Mathieu Belay, Le mardi 20 février 2018
Restaurants

Paris : On a testé Le Baudelaire, le restaurant étoilé de l'Hôtel Burgundy

C’est une table étoilée discrète, au cœur de l’un des plus jolis hôtels de luxe de la capitale, le Burgundy Paris. Avec à sa tête un jeune duo talentueux, le Baudelaire incarne à merveille le restaurant d’hôtel de luxe de l'époque, entre classicisme et modernité. Nous l’avons testé pour vous.
  • La belle salle à manger du Baudelaire, au sein de l'hôtel Le Burgundy Paris © Le Burgundy
    La belle salle à manger du Baudelaire, au sein de l'hôtel Le Burgundy Paris © Le Burgundy
Ensemble, ils écrivent le récit de cette table luxueuse et contemporaine, ancrée dans la tradition du grand restaurant français.

Le contexte

Déjeuner le vendredi 16 février 2018, un convive.

Le pitch : le restaurant étoilé du Burgundy Paris, une table méconnue

Désormais aux commandes de la table étoilée du très chic Hôtel Burgundy (Paris 1er) le duo Guillaume Goupil, trentenaire formé dans les plus grandes maisons (dont le Domaine des Hauts de Loire ou aux aux côtés de Stéphanie Le Quellec à La Scène), accompagné côté sucré de Pascal Hainigue, ancien sous-chef pâtissier au Four Seasons George V.

Ensemble, ils écrivent le récit de cette table luxueuse et contemporaine, ancrée dans la tradition du grand restaurant français et exécutée de manière parfaitement contemporaine.

    Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

    • Le Chef Guillaume Goupil © Christophe Lartige
    • Le chef-pâtissier Pascal Hainigue © Le Burgundy Paris

     

    Les assiettes aux intitulés prometteurs se révèlent aussi séduisantes visuellement que gustativement

     

    Dans l’assiette

    Une carte généreuse (cinq entrées, six plats, cinq desserts), des menus dégustation en quatre et six temps, une formule déjeuner adaptée aux besoins de la clientèle d’affaires du quartier, le Baudelaire décline sa vision du « gastro » d'aujourd'hui à travers une offre culinaire alléchante sur le papier

    Une fois devant nous, les assiettes aux intitulés prometteurs se révèlent aussi séduisantes visuellement que gustativement. Certes, tout n’est pas parfait. Les Noix de Saint-Jacques semblent un peu perdues dans une construction intéressante mais un brin trop complexe, multipliant les saveurs, quitte à perdre en lisibilité. D’autres plats se révèlent en revanche éblouissants de précision et d’harmonie. Impossible de résister à cette langoustine rôtie accompagnée de ravioles d’herbes potagères et d’une bisque parfumée à la cardamome. Toute aussi irrésistible, la selle d’agneau rôtie à la dulse [une espèce d’algue rouge, NDLR] et accompagnée d’un jus de cuisson diabolique de justesse et de gourmandise !
     

    • Langoustines, simplement rôties, ravioles d’herbes potagères, bisque parfumée à la cardamome verte © YONDER.fr

     

    De la gourmandise, ce n’est d’ailleurs pas ce qui manque aux desserts imaginés par Pascal Hainigue, le talentueux chef-pâtissier alsacien passé par les cuisines de Christian Le Squer au Cinq. Au-delà de quelques gimmicks dispensables (les sphérifications), le jeune homme livre une prestation de haut vol, entre haute technicité et sens du plaisir indiscutable. Son dessert signature autour du shiso vert  et de l’ananas est une réussite intégrale. Le reste du répertoire, peut-être un brin moins original (agrumes en omelette norvégienne ; Poire Rochas ; Chocolat Arriba) est au moins digne d’une table deux-étoiles. Du grand art pour finir un déjeuner raffiné de bout en bout.

    Cliquez sur les images pour les afficher en plein écran avec leurs légendes

    • Selle d’agneau, rôtie à la dulse, scorsonères confites au beurre noisette, jus de cuisson © YONDER.fr
    • Noix de Saint-Jacques, rôties au beurre, lentilles vertes du Puy au lard fumé, crème de laitue infusée à l’estragon © YONDER.fr

     

    Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

    Articulée autour du charmant patio arboré de l’hôtel, la salle à manger du Baudelaire a le mérite d’être tout à fait luxueuse.

     

    Dans la salle

    Articulée autour du charmant patio arboré de l’hôtel, la salle à manger du Baudelaire a le mérite d’être tout à fait luxueuse, tout en évitant d'être pesante ou datée. Exit les nappes blanches, place à d’élégantes tables noires et leurs sets de table en cuir clair. Les imposants fauteuils jaunes, signatures visuelles de la salle à manger, permettent de manger en profitant d’un confort rare pour Paris.
     

    • Vue sur le patio depuis les tables du restaurant © Le Burgundy Paris

     

    Le service

    Toujours avenant et très professionnel, le service du Baudelaire ne désorientera pas les habitués des belles tables gastronomiques. En faisant la fine bouche, on pourrait penser que le service manque un brin de modernité, comparativement à l’assiette ou au décor du restaurant. Mais on pinaille...

    Le conseil en plus ?

    Si vous venez déjeuner à deux, demandez l'une des tables donnant sur le patio. Ce sont les plus agréables du restaurant.

     

    Cliquez sur les images pour les afficher en plein écran avec leurs légendes

    • Shiso vert, ananas frais, sorbet, condiment ananas, sphérifications shiso © YONDER.fr
    • Poire Rochas, rôtie au caramel vanillé au premier plan. Chocolat Arriba, meringue cacao, crémeux au second plan © YONDER.fr

     

     

    L’addition

    À la carte, entrées de 36 à 45€ ; plats de 49 à 56€ ; desserts à 18€. Deux menus dégustation sont proposés, respectivement à 105€ et 145€ en quatre et six temps (150€ et 210€ avec les accords mets-vins correspondants).

    Le midi, le tarif du menu du jour évolue entre 50 et 58€ en fonction de la formule choisie : plat, dessert ; entrée, plat ou entrée, plat, dessert.

    Belle sélection de vins au verre (une quinzaine au total) de 10 à 22€, une fourchette de prix très raisonnable pour le lieu. Le prix des coupes de champagne proposées à l’apéritif l’est un peu moins avec des tarifs s’échelonnant entre 25 et 39€.

     

    Ce qu’il faut retenir / Notre verdict

    Allier classicisme, confort et modernité ? C’est le credo du Burgundy, discret 5-étoiles niché entre la Madeleine et la rue Saint-Honoré, qui décline à merveille cette vision intemporelle du luxe dans son restaurant gastronomique Le Baudelaire. Cuisine néoclassique parfaitement exécutée, formidable partition sucrée, salle à manger parmi les plus agréables de Paris et rapport qualité-prix tout à fait raisonnable font de ce Baudelaire une table de premier choix, pour vos repas d’affaires comme pour vos dîners romantiques.

     

    PRATIQUE

    Le Baudelaire
    dans l'Hôtel Le Burgundy Paris
    6-8 rue Duphot
    Paris 1er - FRANCE

    Horaires
    Du lundi au vendredi pour le déjeuner (12h30 – 14h)
    Du lundi au samedi pour le dîner (19h30 – 22h)

    Contact
    Tél : +33 (0)1 71 19 49 11
    Informations et réservation en ligne sur le site Web du Baudelaire

    Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !