Vous êtes ici

Alain MauriceAlain Maurice, Le jeudi 14 décembre 2023
Grand angle

Cinq bonnes raisons de visiter le Maryland

Après trois jours de découverte de la légendaire DC (Washington), capitale américaine, difficile de résister au charme débonnaire des deux États qui l’enclavent, le Maryland et la Virginie. Deux États authentiques, melting pot culturel, historique et culinaire. Autant de raisons pour une escapade en mode road trip… et s’inviter à leur table. Premier itinéraire : le Maryland en cinq spots incontournables.
  • Annapolis © Adibe Stock- Sean Pavone
    Annapolis © Adibe Stock- Sean Pavone

Le Maryland n’est peut-être pas l’État le plus iconique au pays de l’Oncle Sam, à l’instar de ceux de l’Ouest Américain. C’est l’un des plus petits États du pays, mais avec le revenu par habitant parmi le plus élevé… On l’appelle l’« Amérique miniature ». L’une des plus anciennes colonies du Nouveau Monde tient son nom de Henriette-Marie de France, fille d’Henri IV et de la Reine d’Angleterre. Les férus d’histoire américaine pourront explorer l’Historic National Road, 290 kilomètres préservés et spectaculaires qui emmèneront l’excursionniste à travers bourgades, rivières, montagnes, lacs et forêts. Un bon bol d’air américain !

  • Nous avons immortalisé notre road trip dans le Maryland avec un iPhone 14 Pro Max © Madeleine Cantarella
    Nous avons immortalisé notre road trip dans le Maryland avec un iPhone 14 Pro Max © Madeleine Cantarella

 

Départ — On pose nos valises au 134 Prince

En moins d’une heure (51 km de DC), notre Mustang bleue et cabriolet, nous pose à Annapolis, la capitale du Maryland. Au 134 Prince, boutique hôtel de charme situé… 134 Prince George St, à un pâté de maisons du quartier historique, des meilleurs restaurants et bars, à quelques pas de l'eau. Le séjour dans cette auberge de première classe est lénifiant. La propriété, construite en 1849, est une merveille architecturale de la Renaissance coloniale hollandaise, entourée d’un jardin joliment aménagé.

  •  134 Prince © Madeleine Cantarella
    134 Prince © Madeleine Cantarella

 

Les cinq chambres sont élégantes, les salles de bain spacieuses. Chaque détail reflète le caractère et l’histoire d'Annapolis : éléments architecturaux d'origine, touches contemporaines, finitions personnalisées. De l'accueil aux salutations joyeuses du matin, le service est chaleureux. Le petit déjeuner est à tomber, un après-midi fromage et vin est proposé. Une bonne adresse du Maryland idéale pour débuter notre visite.

134 Prince
134 Prince George St, Annapolis, MD 21401

1. Annapolis, capitale du nautisme

Port de pêche et de plaisance, nommé ainsi en l’honneur de Anne, première reine de Grande-Bretagne, Annapolis fut la capitale de la jeune nation américaine de 1783 à… 1785. De ce statut prestigieux, mais éphémère, la ville a gardé un riche patrimoine historique et architectural. Son Capitole est reconnaissable à son grand dôme en bois surmonté d’une flèche. Ses maisons géorgiennes du XVIIIe siècle sont entourées de beaux jardins, d’élégantes ruelles pavées, de maisonnettes colorées, de fantômes qui la hantent encore parait-il ! Difficile de résister à ses boutiques, ses cafés, ses restaurants. On se plaira à flâner le long de Main Street. Aujourd’hui Annapolis est la capitale incontestée du nautisme à voile.

  • Annapolis  © Madeleine Cantarella
    Annapolis © Madeleine Cantarella

 

Posée sur les rives de la Baie de Chesapeake, elle a toujours été tournée vers la Baie et au-delà l’Océan Atlantique, rythmée par les marins, les pêcheurs et les plaisanciers. Chaque année elle accueille les plus grands boat shows des États-Unis. On l’aura compris, tout séjour à Annapolis se doit d’être ponctué par une visite de son Musée Maritime… et une sortie en mer. A bord d’un majestueux schooner (goélette à deux mâts), à l’image des excursions proposées par Schooner Woodwind. Détente et bonne humeur à bord, coucher de soleil en toile de fond.

  • © Madeleine Cantarella
    © Madeleine Cantarella

 

2. Top Gun 

Du 134 Prince on rejoint à pied l’U.S. Naval Academy et son immense campus. Un monde à part en plein cœur de la ville ; et un « must do » à Annapolis. L’Académie, fondée en 1845, forme depuis l’élite de la marine américaine, notamment le célèbre Corps des Marines. Ambiance Top Gun. Libre et gratuite (tous les bâtiments ne sont pas accessibles au grand public, mais rassurez-vous il y a quoi faire !), le « Yard », nom donné au campus, donne le vertige : 1 700 pièces sur 13 hectares et 8 kilomètres de couloirs accueillent chaque année environ 4000 élèves officiers dans d’impressionnants bâtiments de style Beaux-Arts aux toits mansardés. Des salles sont dignes de palais, la chapelle (cathédrale), coiffée d’un dôme en cuivre, conserve des vitraux Art nouveau de Louis Tiffany.

  • Annapolis  © Naval Academy
    Annapolis © Naval Academy

 

John Paul Jones, héros de la révolution américaine, mort à Paris, repose dans une crypte. Les maquettes de bateaux du musée sont parmi les plus belles au monde. On croise des militaires en uniforme. A l’heure du déjeuner, un orchestre sonne le rassemblement. Navymen & women gagnent le mess en défilant et en chantant. Amazing ! On remarque une galerie de portraits d’anciens élèves devenus célèbres : Jimmy Carter, John McCain, de nombreux astronautes, quelques sportifs. De jolies maisons, alignées et multicolores, abritent les officiers instructeurs et leurs familles.

  • us naval academy © Madeleine Cantarella
  • us naval academy © Madeleine Cantarella

 

3. Le Crabe Bleu en pince pour le Maryland

Ce crustacé est l’un des symboles du Maryland. Chaque année, plus de 10 000 tonnes sont pêchées, d’avril à décembre, dans les eaux de la Baie de Chesapeake. Impossible de ne pas y goûter, il est à la carte de tous les restaurants. Et sous toutes les formes : en soupe, en salade, à la vapeur, pané, frit, en miettes au-dessus d’un hot-dog, assaisonné de Chesapeake Bay Seasoning, un mélange d’épices. On le déguste lors des fameux « Crab feasts » (festins de crabes), accompagné d’épis de maïs, de purée de patates douces ou encore de gratin de macaronis au fromage. La grande spécialité reste le « Crab Cake », un régal de chair décortiquée, de crackers et de mayonnaise ! Les plaisirs épicuriens font partie de la vie quotidienne des Marylanders. Sur les étals des marchés ou à la carte des restaurants, beaucoup de produits, souvent bios, viennent directement des fermes de l’État. Des routes gourmandes, à l’instar de l’incontournable « Crab & Oyster Trail », sont des invitations à de véritables agapes. Une « Ice Cream Trail » propose de déguster les meilleures glaces artisanales du Maryland. 

  • Annapolis  © Madeleine Cantarella
    Annapolis © Madeleine Cantarella

 

  • A Annapolis, on goûte l’un des meilleurs Crabe au Preserve (164 Main St, Annapolis). Ambiance conviviale, cuisine fraîche et créative. Le menu et les saveurs changent tous les jours. 
  • Fondée en 1750, Middleton Tavern (2 Market Space, Annapolis), en plein cœur de la vieille ville, accueillit autrefois George Washington, Thomas Jefferson et Benjamin Franklin. Nombreuses spécialités locales et classiques américains dans une atmosphère festive.

4. Oxford VS Cambridge…

On file de l’autre côté de la baie de Chesapeake. Le plus grand estuaire des États-Unis s’étend sur 300 km de long, entre les États du Maryland et de Virginie. Une superficie 5 fois supérieure à celle de la Belgique ! 150 fleuves et rivières l’alimentent. Passé l’impressionnant pont-tunnel de Chesapeake Bay (37 km de long), on est au milieu de lacs et de rivières où se posent des Marylanders venus camper et pêcher la truite (à la mouche). Kayaks et petits bateaux, chalets de rondins de bois sont en location. Des zones humides et des marais sont peuplés d'oiseaux sédentaires et migrateurs. L’eau est omniprésente. La Chesapeake Country Scenic Byway est une route panoramique nationale. Un bac, le Oxford-Bellevue Ferry, permet de rejoindre la tranquille et élégante station d’Oxford, nichée le long d’une côte sauvage parsemée de petites criques. Cambridge est un décor de carte postale, Easton un repaire d’artistes. On rejoint St. Michael’s. Ses rues pavées de briques rouges et ses maisons colorées racontent la vie des pêcheurs d’antan. La rue principale est aujourd’hui une alternance de galeries d’art, de petits cafés, de restaurants, de boutiques d’antiquités…

  • © Madeleine Cantarella
    © Madeleine Cantarella

 

Posé au bord de l’eau, Inn at Perry Cabin est un des plus beaux hôtels du Maryland. Ce manoir colonial de 78 chambres, construit au début des années 1800 et méticuleusement restauré, dégage un air d'histoire au milieu d’un décor contemporain. L’ambiance est nautique, les chambres et suites spacieuses. Les clients peuvent réserver un Hinckley de 55 pieds depuis Annapolis pour rejoindre la demeure… Au coucher du soleil, le Purser's Pub bourdonne. C’est le moment de savourer le menu du jeune chef Gregory James au Stars. Une expérience différente chaque soir, au gré du marché, des plats de la ferme à la table. Vues spectaculaires sur la côte et marée clapotant sur le rivage. 

Inn at Perry Cabin
308 Watkins Ln, St Michaels, MD 21663
innatperrycabin.com

 

5. Un des plus beaux musées de la côte Est 

Chesapeake Bay Maritime Museum est le musée à ne pas manquer dans la région. Installé dans une ancienne conserverie, entourant le Hooper Strait Lighthouse, dix bâtiments retracent l'histoire de la baie et explorent les liens qui unissent les habitants du littoral et l’estuaire. On admire d’anciens bateaux de pêche, une collection d'artefacts, on participe à la construction d’embarcations, on apprend à pêcher le crabe et l’huître…

  • Chesapeake Bay Maritime Museum © Madeleine Cantarella
    Chesapeake Bay Maritime Museum © Madeleine Cantarella

 

Onze des plus grands navires de la collection sont exposés, flottant sur les quais. On découvre la vie d'un gardien de phare au XIXe siècle. La Baie de Chesapeake compte encore des dizaines de phares dont certains se visitent. Une Route des phares part à leur découverte. A Cambridge, Choptank River Lighthouse, sur pilotis, est le seul à avoir été déplacé. Piney Point Lighthouse est le plus ancien phare sur les rives du Potomac. Son gardien disposait d’une salle à manger, d’un salon, d’une cuisine attenante et d’une cave…

  • © Madeleine Cantarella
  • © Madeleine Cantarella

 

Pratique

Plus d’informations sur le site visitmaryland.org

Suivre la destination sur Facebook et Instagram

Nous avons immortalisé notre road trip dans le Maryland avec un iPhone 14 Pro Max

Organiser son voyage

Agence spécialisée dans le voyage sur-mesure aux États-Unis, Évasions USA s’adresse à tous les voyageurs francophones et les emmènent là où l’authenticité du pays se révèle le mieux. Travaillant sans intermédiaire et 100% en ligne, elle propose des tarifs parmi les plus attractifs du marché.

Nous recommandons aussi