Vous êtes ici

Pierre Gunther, Le jeudi 01 octobre 2020
72 heures à...

72 heures à Lens : les meilleures adresses d'une destination méconnue

Que faire à Lens pour un week-end à la découverte du bassin minier, à moins d'une heure de Lille ou Paris ? Sites UNESCO, architecture variée, cuisine gourmande, sans oublier l'incontournable Musée Louvre-Lens, font de la cité minière une destination attractive.
  •  L'extérieur du Louvre Lens, conçu par l'agence japonaise SANAA et nouveau fleuron de la ville © ##Julien Lanoo@@https://bit.ly/2Zd1JaL
    L'extérieur du Louvre Lens, conçu par l'agence japonaise SANAA et nouveau fleuron de la ville © Julien Lanoo


Si l'on peut dire avec euphémisme que Lens fait partie de ces villes qui ne font pas rêver, à l'instar du Havre, de Metz ou Saint-Étienne, c'est qu'elle pâtit de nombreux préjugés — grisaille, mines de charbon fermées, cités ouvrières — qui lui collent à la peau. Au cœur du bassin minier du Pas-de-Calais, cette ville d'un peu plus de 30,000 habitants compte pourtant de nombreuses cordes à son arc pour attirer l'attention des voyageurs en dehors des sentiers battus, la principale et pas des moindre étant son classement au Patrimoine mondial de l'humanité en 2012. Depuis, avec l'ouverture du Musée du Louvre-Lens, la redécouverte du mouvement Art déco et un regain d'intêret pour le patrimoine industriel, c'est le moment de foncez à Lens le temps d'un week-end !

 

Visiter Lens : le programme du week-end

 

Vendredi

 

17h – Poser ses valises à l’Hôtel Louvre Lens 

Ouvert en 2019 au sein de la collection Esprit de France (Hôtel Mansart et Hôtel du Rond-Point des Champs-Élysées à Paris, Hôtel Le Pigonnet à Aix-en-Provence, etc.), l’Hôtel du Louvre-Lens possède une vraie histoire liée au passé minier de la région. À seulement trois minutes à pied de l’antenne nordiste du Louvre, c’est l’ancien coron de la « Cité 9 » qui a été transformé en hôtel 4-étoiles de 52 chambres à l’esprit cocon. La brique originale a été conservée, mise en valeur par un mobilier contemporain et des murs noirs sobres, à l’instar des paysages du bassin minier qui l’entoure, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les parties communes se veulent conviviales, avec cheminée et œuvres d’arts, complétées par un espace bien-être, une brasserie façon "néo-estaminet" et un bar. 

Réserver votre séjour à l'Hôtel Louvre Lens : profitez dès maintenant des offres exceptionnelles du Club YONDER et bénéficiez de -25% sur les prix les moins chers du Web.

En savoir plus sur le Club YONDER.

  • Hôtel du Louvre Lens — chambre © Gilles Trillard
    Hôtel Louvre Lens | Chambre © Gilles Trillard

 

Hôtel Louvre Lens
168 Rue Paul Bert, 62300 Lens
À partir de 80€ la nuit.
Site Web officiel de l'
Hôtel Louvre Lens.

 

19h – Dîner au Galibot, la table bistronomique et locavore de l’hôtel Louvre Lens 

Au sein de l’Hôtel Louvre-Lens, le restaurant Le Galibot — dont le nom désigne les enfants qui travaillaient dans les mines — s’ouvre sur les jardins ouvriers remaniés, et sur la cuisine ouverte où opère le chef lensois Raynald Boucaut. Dans un cadre moderne et industriel, la brigade envoie une cuisine régionale revisitée où tous les produits ont été sélectionnés chez des producteurs situés à quelques kilomètres tout au plus.
 

Le Galibot
2 rue La Bruyère, 62300 Lens,
Restaurant ouvert 7 jours / 7.
Site Web du restaurant 
Le Galibot.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Hôtel Louvre-Lens – Le Galibot © Gilles Trillard
  • Hôtel Louvre-Lens – Le Galibot © Gilles Trillard

 

Symbole de renouveau de la ville, le musée du Louvre-Lens a été inauguré sur le site de l'ancienne fosse n°9 des mines de Lens.

 

Samedi

 

10h – Visiter le Louvre-Lens 

Symbole de renouveau de la ville, à l’instar du Centre Pompidou-Metz, le musée du Louvre Lens a été inauguré en 2012 sur le site de l'ancienne fosse n°9 des mines de Lens et attire depuis des centaines de milliers de visiteurs. On découvre en arrivant sa silhouette en métal réfléchissant conçue par les architectes japonais de SANAA (à qui l’on doit la façade ondulée de la nouvelle Samaritaine à Paris) au milieu d'un grand parc paysager de vingt hectares, ses expositions temporaires tour à tour pointues et grand public, et sa fameuse Galerie du Temps. On entre dans cette longue salle légèrement en pente et l’on domine toute l’Histoire de l’art, du IVesiècle av. J.-C. jusqu’à 1850, de manière chronologique et transversale. Une manière de comparer les pratiques artistiques qui avaient lieu au même moment sur d’autres continents.

  • La Grande Galerie du Temps au Musée du Louvre-Lens © Iwan Baan
    La Galerie du Temps au musée du Louvre-Lens © Iwan Baan

 

Musée du Louvre-Lens
99 Rue Paul Bert, 62300 Lens,
Tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h.
Site Web du 
musée du Louvre-Lens.

 

12h – Déjeuner à l’estaminet Le Pain de la Bouche

Un estaminet pur jus sur la place de la gare, qui sert avec simplicité les spécialités locales. Carbonade flamande, filet mignon à l'avesnoise et pommes reinettes, andouillette d'Arras, raviolis au maroilles et faluches se croisent sur les tables de ce petit musée jovial couvert d’objets anciens du sol au plafond.

  • Convivialité et chaleur au restaurant Le Pain de la Bouche © DR
    Convivialité et chaleur au restaurant Le Pain de la Bouche © DR

 

Le Pain de la Bouche
41bis Rue de la Gare, 62300 Lens,
Formule du midi plat-dessert-boisson à 15,5 €.
Site Web du restaurant 
Le Pain de la Bouche.

 

Mais aussi :

  • A l’Fosse 7 Restaurant : carbonade flamande, potjeevleesh et tatin de navet sont les stars dans ce restaurant accueillant au décor qui retrace l’histoire des houillères, et sert la bière locale Page 24. 
    94 bd Henri Martel, 62210 Avion. Page Facebook de A l’Fosse 7 Restaurant.

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

 

14h – Découvrir la vie d’une cité minière

Du mercredi au dimanche, l’Office du Tourisme de Lens propose une visite au cœur d’une cité minière, au départ du Louvre-Lens. Se promener dans la cité Saint-Théodore, installée juste à côté de l’ancienne entrée de la mine de charbon et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, permet de comprendre comment les mineurs et leurs familles vivaient à l’époque de l’exploitation du charbon. La visite pédestre entre histoire, architecture et urbanisme, fait le pont avec le présent et s’intéresse à la manière dont les habitants d'aujourd'hui vivent leur cité. 

Du mercredi au dimanche de 14h à 14h45. 
Renseignements sur 
Lens-Liévin Tourisme.

 

15h30 – Faire une visite Art déco du centre-ville

Courant très en vogue dans l’entre-deux-guerres, l’Art Déco s’invite à Lens après la Première Guerre mondiale et ses destructions. Vous ne pourrez pas manquer dès votre arrivée la gare en béton armé datant de 1927, représentant une locomotive à vapeur. Ses mosaïques cubistes du célèbre Auguste Labouret mettent en scène la vie des mineurs et le monde ferroviaire.

Plus loin, c’est la place Jean Jaurès où les façades se parent de formes géométriques, motifs floraux stylisés, garde-corps en ferronnerie, bow-windows et mosaïques. Ou finalement la faculté Jean Perrin qui contient encore des meubles Majorelle.

  • Gare de Lens © SR-Lens Liévin Tourisme
    Gare de Lens © SR-Lens Liévin Tourisme

 

Du mercredi au dimanche à 15h30.
Renseignements sur 
Lens-Liévin Tourisme.

Le chef doublement étoilé Marc Meurin décline une cuisine bistrotière faisant la part belle aux produits du Nord.

 

17h — Déguster une bière à la Brasserie de Mai 

À la fois brasserie et bar, la Brasserie de Mai, à 10 km de Lens, a été ouverte en centre-ville de Carvin par Olivier Marais et Julie Bohem dans une grande cour intérieure décorée d’objets chinés avec jukebox et platine vinyle. L’occasion de goûter dans une ambiance bon enfant à leurs bières créatives préparées à partir de malts d’orge, d’épeautre, de seigle ou de froment et de différents houblons. On peut y remplir son sac avant de partir, par exemple de la Cafu — nom donné aux femmes qui triaient le charbon à la main — ambrée qui a reçu la Médaille d’Or au Concours International de Lyon en 2019. 

  • La joyeuse salle de la Brasserie de mai © Brasserie de mai
    La joyeuse salle de la Brasserie de Mai © Brasserie de Mai

 

Brasserie de Mai
50 rue Edouard Plachez, 62220 Carvin,
Du mardi au samedi, 10h – 19h ;
Site Web de la 
Brasserie de Mai.
À noter, visites et dégustations à la brasserie Page 24 (26, route d'Arras 62160 Aix-Noulette) les samedis à 10h, 14h30 et 16h.

 

19h30 – Dîner à L'Atelier de Marc Meurin 

C’est dans le cadre ultra-contemporain du musée du Louvre-Lens et dans un pavillon tout de verre, que le chef doublement étoilé Marc Meurin (Monsieur Jean à Lille et le Jardin d'Alice au Château de Beaulieu à Busnes), natif de Lens, décline aux côtés d’Antoine Leprince une version raffinée et minutieuse d’une cuisine bistrotière faisant la part belle aux produits du Nord. Le menu du marché servi midi et soir change tous les jours tandis que la carte courte est en tout bio. On y trouve pressé de foie gras rhubarbe ou crème de chou-fleur glacée crevettes grises, poitrine de veau fermière, filet de bar et entrecôte Angus de Busnes.


L’Atelier de Marc Meurin
Musée du Louvre Lens, 97 Rue Paul Bert, 62300 Lens,
Site Web de 
L’Atelier de Marc Meurin.

 

Dimanche

 

10h – Petit-déjeuner à la pâtisserie-chocolaterie Jeanson

Dans une jolie maison à la façade en pierre et mosaïque, Jean-Claude Jeanson pâtisse et régale ceux qui poussent la porte de son antre sucrée. Pâtisserie, chocolaterie et salon de thé, on craque pour le « créquillon » un feuilleté au praliné, sabayon de chocolat avec une mousseline de noisettes grillées et caramélisées.

  • © Florent Burton
    © Florent Burton

 

Pâtisserie Jeanson
42 Place Jean Jaurès, 62300 Lens,
Site Web de la 
Pâtisserie Jeanson.

 

11h – Monter au sommet des terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle 

Le bassin minier compte plus de 340 terrils, ces collines artificielles issues de l’accumulation des résidus miniers qui façonnent aujourd’hui le paysage. Certains sont couverts de végétation et sont devenus des refuges de biodiversité. Celui d'Haillicourt a été planté de vignes et produit le vin blanc "Charbonnay".

D'autres sont aménagés et peuvent se visiter. C’est le cas des terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle, sur l’ancien site minier de la fosse n°11 – 19, qui culminent à 186 mètres, les plus hauts d’Europe ! La Base 11/19 où se trouvent les terrils est désormais un lieu d’histoire classé à l’UNESCO.

  • Terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle © SR-Lens Liévin Tourisme
    Terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle © SR-Lens Liévin Tourisme

 

Base du 11/19 et terrils jumeaux
Rue de Bourgogne, 62750 Loos-en-Gohelle.

Le bassin minier compte plus de 340 terrils qui façonnent aujourd’hui le paysage

 

13h – Manger polonais au restaurant Comme chez Babcia

Babcia, ou « grand-mère » en polonais, rend hommage à la cuisine familiale et conviviale polonaise, une communauté attirée en grand nombre par les emplois dans les mines au siècle dernier. Vincent, petit-fils d’un mineur et d’une couturière venus de Pologne, invite ses hôtes à plonger dans la culture gastronomique polonaise qui ravira les amateurs d’aigre-doux, de bonne viande et de liqueurs parfumées. Après des smalec i ogórek pour se mettre en jambe (tartine de saindoux et gros cornichons), on continue avec des rollmops aux oignons, des pierogi fourrés à la viande, au fromage ou au chou, un bigos ou un żurek.


Comme chez Babcia
13 Rue Guislain Decrombecque, 62300 Lens,
Site Web de 
Comme chez Babcia.

 

15h – Visiter le méconnu Château d'Olhain

À tous les amateurs de châteaux forts, visiter la forteresse d’Olhain est un immanquable. Plus bel exemple de château médiéval de l'Artois, il remonte au XIIIsiècle et est géré par une association qui l’entretient grâce au montant des visites. Deux petites îles au milieu des douves en partie comblées portent la forteresse et la basse-cours, reliées à la terre par deux ponts successifs. On y visite la chapelle, les caves voûtées et les étages du donjon de plus de 30 mètres.

  • © Velvet
    © Velvet

 

Château d’Olhain
Hameau d'Olhain, 19 Rue Léo Lagrange, 
62150 Fresnicourt-le-Dolmen.
Site Web du 
Château d’Olhain.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !