Vous êtes ici

Pierre Gunther, Le lundi 17 janvier 2022
Transport
Le "Train Suite" Shiki-shima, un train de luxe pour découvrir le nord du Japon différemment
Le
À l’opposé du Shinkansen qui file jusqu’à 320 km/h entre les métropoles japonaises, le luxueux "Train Suite" Shiki-shima prend son temps le Japon septentrional et l’île d’Hokkaido. Une expérience ferroviaire exclusive digne du mythique Orient Express.


Pionnier de la vitesse et de la ponctualité dans le domaine des trains, le Japon l’est également dans l’art de vivre. Pour mieux profiter des paysages, il sait même faire l'éloge de la lenteur. La compagnie ferroviaire JR East a inauguré en 2017 son Train Suite Shiki-shima (shiki-shima signifie « île des quatre saisons »), un luxueux « train de croisière » parcourant le nord du l’île de Honshu et celle d’Hokkaido, la plus septentrionale de l'archipel. Proposant des voyages jusqu’à 4 jours et 3 nuits à bord du train, 34 hôtes triés sur le volet sont accueillis à bord du train. Ce dernier compte 17 chambres dont deux suites, un restaurant, un piano-bar et deux voitures panoramiques ouvertes par des baies vitrées sur la nature des régions de Tohoku et d’Hokkaido.

À lire également Orient Express dévoile « La Dolce Vita », son nouveau train de luxe (publié le 24 décembre 2021).

 

Un parcours raffiné dédié à la gastronomie et à la découverte

Chambre du Train Suite Shiki-shima © JR East

Chambre du "Train Suite" Shiki-shima © JR East

 

Le Shiki-shima part de la gare d'Ueno à Tokyo, et le rituel commence dès l’embarquement par un garde-à-vous du chef de gare, l’accueil par le personnel en uniforme et le conducteur vêtu du gants blancs. L’omotenashi, le sens de l’hospitalité japonaise, est ici poussé à son comble.

À l’intérieur du train, le raffinement japonais se retrouve dans les moindre détails, pensés par le designer Ken Kyoyuki Okuyama, connu pour avoir collaboré avec Ferrari, Porsche et Maserati. Les fenêtres, canapés et sièges en bois courbé à l’aide de vapeur, ou les baignoires en cèdre japonais dans les deux suites, rendent hommage à l’artisanat japonais. Pianiste, chef étoilé, cocktail le soir avant le dîner, le train est un véritable hôtel de luxe roulant. Comble de l’expérience, deux voitures, situées aux deux extrémités du train et percées de baies vitrées aux formes organiques, permettent d’admirer la campagne et le bord de mer des régions traversées, un Japon septentrional, rural et peu connu des touristes. 

Des excursions sont prévues à certains arrêts selon la durée du voyage. Lors du circuit de 4 jours et 3 nuits, le train s’arrête à Hokodate sur l’île d’Hokkaido, où les voyageurs visitent la ville côtière en tramway vintage. À Shiraoi, le point le plus septentrional du voyage, c’est la culture Aïnous, un peuple autochtone vivant dans le nord du Japon, qui est à l’honneur, tandis qu’à Aomori, il est possible d'asmirer des ruines de l’ère Jōmon ou de partir à la rencontre d'artisans locaux. La gastronomie n'est pas en reste, pensée par le chef Shigeru Sato, passé par le restaurant triplement étoilé L'Assiette Champenoise de Arnaud Lallement en Champagne, ainsi qu'au deux étoiles Le Grand Véfour et au Taillevent à Paris.

Restaurant du Train Suite Shiki-shima © JR East

Restaurant du Train Suite Shiki-shima © JR East

 

Train Suite Shiki-shima

Circuits de 2 jours/ 1 nuit à Yamanashi et Nagano, ou 4 jours/ 3 nuits
À partir de 800,000 yens (+/- 6,100 €) par personne le circuit 4 jours/3 nuit et 370,000 yen (+/- 2,800 € environ) pour un séjour 2 jours/1 nuit
Plus d’informations sur le 
site web de JR East

Nous recommandons aussi