Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le mardi 10 janvier 2023
En partenariat avec la République Dominicaine.logo rep dom

Les 5 meilleures raisons de partir en République Dominicaine

La plage de Cayo Levantado © OT République dominicaine
1 / 5
La plage de Cayo Levantado © OT République dominicaine
1. Parce que ses plages comptent parmi les plus belles au monde 

Comment trouver les plus beaux hôtels de République Dominicaine ? Ils s’affichent souvent le long des deux cents plages étirées sur près de 600 km : inutile de dire que le choix s’avère cornélien pour sélectionner les plus inoubliables. On ne peut atteindre bon nombre d’entre elles que par les hôtels qui les bordent. Mais certaines, libres d’accès, ont su préserver leur aspect sauvage.

 

Playa Frontón (Péninsule de Samaná)

Débusquer Playa Frontón se mérite si on veut la rejoindre à pied : 45 minutes de marche plutôt ombragée. L’alternative ? Embarquer sur un bateau depuis Las Galeras. Adossée à une falaise de 90 mètres gardée par des cocotiers bien alignés, elle offre une palette d’émeraude et de turquoise cristalline à souhait. 

Playa Ermitaño (Péninsule de Samaná)

Une plage digne d’un Robinson que l’on atteint après une heure de navigation : la légende veut qu’un pirate y vécût seul durant plus de 20 ans. Un ruban long de 400 mètres bordé d’une épaisse forêt, deux îlots près du rivage et des eaux protégées par les récifs coralliens en font un endroit propice à toute déconnexion !

Cayo Arena (Côte nord)

Une perle fine, une collerette de jade translucide dans un océan bleu marine : en vingt-cinq minutes de hors-bord depuis Punta Rucia, ce banc de sable promet des baignades aussi chaudes que coloriées : les poissons tropicaux y pullulent. Le surnom de ce minuscule éden ? Cayon Paraíso : à condition d’y venir dès potron-minet lorsqu’il est peu fréquenté.

Las Águilas (Côte sud-ouest)

L’accès à cette plage réjouira les aventuriers : après deux heures de route depuis Barahona, on emprunte un bateau de pêche à Cabo Rojo pour rejoindre Bahia Las Águilas. Nichée dans  le parc national de Jaragua, elle dévoile un lagon de toute beauté. Partir en République Dominicaine, c’est aussi regarder les aigles qui lui donnent son nom, planer au-dessus de la mer.

Playa Uvero Alto (Côte sud-est)

Il faut aller à l’extrémité nord de Playa Uvero Alto pour en apprécier toute la saveur. Au bout d’une piste – un 4x4 est recommandé ! – une poignée de cocotiers, des chevaux en liberté, l’endroit est sauvage à souhait, parfois juste fréquenté par quelques surfers qui savourent les vagues.

Infos pratiques