Vous êtes ici

Pierre Gunther, Le vendredi 03 décembre 2021
Restaurants

5 nouveaux restaurants à tester en cette fin d'automne à Paris

Mauro Calogreco signe la carte d’un restaurant à Paris, le club Silencio s'installe à Saint-Germain-des-Prés avec Guillaume Sanchez, l’hôtel Madame Rêve révèle une table japonaise avec vue imprenable sur Paris…
  • La Plume, le restaurant du nouvel hôtel Madame Rêve (Paris 1er) © Jérôme Galland
    La Plume, le restaurant du nouvel hôtel Madame Rêve (Paris 1er) © Jérôme Galland
  • Le 39V perché sur les toits de l'Avenue Georges V © Yann Deret
    Le 39V perché sur les toits de l'Avenue Georges V © Yann Deret
  • Le restaurant Anahi rouvre ses portes, sa carte signée par Mauro Calogreco © DR
    Le restaurant Anahi rouvre ses portes, sa carte signée par Mauro Calogreco © DR

1. Café Compagnon, Paris 2e

Aux portes du Sentier, Charles Compagnon (déjà propriétaire des restaurants 52 Faubourg et Richer) ouvre un restaurant-café au décor scandinave pensé par Gesa Hansen. De 8 h à minuit, on y vient pour un café — torréfié maison —, un déjeuner préparé par le chef Geoffrey Lengagne, une pâtisserie ou, le soir, des tapas accompagnés de cocktails ou d’une bouteille à piocher parmi la carte des vins riche de plus de 200 références. Une anecdote ? Les silhouettes en bois qui couvrent les miroirs aux murs sont inspirées des œuvres du grand père de Charles Compagnon, le sculpteur Carlos Ferreira de la Torre.

  • Café Compagnon © Nathalie Mohadjer
    Café Compagnon © Nathalie Mohadjer

 

Café Compagnon
22-26 Rue Léopold Bellan, 75002 Paris
Site Web du 
Café Compagnon

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Le club Silencio traverse la Seine pour Saint-Germain-des-Prés et investit une ancienne salle de projection.

2. Silencio des Prés, Paris 6e

Dix ans après que David Lynch a décoré le Silencio rue Montmartre (Paris 2e), le club traverse la Seine pour Saint-Germain-des-Prés et investit une ancienne salle de projection. Désormais restaurant de 150 couvert, c’est le chef Guillaume Sanchez, dont la table NE/SO est étoilée, qui revisite les grands classiques de la brasserie parisienne dans un menu où les produits s’adaptent aux stocks des petits producteurs. À tester, l’œuf mimosa au caviar, la raviole froide de langoustines, le croque-monsieur ou le lieu noir accompagné de boudin noir. Au bar, Rémy Sauvage, ancien directeur créatif du groupe Bonhomie (Little Red Door, Lulu White, Bonhomie) décline une carte de cocktails dans une ambiance tamisée.

À lire également On a testé Silencio des Prés et sa carte signée Guillaume Sanchez

  • Silencio des Prés — Tartare de bœuf maturé © Ilyafoodstories
    Silencio des Prés — Tartare de bœuf maturé © Ilyafoodstories

 

Silencio des Prés
22 Rue Guillaume Apollinaire, 75006 Paris
Site Web de 
Silencio des Prés

 

3. La Plume à l'hôtel Madame Rêve, Paris 1er

Ouvert depuis le 25 novembre, La Plume fait déjà l’événement pour sa vue panoramique sur le Centre Pompidou ou l'église Saint-Eustache, toute proche Son patio végétalisé, son décor tout en chêne et en noyer au plafond bariolé et son bar extra-large participent également à l’ambiance chaleureuse du lieu. Perché au sommet du tout nouvel hôtel Madame Rêve, le restaurant rend hommage à la cuisine japonais, et le chef Benjamin Six (passé par les cuisines de Zuma à Londres et Dubaï), décline quelques classiques comme le gunkan de bœuf wagyu en tartare ou le shishito snacké à la sauce épicée yuzu kosho. On a hâte de goûter à l’étonnant hot pot de homard servi avec un riz japonais à la bisque épicée, shimeji et zeste de yuzu.

  • La Plume ©Jérôme Galland
    La Plume © Jérôme Galland

 

La Plume
Hôtel Madame Rêve
48 Rue du Louvre, 75001 Paris
Site Web du restaurant 
La Plume

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

4. Anahi x Mauro Colagreco, Paris 3e

Connu pour ses Beefbar de Paris à Monaco en passant par la Sardaigne, Riccardo Giraudi a rouvert Anahi le 17 novembre, toujours à la recherche de viandes d’exception. Et c’est Mauro Colagreco, chef du Mirazur à Menton, élu meilleur restaurant du monde en 2019 et 3 étoiles au Michelin, qui signe la carte de l’adresse, en s’inspirant de ses racines argentines et de la cuisson à la braise. Dans la salle réaménagée par le duo Humbert & Poyet, ancienne boucherie-charcuterie dont les faïences d’origine ont traversé les époques, on pourra déguster un Black Angus américain et australien en picanha, une découpe brésilienne qui sublime la tendreté de la viande, ou en cœur d’entrecôte. À la carte aussi, la célèbre découpe de l’Empereur de bœuf de Kobe certifié. 

Anahi
49 Rue Volta, 75003 Paris
Site Web du 
restaurant Anahi

  • Mauro Calogreco et Riccardo Giraudi © Malcorps
  • Anahi restaurant © DR

 

5. Le 39V, Paris 8e

L’adresse du chef Frédéric Vardon, perchée au 6e étage du 39 avenue George V, vient d’être entièrement refaite par Raphaël Navot (Hôtel National des Arts et Métiers, le Domaine des Étangs ou encore Silencio). La salle à manger qui ceinture une grande terrasse a désormais des airs de vaisseau futuriste tout en rondeur, illuminée par des baies vitrées. Les tables en chêne, le parquet en pavés de bois et les velours renforcent une impression de cocon sous les toits. Le chef, lieutenant d’Alain Ducasse avec qui il a notamment ouvert Spoon, délivre un menu engagé, axé sur la mer et la pêche durable, comme en témoignent les Saint-Jacques de la baie de Seine tranchées crues, la truite de Crissenon fumée au bois de cerisier, kimchi et raifort ou encore la pêche durable du jour, en direct des criées.

  • Le 39V — Langoustines de nos côtes, rémoulades © Yann Deret
  • Le 39V — salle © Yann Deret

 

Le 39V
39 Avenue George V, 75008 Paris
Site Web du 
restaurant Le 39V

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Nous recommandons aussi