Vous êtes ici

Pierre Gunther, Le jeudi 04 novembre 2021
En partenariat avec Visit Malta
Sponsorisé

Noël à Malte : des fêtes de fin d’année au soleil

Trop de monde au marché de Noël de Strasbourg, trop commun la montagne, trop loin les tropiques ? Cet hiver, direction Malte, à seulement 2h30 de la France, où l’esprit de Noël règne sur cette l’archipel qui conjugue douceur, patrimoine et gastronomie.
  • La Cathédrale Saint-Paul dans l'ancienne capitale de l'archipel et cité médiévale de Mdina © Mike Nahlii
    La Cathédrale Saint-Paul dans l'ancienne capitale de l'archipel et cité médiévale de Mdina © Mike Nahlii

Dépaysement total, foules estivales absentes, températures clémentes (entre 13 et 17°C en moyenne), partir à Malte en décembre se révèle être une idée séduisante pour qui voudrait profiter des fêtes de fin d’année sous un climat tempéré. Certes, ce n’est pas le moment de se baigner, sauf pour les plus courageux, mais le temps est idéal pour découvrir le patrimoine naturel, historique, la gastronomie de l’île et ses fêtes de fin d’année placées sous le signe de la tradition et de la convivialité, le tout avec la Méditerranée en ligne de mire. 

 

1. Crèches et illumination : des traditions vivaces

En arrivant à La Valette, on se perd dans ce dédales de rues et de ruelles, entre les bougainvillées et les passages voûtés illuminés. Les rues principales piétonnes de la capitale sont habillées aux couleurs de Noël, le sapin décoré trône devant le Parlement, et l’on ressent la magie des fêtes de fin d’année même à quelques mètres de la plage. À l’est de l’île, le Palais de Verdala à Buskett propose un parcours de lanternes qui ravira les enfants, avec des sculptures colorées en forme de train, de lutins et d’animaux arctiques. De début décembre à début janvier, c’est également le temps des crèches. Il suffit de pousser la porte des églises et des cathédrales pour trouver un presepju, et même les habitants en font chez eux. Sur l’île de Gozo, 150 personnes jouent chaque année une crèche vivante qui reproduit Bethléem sur 20,000 m². 

  • La Valette illuminée © Malta Tourism Authority
    La Valette illuminée © Malta Tourism Authority
Le village de Noël « Fairyland » s’installe à La Valette du 3 décembre au 2 janvier 2022.

2. Des évènements festifs pour toute la famille

Tandis que de nombreuses paroisses organisent des processions dans les rues de Malte le 24 décembre, le village de Noël « Fairyland » s’installe à La Valette du 3 décembre au 2 janvier 2022. L'occasion pour les plus jeunes de rencontrer le Père Noël, faire du patin à glace sur la patinoire ou monter dans la grande roue. L’un des plus beaux panoramas sur la ville et son architecture pluri-centenaire, l’occasion de se rassembler autour d’un vin ou d’une boisson chaude, et aussi de goûter aux spécialités comme les gimblettes ou qaghaq tal-ghasel, ces petites couronnes sucrées au miel ou au sésame confectionnées en hiver.

Du 25 novembre au 19 décembre, le Cirque du Soleil pose ses agrès à Malte pour 28 représentations de son nouveau spectacle FIERI. C’est dans la Sacra Infermeria, un bâtiment construit en 1574, que la compagnie québécoise transportera ses spectateurs dans un voyage acrobatique contemporain inspiré par les racines culturelles de Malte.

  • Fieri by Cirque du Soleil Malta © DR

3. Une gastronomie qui reflète la diversité de l’archipel

Pour son réveillon de Noël, quoi de mieux que de réserver une bonne table dans l’un des meilleurs restaurants de l’île ? Le Guide Michelin ne s’y est pas trompé, lui qui a révélé son tout premier guide sur Malte en 2020 et a décerné une étoile à 5 restaurants de l’archipel en 2021 pour leur cuisine contemporaine mélangeant les influences maltaises et méditerranéennes avec finesse. Trois sont à La Valette (Noni, Under Grain, ION - The Harbour) et deux dans les terres, Bahia à Lija et De Mondion à Mdina. La gastronomie maltaise se décline aussi au détour d’une rue avec un pastizzi (chausson au fromage), une prinjolata (gâteau à base de biscuits à la cuillère, cerises glacées et pignons) ou un bon vin local. 

  • © Visit Malta
    © Visit Malta

 

L’archipel compte d’ailleurs une solide production viticole depuis plus de 2000 ans avec son climat particulièrement clément — le soleil y brille 300 jours par an. L’occasion de rendre visite aux producteurs, de se promener dans les vignes et de se réunir pour une dégustation des cépages autochtones girgentina (blanc) et gellewza (rouge). D’année en année, la qualité des vins maltais s’améliore et trois appellations ont été créées en 2007 : D.O.K. Malte et D.O.K. Gozo, pour les deux îles, et l’I.G.T. Maltese Islands.

4. Une histoire riche à découvrir

Que ce soit la riche co-cathédrale Saint-Jean à La Valette couverte de dorures, les trois cités fortifiées de Malte — Senglea, Vittoriosa et Cospicua — face à la capitale, l’histoire de l’archipel, carrefour dans la Méditerranée, est riche des apports successifs des populations qui s’y sont établies. Phéniciens, Arabes, Normands, Français, Croisés, on explore notamment l’histoire des Chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean dans la ville de Mdina, ancienne capitale de l’île à l’intérieur des terres. Dans ses remparts, The Knights of Malta capture des scènes de la vie quotidienne des chevaliers en 34 tableaux, agrémentés d'un spectacle audiovisuel en 3D et animés par des effets visuels, qui racontent l’histoire de l’ordre, de son arrivée sur l’île en 1530 à son expulsion en 1798.

Contenu réalisé en partenariat avec Visit Malta.

  • Eglise Saint Anne, Santa Skolastika, Birgu © Irena Carpaccio
  • Les ruelles de Mdina © David Alfons

 

Pratique

En hiver, une dizaine de compagnies aériennes desservent Malte quotidiennement depuis la France.

Plus d’informations sur le site
Visit Malta

Tous savoir sur la situation liée au Covid-19 et les règles d’entrées