Vous êtes ici

Pierre Gautrand, Le mardi 17 août 2021
72 heures à...

72 heures à Corfou : entre Adriatique et mer Ionienne, les incontournables de l'île

De plage en plage et de village perché en falaise abrupte, escapade à Corfou, une île grecque entre mer Adriatique et Ionienne située à 2 km de la côte albanaise et longtemps vénitienne.
  • La plage de Porto Timoni à Corfou, l'une des plus belles de l'île © Chris Karidis
    La plage de Porto Timoni à Corfou, l'une des plus belles de l'île © Chris Karidis
  • La vieille ville de Corfou © Pierre Gautrand
    La vieille ville de Corfou © Pierre Gautrand
  • Le bleu de la Méditerranée s'étend de la piscine de l'Angsana Corfou à la mer © Pierre Gautrand
    Le bleu de la Méditerranée s'étend de la piscine de l'Angsana Corfou à la mer © Pierre Gautrand
  • Le château fort byzantin d'Angelókastro, l'un des vestiges architecturaux les plus imposants des îles Ioniennes © shutterstock
    Le château fort byzantin d'Angelókastro, l'un des vestiges architecturaux les plus imposants des îles Ioniennes © shutterstock
  • La piscine à débordement de l'Angsana Corfou © Angsana
    La piscine à débordement de l'Angsana Corfou © Angsana
  • La vieille forteresse qui domaine la ville de Corfou © Pierre Gautrand
    La vieille forteresse qui domaine la ville de Corfou © Pierre Gautrand
  • Église de Saint-Georges © Pierre Gautrand
    Église de Saint-Georges © Pierre Gautrand
  • Dans les ruelles de l'île © Bert Bohemian
    Dans les ruelles de l'île © Bert Bohemian

Ses montagnes verdoyantes semées de cyprès et d’oliviers expliquent son surnom « d’île émeraude ». Au nord-ouest de la Grèce, à l’entrée de l’Adriatique et à quelques kilomètres seulement de l’Albanie, Corfou est le deuxième plus grand confetti des îles ioniennes, après Céphalonie. Destination fameuse pour sa vieille ville aux airs d’Italie du Sud, son architecture néo-classique, ses paysages ondoyants et ses plages paradisiaques, l’île la plus septentrionale de l’archipel se prête à une escapade de quelques jours pour découvrir son univers insulaire unique. 

 

Jour 1 | Vendredi

 

11 h — Atterrissage à Corfou ville (Kerkyra)

Après 3 heures de vol depuis Paris, l’aéroport de Corfou n’est qu’à 10 minutes de la capitale de l’île : Kerkyra en grec, qui signifie terre belle et riche. Assurez-vous d’être motorisés, faute de quoi l’exploration de l’île est inconcevable. Optez pour une petite voiture du fait des innombrables routes serpentines empruntées à double sens. Déployé sur 600 km2, ce paradis hellénique se parcourt sans grande difficulté. À la sortie du terminal, sautez dans un taxi pour rejoindre la vieille ville ou filez directement à l’hôtel. 

  • Port de la ville de Kerkyra © Alexander Mils
    Port de la ville de Kerkyra © Alexander Mils

 

12 h — Poser ses valises dans le plus bel hôtel de Corfou 

Inauguré le 15 juin dernier, L’Angsana hôtel est le premier spot européen du groupe Banyan Tree. Situé à 12 km de l’aéroport, cet établissement cinq étoiles a été conçu par le starchitecte américain David Rockwell. Son profil semblable à un bateau de croisière, abrite 94 chambres standards, 65 suites et 37 villas. La chambre à booker ? L’une de celles avec vue sur la mer, dont l’espace de 41 m2 est prolongé par des terrasses dont les avancées décoratives sauvegardent l’intimité. 

  • L’immense piscine de l’Angsana Corfou © Angsana
    L’immense piscine de l’Angsana Corfou © Angsana

 

L’infinity pool, la plus grande piscine à débordement de l’île, offre une vue panoramique sur la mer Ionienne dans un camaïeu de bleu, entre ciel clair et azur marin. Découvrez au déjeuner les spécialités grecques du Ruen Romsai, restaurant lounge en service continu, puis prélassez-vous sur les transats de la piscine extérieure et commandez un cocktail au Sunrise Pool Bar. 

Angsana Corfou
94 chambres standards, 65 suites et 37 villas,
À partir de 207 € la nuit hors saison.
Epar. Od. Vrionis-Aghiou Nikolaou, Mpenitses 490 84.
Site Web de l'
Angsana Corfou.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Angsana Corfou — Ionan Seaview villa de 3 chambres © Angsana
  • Angsana Corfou — terrasse © Angsana

 

Profiter du calme ambiant de la plage, nager dans les eaux peu profondes de la baie de Benitses...

15 h — Visiter la résidence d’été de Sissi impératrice, un des must de Corfou 

À proximité de l’hôtel, le palais Achilleion a été construit à la fin du XIXe (1889-1891) au sommet d’une colline pour l’impératrice d’Autriche Sissi, également reine de Hongrie. Le nom de l’édifice au style pompéien fut attribué par Sissi elle-même, fervente admiratrice d’Achille, le plus grand combattant de la guerre de Troie. Dès l’entrée, on admire les fresques, peintures à huiles et mobiliers bavarois, laissés par l’Impératrice. À l’extérieur, le belvédère du palais est entouré de magnifiques jardins ornés de statues aux dimensions surnaturelles (l’Achille blessé, la plus monumentale de toutes) qui contribuent à l’atmosphère onirique du lieu.

  • Le palais Achilleion, construit pour Sissi l’Impératrice © Pierre Gautrand
    Le palais Achilleion, construit pour Sissi l’Impératrice © Pierre Gautrand

 

17 h — Décompresser sur la plage privée de l’Angsana 

La plage privée de l’hôtel, située en contrebas, est accessible en 1 minute grâce aux navettes mises à votre disposition. Profiter du calme ambiant de la plage, nager dans les eaux peu profondes de la baie de Benitses ou pratiquer une des activités nautiques proposées par l’hôtel.

 

20 h — Dîner au KHO, l’unique restaurant aux combinaisons asiatiques de l’île 

Avec sa terrasse surplombant la baie ionienne, KHO — un des trois restaurants de l’Angsana Corfou — est un écrin romantique où la saveur des plats nous emmène en voyage aux confins de la Thaïlande, du Japon et de la Chine. Testé et approuvé par la rédaction, on recommande les crevettes tampura, le bar parfumé au curry et lait de coco et l’entrecôte Black Angus accompagnée d’une purée à la truffe. En dessert, on se laisse tenter par la crème brûlée au yuzu, savante fusion entre l’Orient et l’Occident.

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Angsana Corfou — restaurant KHO © Angsana
  • Angsana Corfou — restaurant KHO © Angsana

 

Jour 2 | Samedi

 

09 h — Flâner dans la vieille ville de Corfou, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO

On commence par une visite de la vieille forteresse, citadelle édifiée au XIVe siècle par les Vénitiens sur une péninsule rocheuse. Traversez la douve par un petit pont pour accéder à une salle abritant une collection d’art byzantin. Passez les vieux édifices, escaladez un promontoire pour admirer la vue sur la baie ponctuée de voiliers, puis redescendez jusqu'à l'église Saint George réalisée selon les plans de l’architecte militaire britannique Anthony Emmett. Une fois la visite achevée, direction le musée dart asiatique à l’incroyable collection d’antiquités, logé derrière les colonnes doriques du palais Saint-Michel et Saint-George, face aux remparts. 

  • Eglise dans la vieille ville de Corfou © Pierre Gautrand
    Eglise dans la vieille ville de Corfou © Pierre Gautrand

 

À la sortie, on emprunte la Spianada, esplanade verdoyante et théâtre de parties de cricket, puis le Liston, dont l’arcade commerçante marque le début de la vieille ville. Déambulez à travers les échoppes lovées dans des ruelles escarpées aux façades jaune pâle et terre de sienne, goûtez une des glaces artisanales de Twins Gelato sous le soleil de midi, sirotez un café frappé sur la terrasse en hauteur, à l’ombre de la vigne-vierge du Mikro Café. Envie de fraîcheur ? Réfugiez-vous dans l’église de Saint Spyridon construite au XVIe siècle, qui héberge sous son clocher les reliques de l’évêque de Trimythonte. 

  • Vieille forteresse Corfou © Pierre Gautrand
  • Vieille ville de Corfou © Pierre Gautrand

 

Bon à savoir ? 

Avec sa multitude de petits restaurants traditionnels servant gyros et souvlaki appétissants, vous trouverez facilement où vous restaurer à Kerkyra. Amateur de joaillerie ? Poussez la porte de la boutique de Nikos Michalopoulos, en retrait du sentier touristique. Les œuvres d’art et bijoux en argent - qui rappellent l’écorce noueuse de l’olivier, arbre emblématique de l’île - sont travaillés tels des sculptures. Un travail d’esthète réinterprétant la splendeur antique. 

 

14 h — Traverser l’île d’est en ouest 

Après une matinée chargée d’histoire, cap sur la nature environnante de l’île. On prend la route pour rejoindre Agios Gordios, station balnéaire dans l’ouest de l’île dont l’air frais souffle sur des forêts et des vignes bercées par le chant des cigales. De sa plage, les pieds dans l’écume, on aperçoit de gigantesques cyprès et chênes verts qui jaillissent du sol s’imprimant dans le ciel. Prochaine destination ? La plage de Paleokastrítsa, spot incontournable de Corfou, aux calanques turquoise qui imposent une baignade.

  • Paleokastritsa beach © Pierre Gautrand
    Paleokastritsa beach © Pierre Gautrand

 

À trente minutes en voiture, une route côtière bordée d’oliviers aux rameaux argentés mène jusqu’au fort dAngelokastro, proche du hameau de Krini. Le château byzantin, construit sur une falaise abrupte au dénivelé de 300 mètres, offre une vue splendide sur la côte nord échancrée. Un parking permet de se garer puis de rejoindre la forteresse tranquillement à pied.

Bon à savoir ? Non loin du fort, le monastère de Paleokastrítsa, bel exemple d'architecture byzantine datant du XIIIe siècle, se visite gratuitement. 

  • Monastère Paleokastritsa © Pierre Gautrand
  • Coucher de soleil à Agios Gordios © Pierre Gautrand

 

Sidari est renommée pour son canal de l’Amour, minuscule crique romantique aux roches blanches

17 h — Passer la fin d’après-midi au bord du Canal de l’Amour 

Nichée dans l’extrémité nord-ouest de l’île Ionienne, la ville de Sidari est renommée pour son canal de lAmour, minuscule crique romantique aux roches blanches sculptées par l’érosion. Bien que l’endroit soit très touristique, la plage est une petite merveille avec ses eaux aux reflets émeraudes et ses grottes à explorer avec masque et tuba. D’après la légende, les couples d’amoureux qui le traversent sont assurés d’un amour éternel. 

 

20 h — Admirer le coucher de soleil à Peroulades 

En redescendant vers Agios Gordios, une halte s’impose à Peroulades pour contempler le magnifique coucher de soleil sur la plage de Logas, où de gigantesques formations rocheuses dominent une courte bande de sable balayée par la fureur des vagues. Un spectacle réjouissant où le soleil décline sous la brise marine. 

  •  
  • Falaises de Peroulades © Gerry Lyubenova
    Falaises de Peroulades © Gerry Lyubenova

 

21 h — Dîner à Agios Gordios 

Réservez une table chez Sebastians Taverna (Main Street, Ag. Gordios 490 84), véritable institution locale. À la carte de la taverne, une cuisine traditionnelle grecque savoureuse (moussaka, sofrito, pastitsasda, baklava…) à des prix abordables. Avis aux noctambules : la soirée se prolonge sous les citronniers du Lemon Tree, bar à cocktails dont les lumières resplendissent jusqu’à tard dans la nuit.

Jour 3 | Dimanche

 

11 h — Se détendre dans le plus grand spa de l’île 

Après un petit déjeuner servi au Ruen Romsai, on enfile son peignoir pour vous rendre à l’Angsana Spa, immense espace dédié au bien-être, réparti sur 11 salles de soins, un pavillon extérieur, une salle de fitness et une piscine intérieure de 25 m de long. Les 50 soins thérapeutiques du corps et du visage, réalisés à partir d’ingrédients naturels, sont prodigués par des thérapeutes formés à l’art du toucher dans les Banyan Tree Spa Academies de Phuket (Thaïlande) et Bintan (Indonésie).

Bon à savoir ? Testez le massage des pieds ou du dos, trente minutes de pure relaxation. Assurez-vous d’avoir pris rendez-vous la veille. 

  • La piscine du spa © Angsana
    La piscine du spa © Angsana

 

15 h — Se prélasser une dernière fois sur une plage idyllique 

Sur la côte est de l’île, à 19 km au nord de la ville Corfou, la bourgade de Barbati peut s’enorgueillir d’abriter une des plus belles plages, derrière laquelle se dressent les pentes montagneuses du mont Pantokratorne, point culminant de Corfou. On enjambe une petite pinède aménagée d’escaliers pour accéder aux eaux translucides immobiles, serties de galets blanc.

  • Barbati Beach © Pierre Gautrand
    Barbati Beach © Pierre Gautrand

 

Bon à savoir ? 
Ancienne résidence de l’écrivain britannique Lawrence Durrell dans les années 1930, la White House Villase trouve dans la baie de Kalami, au nord de Barbati. Si votre énergie vous le permet, partez en direction de la lagune de Korission, un écosystème de 6 000 hectares où des flamants roses s’acclimatent au milieu des berges jonchées d’orchidées. 

 

20 h — Finir son week-end en apothéose avec un dîner au très chic Botrini’s 

Après une tournée des plages et des plus beaux lieux de Corfou dont la mythologie a façonné l’histoire, réservez une table au Botrini’s de l’Angsana Corfou, personnellement pensé par le célèbre chef étoilé Ettore Botrini. Le restaurant gastronomique est installé sur une grande terrasse au cœur du bâtiment principal, à la vue majestueuse, toisant la mer et le ciel. 

  • Angsana Corfou — Botrini’s © Angsana
    Angsana Corfou — Botrini’s © Angsana

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Nous recommandons aussi