Vous êtes ici

Opéra-Montmartre, par les chemins de traverse

Crédit : Flickr CC - lachicadelfagot - https://flic.kr/p/h9qZEF
Du Palais Garnier à Lamarck

Place de l’Opéra, 10 heures du matin. On contemple l’impressionnant Palais Garnier quelques instants avant de le contourner par la gauche (où vous trouverez Nespresso, et les flagship stores Lindt et Uniqlo) ou par la droite (Apple Store et W Paris Opéra) dans ce haut lieu de la consommation parisienne. Une fois arrivé sur le boulevard Haussmann, on en profite pour voir au choix le Printemps ou les Galeries Lafayette, deux des plus beaux grands magasins de la ville.

Mais contrairement à de nombreux touristes qui ne dépassent pas la rue de Provence, on se dirigera ensuite vers l’Eglise de la Trinité, point de départ d’une balade dans le 9ème authentique et plus confidentiel du quartier Saint-Georges. Passage obligatoire par la place Saint-Georges et la place Gustave Toudouze avant de rejoindre pour le déjeuner le Fuji-Yaki (20 rue Henry Monnier), excellente cantine japonaise sans prétention du quartier. Le café se prend ensuite au Kooka Boora, café aux allures scandinaves sur la charmante place Lino Ventura, ou dans la cour du branché Hôtel Amour (8 rue de Navarin), le lieu de rencontre préféré des branchés du quartier.

On n’oubliera pas de passer un peu de temps à s’imprégner de l’atmosphère de la rue des Martyrs qui traverse le quartier. Elle est le lieu idéal pour profiter de l’ambiance colorée et authentique du quartier, où les commerçants de bouche côtoient les boutiques branchées pour le bonheur des riverains. Après un passage éventuel par la tranquille avenue Trudaine, on attaquera l’ascension de la Butte-Montmartre côté Abbesses, en empruntant la rue des Martyrs, toujours elle.

Sur la gauche la rue des Abbesses permet de rejoindre la place des Abbesses. Le quartier est agréable, bien que peu à peu conquis par les marques et les franchises prêtes à payer des fortunes pour s’installer dans ce bout de Montmartre à la fois branché et passant. On n’hésite pas à se promener au gré de ses envies dans les agréables rues et ruelles adjacentes : rue Garreau, rue Durantin, rue Tholozé et évidemment rue Lepic. Ne manquez pas Jeanne B., un bistrot contemporain et cosy très réussi au 61 rue Lepic.

Au bout de la rue Lepic, on passera voir l’incontournable place du Tertre, lieu de passage obligatoire de tous les touristes de la capitale, mais plutôt que de se diriger vers le Sacré-Cœur dans l’immédiat, on repartira vers l’Ouest par la rue Norvins, direction la très chic avenue Junot, lieu de résidence prisé des artistes qui y achètent lofts et maisons de ville. Au 23, l’Hôtel Particulier est l’endroit idéal pour séjourner dans le quartier ou tout simplement pour boire un verre dans le bar très exclusif. A moins de s’arrêter au Marcel (1 Villa Léandre) le café décontracté du coin.

On poursuit ensuite sur l’avenue Junot jusqu’à atteindre la station de métro Lamarck-Caulaincourt. De l’autre côté de la butte, ce quartier s’est imposé comme l’un des hauts lieux du nouveau Montmartre arty et cool, à quelques encablures seulement du Sacré-Cœur et de ses hordes de touristes. Bistrots à l’ancienne (Au Reve, 89 rue Caulaincourt ou Chez Ginette, 101 rue Caulaincourt) sont tout indiqués pour prendre un café au comptoir, à moins que vous ne préfériez l’ambiance de Soul Kitchen (33 rue Lamarck), agréable coffee-shop qui témoigne du dynamisme du quartier.

Alors que la journée s’achève et le soleil se couche, on poursuit son chemin sur la rue Lamarck, dont le tracé nous ramène naturellement au pied du Sacré-Cœur, sur la face sud, face à la ville.

Plus que quelques marches et Paris est à nos pieds.

Opéra-Montmartre, par les chemins de traverse
Tags
Palais Garnier Grands magasins Hors des sentiers battus Cool Alternatif Bobo Vues sur Paris
Quartier & monuments

Opéra, Grands Boulevard, Saint-Georges, Pigalle, Abbesses, Caulaincourt, Lamarck

Point de départ
Palais Garnier (9ème)
Arrivée
Rue Lamarck (18ème)
Longueur
6 kilomètres
Temps estimé
3/4 journée
Meilleure saison
Printemps / Eté / Automne
Meilleur moment
Commencer la visite en matinée
A eviter
Les dimanche quand les magasins sont fermés ; les jours de pluie