Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le jeudi 28 avril 2022
Restaurants

Paris : Vesper réveille le 7e arrondissement avec talent

Une adresse qui ambitionne de réconcilier vie nocturne et plaisirs de la table, c’est le pitch de Vesper, nouveau hot spot de la Rive Gauche emmené par le chef Lucas Felzine.
  • Vesper | Le bar © DR
    Vesper | Le bar © DR
  • Vesper | La salle à manger © DR
    Vesper | La salle à manger © DR
Vesper entend proposer une alternative aux multiples adresses du duopole Paris Society / Moma Group.

Note : 8,5/10 Le contexte : dîner le jeudi 24 février 2022, deux convives.

Le pitch | Une table festive aux ambitions gastronomiques

Vesper est le nom d’un cocktail — vodka, gin, Lillet et citron — créé par James Bond dans le premier roman de Ian Fleming (Casino Royale) mettant en scène l’agent britannique. C’est désormais le nom d’une table qui se veut « chic et festive » dans le sage 7e arrondissement. À deux pas du Champ-de-Mars, Vesper entend proposer une alternative aux multiples adresses du duopole Paris Society / Moma Group qui règne en maître sur ce segment de la scène food parisienne. La formule magique ? Décor léché, cuisine de chef, DJ et bar à cocktails. Sur le papier, la promesse est belle. Mais qu’en est-il réellement ?

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Vesper © adrienfoodinparis
  • Vesper © adrienfoodinparis

 

On retrouve donc sans surprise les incontournables ceviches et tiraditos, ici exécutés avec finesse.

Dans l’assiette ? Une cuisine nikkei signée Lucas Felzine

Aux commandes des cuisines de Vesper, Lucas Felzine n’est pas un novice, loin de là. Ancien de Ze Kitchen Galerie ou de l’Arpège d’Alain Passard, remarqué par le festival Taste of Paris, il avait déjà secoué le 1er arrondissement avec son restaurant « fusion » UMA au début des années 2010.

Dans son nouveau repaire de l’avenue Bosquet, il met à l’honneur la cuisine nikkei (nippo-péruvienne), celle-là même qui a propulsé Nobu à la tête d’un empire mondial de la restauration branchée.

On retrouve donc sans surprise les incontournables ceviches (poisson cru, généralement coupé en cubes, et « cuit » dans une marinade acide) et tiraditos (poisson cru coupé en tranches, à l’instar des sashimis, et le plus souvent arrosé d’une sauce épicée), ici exécutés avec finesse. Une précision que l’on retrouve dans ces alléchants gyozas de canard laqué, escortés d'un bouillon de curry péruvien et sauce vierge japonaise. Les plats (Black Cod au miso, poulpe grillé, poitrine de cochon confite au robata...) dévoilent une même maîtrise des assaisonnements et des cuissons. Si objectivement ces assiettes ne sont pas follement originales, on prend indéniablement du plaisir à les déguster.

Les assortiments de sushis (nigiri, sashimi, maki, temaki), de belle facture, devraient finir de convaincre les indécis.

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

L’atmosphère parfaitement tamisée et les banquettes de velours moelleuses invitent au relâchement et au rapprochement entre les tables.

Dans la salle ?

Côté rue, quelques tables, un bar impressionnant et une cuisine ouverte habillent l’espace, étonnamment lumineux pour un repaire de noctambules. Mais c’est en s’enfonçant dans le restaurant que l’on découvre une salle tout à la fois chatoyante et intimiste. L’atmosphère parfaitement tamisée et les banquettes de velours moelleuses invitent au relâchement et au rapprochement entre les tables sous le plafond miroir, alors que la DJ — line-up 100% féminin derrière les platines — déroule un set house bien construit, sans pour autant pousser le volume trop fort. Une fête tout en retenue qui ravira celles et ceux souhaitant poursuivre leur conversation dans une ambiance joyeuse.

Le service ?

Avenant et efficace. Pas un seul temps mort malgré une salle comble.

  • Vesper (Paris 7e) © DR
  • Vesper (Paris 7e) © DR

 

Les plats à goûter ?

Mis à part les desserts moins convaincants, c’est bel et bien l’ensemble de la carte qui se révèle séduisante. Notre coup de cœur ? Les gyozas au canard laqué, emblématiques d’une cuisine fusion raffinée et gourmande.

Bon à savoir ?

Derrière Vesper se cache non seulement Lucas Felzine mais également le restaurateur Guillaume Benard et son Fitz Group, à la tête de deux autres adresses dans le quartier : la brasserie Fitzgerald (54 Bd de la Tour-Maubourg) et le comptoir chic Abstinence (47 Avenue de la Motte-Picquet), également emmené par Lucas Felzine.

Le conseil en plus ?

Si l’on y déjeune certainement aussi très bien, on privilégiera le dîner, et de préférence le second service en fin de semaine, pour s’attabler chez Vesper. Après tout, quoi de plus logique pour un restaurant dont le nom en latin signifie « soirée ».

  • Vesper © adrienfoodinparis
  • Vesper © adrienfoodinparis

 

Les prix ?

Pas donnés mais pas choquants non plus compte tenu du positionnement du lieu. Dans le détail, ça donne :

  • Entrées (à partager) de 17 à 22€ ;
  • Plats de 25 à 42€ ;
  • Assortiment de sushis à 38, 72 et 128€ (6, 18 et 30 pièces) ;
  • Desserts de 8 à 15€ ;
  • Le midi, deux menus déjeuner sous forme de bentos sont proposés à 38 et 45€.

Comptez une quinzaine d’euros pour les cocktails (excellents, à ne pas manquer en début ou en fin de repas) et une dizaine d’euros pour les vins servis au verre. Bouteilles de vins dès 36€ (et avec une majorité de l’offre sous la barre des 80€).
 

Notre avis en un clin d’œil

On peut ne pas adhérer au concept mais force est de constater que Vesper relève avec brio son pari, celui de réconcilier esprit festif et cuisine digne de ce nom. La clientèle lookée, en quête de lieux glamours où voir et être vu, appréciera tout comme les palais plus exigeants à la recherche de restaurants qui « bougent ».

Note de la rédaction : 8,5/10*

* La note reflète l'intégralité de l'expérience (assiette, cadre, atmosphère, service, rapport qualité-prix...) et est relative au positionnement de l'établissement (un excellent bistrot peut se voir attribuer la note de 10/10). Les tables recueillant des notes égales ou inférieures à 5/10 ne font pas l'objet de chroniques.

Merci à @adrienfoodinparis pour ses photos !

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

Vesper

81 Avenue Bosquet, Paris 7e

Ouvert 7 jours sur 7, au déjeuner et au dîner (fermeture à 2h).

Réservations en ligne. Informations par email et au téléphone (01 45 33 81 25).

Site Web de Vesper | Instagram