Vous êtes ici

Alicia Dorey, Le lundi 23 septembre 2019
Grand angle

Sao Tomé-et-Principe, le paradis caché de l'Atlantique

C'est un archipel encore confidentiel que l'on vous invite à découvrir. Au large du golfe de Guinée, à l’intersection du méridien de Greenwich et de l’Équateur, cet ancien comptoir portugais ravira autant les férus de chocolat que les amateurs d'une nature intacte, encore largement préservée du tourisme de masse. On file à Sao Tomé-et-Principe !
  • La côte sauvage sur l'île de Sao Tomé © Alicia Dorey
    La côte sauvage sur l'île de Sao Tomé © Alicia Dorey
  • Roça Diogo Vaz, l'une des principales plantation de cacao de Sao Tomé © Alicia Dorey
    Roça Diogo Vaz, l'une des principales plantation de cacao de Sao Tomé © Alicia Dorey
  • Roça Diogo Vaz, l'une des principales plantation de cacao de Sao Tomé © DR
    Roça Diogo Vaz, l'une des principales plantation de cacao de Sao Tomé © DR
  • © Alicia Dorey
    © Alicia Dorey
  • © Alicia Dorey
    © Alicia Dorey
  • Décor tropical et hébergement luxueux au Sundy Praia Lodge, sur l'île de Principe © DR
    Décor tropical et hébergement luxueux au Sundy Praia Lodge, sur l'île de Principe © DR
Magnifique plantation de cacao, la Roça Diogo Vaz est une ancienne maison entourée d’un immense domaine de 420 hectares sur les hauteurs de l’île.

Au large du golfe de Guinée, à l’intersection du méridien de Greenwich et de l’Équateur, un archipel aux douces consonances lusophones, dont le nom évoque une sorte de paradis caché au beau milieu de l’océan Atlantique. Destination encore très confidentielle dont on prendrait presque un malin plaisir à ne jamais savoir situer sur une carte, Sao Tomé-et-Principe s’ouvre progressivement à un public de dénicheurs, avide de terres encore vierges, de végétation luxuriante, eau turquoise et reliefs volcaniques…

Lorsque les Portugais accostent sur les rives de cet éden perdu au large des côtes africaines en 1471, le jour de la Saint-Thomas, ils y découvrent un climat équatorial et une fertilité des sols propices à la culture du cacao. Elle fera la richesse des deux îles durant plusieurs siècles. Mais après l’âge d’or vint le celui du déclin. Si durant des années de nombreuses roças – structures traditionnelles de plantations de cacao — ont été laissées à l’abandon, on voit fleurir les premiers signes d’une nette embellie, laissant à penser que la destination a désormais de beaux jours devant elle.
 

São Tomé, l’île chocolat

Point d’entrée de l’archipel, l’île de São Tomé est le premier contact avec cette partie de l’Afrique que l’on découvre en arrivant d’Europe. Moins sauvage et plus peuplée que sa complice Principe, elle permet néanmoins de s’acclimater en douceur à cette atmosphère chaude et tropicale qui vous enveloppe dès la sortie de l’aéroport.

La Roça Diogo Vaz, de l'arbre à la tablette 

Visitée par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Magnifique plantation de cacao, la Roça Diogo Vaz est une ancienne maison entourée d’un immense domaine de 420 hectares sur les hauteurs de l’île. Construite en 1880 par les Portugais en pleine époque coloniale, elle appartient aujourd’hui au groupe Kennyson. Ce dernier s’applique depuis plusieurs années à défendre une agriculture du cacao et fabrication de chocolat on ne peut plus vertueuse et raisonnée : from tree to bar, soit « de l'arbre à la tablette ».

  • La récolte du cacao à Roça Diogo Vaz © Alicia Dorey

 

Après une heure à gravir les routes sinueuses séparant la capitale de la plantation, il est possible de visiter la propriété en compagnie d’un guide francophone. L'excursion dure plusieurs heures mais le temps passe très vite tant le projet est enthousiasmant : un superbe potager en permaculture, d’immenses étendues de cacaoyers à perte de vue, et une observation minutieuse de tout le procédé de fabrication du chocolat, des cabosses au concassage des fèves de cacao jusqu’à l’obtention du grué qui sera transformée en pâte de cacao. Sans compter que de nombreuses variétés de fruits et de fleurs y sont cultivées : fruit à pain, jacquier, papaye, mangue, banane, vétiver, cannelle, ylang-ylang… Ainsi qu’un vaste programme de diversification autour du poivre, de la vanille, de la cannelle et de l’huile de coco.

Bon à savoir ? La lumière commençant à décroître dès le milieu de l’après-midi. La redescente en voiture jusqu’à la côte est alors d’une beauté saisissante.

Ce qui fait la différence ? Tous les produits issus de la plantation peuvent être achetés à la boutique du centre-ville. Elle fait aussi office de salon de thé-pâtisserie avec une vue imprenable sur l’océan.

PRATIQUE
Adresse : Diogo Vaz, Sao Tomé
Site Web officiel de Diogo Vaz

  • Roça Diogo Vaz, Sao Tomé © DR
  • Roça Diogo Vaz, Sao Tomé © Alicia Dorey

 

MAIS AUSSI

Les marchés municipaux du centre-ville

  • Le marché de Feira Grande se visite au petit matin. C'est à cette heure que toute la population de Sao Tomé se bouscule avec une parfaite nonchalance, cherchant à se procurer les mille et un fruits, légumes, poissons et viandes venant remplir les étals de manière quasi ininterrompue. Cette déferlante de couleurs et de formes inconnues donne un bon aperçu de la richesse végétale de l’île ;

  • Le marché couvert de Coco Coco, où vous pourrez vous procurer épices, tissus africains et objets artisanaux.

Lagoa Azul

Petite anse marine située au nord de l’île, la lagoa azul ou « lagon bleu » est le spot idéal pour les amateurs de baignades et de snorkeling. Une eau très pure, des baobabs à perte de vue, mais attention, aucune infrastructure. Nature sauvage, jungle, plage. Point.

Le Pico do Cão Grande

Culminant à plus de 663 mètres, ce volcan est l’une des plus grandes curiosités géologiques de l’île. S’il faut être un grimpeur chevronné pour espérer le gravir, il est possible d’y organiser treks et randonnées dans la jungle en compagnie d’un guide.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Le chef portugais André Magalhaes déploie chaque soir des trésors d’ingéniosité pour assembler les saveurs locales.

 

Où dormir à Sao Tomé ?

Omali Lodge — Testé et approuvé par YONDER

L’un des rares quatre-étoiles de l’île, à seulement 15 minutes de l’aéroport, légèrement en périphérie de la ville. L’atmosphère y est par conséquent très calme, même lorsque tous les bungalows à deux étages disséminés à travers le parc sont occupés. Chacune des 30 chambres affiche un décor sobre et épuré, avec murs de briques apparentes et quelques touches africaines, objets chinés et luminaires artisanaux.

 

Ce qui fait la différence ? La piscine naturelle creusée à même la roche, dont l'eau non chlorée est d'un bleu profond.

PRATIQUE
Chambre à partir de 185€ la nuit.
Adresse : Praia do Lagarto, São Tomé e Príncipe, São Tomé
Site Web officiel de l’Omali Lodge

 

Où déjeuner/dîner ? Les meilleurs bars et restaurants de l’île de Sao Tomé

Omali Restaurant — Testé et approuvé par YONDER - Coup de cœur de rédaction

Le restaurant de l’Omali Lodge est sans aucun doute la meilleure adresse de l'île en matière de cuisine fusion africaine. Aux commandes, le chef portugais André Magalhaes, connu pour tenir la très intimiste Taberna da Rua das Flores dans le quartier du Chiado à Lisbonne. Déterminé à n’utiliser que les produits disponibles sur l’île, il déploie chaque soir des trésors d’ingéniosité pour assembler les saveurs locales, avec des accords pour le moins surprenants, comme cette tapenade de cacao, beurre à la coriandre de terre, piments aromatiques tuatua… et d’exquises oreilles de porc en salade au court bouillon.

Le plat à goûter ? La superbe mousse au chocolat, extrêmement riche et croquante, véritable dessert signature de la maison.


PRATIQUE
Comptez 40€ pour le dîner, boissons non comprises.
Adresse : Praia do Lagarto, São Tomé e Príncipe, São Tomé
 

Roça São João — Testé et approuvé par YONDER

Sur les hauteurs de l’île, à Angolares, au milieu d’une végétation extrêmement dense et généreuse, la Roça São João est une chambre d’hôtes dotée d’une immense terrasse où officie le chef Joao Da Silva, célèbre pour son caractère fantaisiste et ses émissions télévisées au Portugal. 

Chaque jour à l’heure du déjeuner — et jusque tard dans l’après-midi — le lieu offre un large festin préparé à vue par une myriade de commis. Les assiettes défilent, plus d’une dizaine de plats au total, à chaque fois en quantités très réduites afin de pouvoir ressentir très précisément les accords souvent insolites pensés par le chef.


PRATIQUE
Comptez 40€ pour une chambre double et 15-20€ pour le déjeuner, boissons non comprises.
Adresse : São João Dos Angolares, Sao Tomé
Page Facebook de la Roça São João
 

Le Filomar — Testé et approuvé par YONDER

Ce estaurant typique de l’île, au confort très sommaire, prépare sur demande les plats typiques de la gastronomie locale, et notamment un excellent Calulu, ragoût de viande ou poisson au riz agrémenté d'une sauce composée d’herbes et épices locales.

PRATIQUE
Comptez 15€ pour le dîner, boissons non comprises.
Adresse : Praia Logarto - Sao Tomé

Niché au bord des côtes de Principe, le Sundy Praia disparaît littéralement dans une magnifique jungle de bananiers et d’amandiers.

 

Principe, l’île princière

À seulement 30 minutes d’avion de Sao Tomé, l’île de Principe plonge immédiatement les voyageurs dans une nature sauvage. Il suffit de conduire quelques minutes pour s’enfoncer dans une jungle tropicale dense et luxuriante. Ce n'est pas un hasard si l'île a été intégralement classée réserve de biosphère par l'UNESCO en 2012, lui assurant une protection à long terme.

Y Passer quelques jours après avoir goûté au charme plus citadin de Sao Tomé constitue une excellente façon de prolonger son séjour par de longues siestes sur des plages de sable blanc, loin du tumulte de la ville.

Où dormir et déjeuner/dîner sur l’île de Principe ?

Sundy Praia Lodge

Testé et approuvé par YONDER - Coup de cœur de la rédaction

Si l’offre hôtelière haut de gamme n’est encore très riche sur aucune des deux îles, l’ouverture du Sundy Praia fin 2018 est la preuve d’un engouement réel pour cette destination encore largement sous-exploitée. Niché au bord des côtes de Principe, le Sundy Praia disparaît littéralement dans une magnifique jungle de bananiers et d’amandiers digne d’un décor de cinéma. C'est ici que se cachent 15 villas de luxe isolées les unes des autres, simplement reliées entre elles par de petits sentiers de terre battue.

La décoration intérieure a été confiée à l’architecte Didier Lefort, qui s’est appliqué à faire cohabiter objets traditionnels en bambou faits main et pièces de créateurs, afin de créer un ensemble d’une grande sobriété.

 

Dotée d’un accès direct à une très longue plage de sable blanc, la partie centrale du Sundy Praia dispose d’une piscine elle aussi très harmonieusement fondue dans la végétation, d’un bar à cocktail et d’un restaurant dont une partie du large auvent en bambou a été « confectionnée » en seulement 28 jours.

Profitant d’une grande abondance de légumes, fruits et plantes offertes et cultivées sur l’île, le chef du restaurant a opté pour un concept farm-to-table particulièrement réussi. La carte est à l’image du lieu, à savoir une hybridation d’influence locales et internationales. Le plat signature ? La pêche du jour grillée dans une feuille de bananier, chayote rôtie et micoco, arôme issu d’un arbuste local très prisé des Santoméens. La carte des vins est assez classique, avec de nombreuses références portugaises.

 

 

Ce qui fait la différence ? L’accès direct à une magnifique plage de sable blanc, l’une des plus parfaites au monde selon le Financial Times.

Retrouvez ici notre article complet Sundy Praia, un lodge de rêve au large de l'Afrique

PRATIQUE
Chambre à partir de 645€ la nuit. Comptez 60€ pour le dîner hors boisson.
Adresse : Praia Sundy, Ilha do Príncipe - São Tomé and Príncipe
Site Web officiel du Sundy Praia
 

Bom Bom Principe

Sélectionné par YONDER

Autre écolodge de luxe dans lequel séjourner sur Principe, Bom Bom Principe Island Resort dispose de 19 bungalows disséminés le long de deux plages situées au nord de l’île. Le style est assez simple, là aussi en harmonie complète avec la végétation alentour, et dispose d’un restaurant placé au bout d’un petit ponton de bois posé sur la mer. Il est possible d’organiser plusieurs excursions à partir de l’hôtel, du trekking à travers la forêt tropicale primaire à l’observation de tortues marines ou des baleines en passant par la plongée et l’exploration de la baie à bord d'un navire.

 

Ce qui fait la différence ? Le spa offre toute une variété de soins à base de plantes et produits naturels sourcés directement sur l’île de Principe.

PRATIQUE
Chambre à partir de 280€ la nuit.
Adresse : Ile de Principe. 1°41'48.5"N 7°24'08.6"E
Site Web officiel du Bom Bom Principe

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Y aller

Deux compagnies aériennes proposent des vols directs hebdomadaires vers São Tomé au départ de Lisbonne : TAP Portugal et STP Airways.

Avec TAP, vols allers tous les mardis, jeudis, samedis et dimanches au départ de Lisbonne. Retours les mêmes jours au départ de Sao Tomé.

Départ de Lisbonne 09h45 - Arrivée à São Tomé: 16h55
Départ de São Tomé: 19h35 - Arrivée à Lisbonne: 04h40 (arrivée le lendemain).
Durée du vol Lisbonne-Sao Tomé : 6h10

Plusieurs vols sont assurés quotidiennement entre l’île de Sao Tomé et l’île de Principe par Africa STP. Durée de vol : 35 minutes.