Vous êtes ici

David Ukaleq, Le mardi 05 mai 2015
Hôtels du mois

L'Hôtel D, boutique hotel design incontournable à Strasbourg

Inauguré il y a quelques mois seulement, l'Hôtel D, dont la décoration a été confiée à Sybille de Margerie, s'est imposé comme l'un des plus beaux hôtels design de la capitale alsacienne. Visite guidée de ce boutique hotel réussi à tous points de vue.
  • La magnifique King Suite, très chic et spacieuse à la fois.  | © Hôtel D
    La magnifique King Suite, très chic et spacieuse à la fois. | © Hôtel D
  • Ambiance chic et ludique à la réception.  | © Hôtel D
    Ambiance chic et ludique à la réception. | © Hôtel D
  • Le lounge qui prolonge la réception et derrière la salle de petit déjeuner.  | © Hôtel D
    Le lounge qui prolonge la réception et derrière la salle de petit déjeuner. | © Hôtel D
  • Une chambre standard.  | © Hôtel D
    Une chambre standard. | © Hôtel D
  • La très belle salle de bain d’une junior suite.  | © Hôtel D
    La très belle salle de bain d’une junior suite. | © Hôtel D
  • Les haltères chromées du fitness se confondent avec l’image murale à effet stroboscopique. | © Yonder
    Les haltères chromées du fitness se confondent avec l’image murale à effet stroboscopique. | © Yonder
Ce sont des murs rouges vifs qui mènent à la réception, dont l'atmosphère à la fois chic et ludique nous séduit immédiatement.

Le pitch

Ouvert à l'automne 2014, ce boutique hotel vient enrichir une offre hotelière déjà abondante à Strasbourg, tourisme et insitutions européennes obligent. Mais qui restait somme tout très classique jusqu'à l'arrivée, à quelques mois seulement d'écart, des Haras (fin 2013) et de l'Hôtel D. Celui-ci s'impose avec les premiers, mais dans un genre totalement différent, comme une des deux adresses design de la ville.

Situé dans le bas de la rue du Fossé des Treize, il suffit de faire 100 mètres pour traverser l'Ill (ou pour être précis le canal des Faux Remparts) et gagner la Grande-Île, le centre historique de Strasboug. On est alors à une dizaine de minutes à pied de la cathédrale. L'hôtel est également à cinq minutes de la place de la République, autre point névralgique de la ville.

La première impression

A peine poussé la porte, on est surpris par le contraste entre l'environnement extérieur - une rue résidentielle qui compte quelques beaux immeubles mais sans fantaisie - et l'intérieur de l'hôtel dont l'entrée annonce immédiatement la couleur - au sens propre - de l’intérieur. Ce sont des murs rouges vifs qui mènent à la réception, dont l'atmosphère à la fois chic et ludique nous séduit immédiatement. 

Les fauteuils qu'on devine moelleux invitent à s'asseoir mais pas le temps : nous sommes seuls à faire le check in et on nous remet prestement la carte de notre chambre Deluxe.

C'est dans un ascenseur dernier cri, dont une plaque indique qu'il s'agit d'une édition limitée (!), que nous montons au 3ème étage. Là, la décoration s'assagit nettement. Les couloirs sont dominés par des tons de gris, égayés ca et là par de discrets motifs floraux rappellant ceux du lounge. Ultime détail : les numéros des chambres sont mis en évidence par un éclairage individuel dont le bel abat-jour en tissu vient donner une note chaleureuse et légèrement rétro à une ambiance résolument contemporaine.

L’aménagement a été pensé pour tirer le meilleur parti de l’espace, tant en terme de fonctionnalité que de design.

Comment sont les chambres ?

En dehors des 3 suites, les chambres se divisent en 2 catégories : les chambres Standards qui donnent sur la cour, et les chambres Deluxe, légèrement plus spacieuses, mieux équipées, surplombant la rue. Pas de déception en découvrant notre chambre : on retrouve le même sens du détail que dans les parties communes. Côté décoration, ce sont avant tout des teintes neutres - gris, blanc, brun - qui dominent mais bien sûr avec quelques touches colorées. Si l'on retrouve le rouge vif de l’entrée sur la console, les autres couleurs se font plus paisibles, comme les belles nuances de bleu déclinées sur coussins et couverture. C’est clairement une atmosphère de sérénité et de repos qui se dégage de la chambre, avec juste assez de couleurs pour y insuffler le même esprit enjoué caractérisant l’ensemble de l’hôtel

L’aménagement a été pensé pour tirer le meilleur parti de l’espace, tant en terme de fonctionnalité que de design. Ainsi, un panneau en bois coulissant permet d’ouvrir ou fermer la salle de bain. Plein sur sa partie droite, il se prolonge sur la gauche en un élégant claustra dont les motifs rappellent les rosaces de la fameuse cathédrale Notre Dame de Strasbourg. Le coin-canapé à gauche est sans doute trop près de la télé pour rester y regarder un film. Mais peu importe car celle-ci pivote pour pouvoir être regardée depuis le lit. En revanche nul doute que les enfants adoreront s’y nicher. 

La salle de bain est un modèle de minimalisme zen. L’espace a beau être réduit, le plafond haut (comme dans le reste de la chambre), les tons clairs et un éclairage très bien maîtrisé donnent à la pièce un beau volume. Quant à la cabine de douche, elle a été généreusement dimensionnée et une rain shower vient compléter le classique pommeau de douche. On a décidément envie de s’y attarder !  

Les équipements ne sont pas en reste avec une machine Nespresso sur la table de nuit, un dock pour iPad et des prises de courant judicieusement placées, de chaque côté du lit mais aussi directement intégrées à la console. Parfait pour le laptop. L’éclairage repose à la fois sur des spots encastrés au plafond  - contrôlés par un variateur - et de beaux luminaires au style épuré.

 

Détail de la King Suite.  | © Yonder

 

Et les suites ?

L’hôtel en compte trois. Les deux Junior Suites sont situées sous le toit. N’allez pas imaginer un espace sombre, bien au contraire : une double rangée de vélux les rend particulièrement lumineuses et même la salle de bain reçoit sa part de lumière du jour ! Celle-ci compte par ailleurs deux lavabos et une baignoire. Par rapport aux chambres, les principaux éléments de décoration restent semblables tout en adoptant une palette de coloris plus chauds, dont la teinte safran des coussins constitue la note la plus vive. Sofa et bureau en font un endroit adapté au travail comme à la détente.

La spacieuse suite King est encore un cran au-dessus. Atmosphère décidèment très chic avec un large sofa, un fauteuil, un lit King Size. Et une superbe salle de bain dont la large baignoire carrée, en plus de la douche, est idéale pour s’y relaxer à deux, en prenant par exemple un verre de crémant. On vous laisse regarder les photos pour vous faire une idée !

Un décor on ne peut plus contemporain dans lequel la décoratrice Sybille de Margerie a habilement glissé quelques références à la tradition alsacienne.

Et le reste de l’hôtel ?

Disons d'abord quelques mots de la salle de petit déjeuner qui prolonge le lounge de la réception. C'est une véritable explosion de couleurs et de formes, dont le dynamisme réjouissant communique énergie et bonne humeur. Un décor on ne peut plus contemporain dans lequel la décoratrice Sybille de Margerie (connue pour son travail au Mandarin Oriental Paris ou à l'Hôtel de Paris Saint-Tropez) a habilement glissé quelques références à la tradition Alsacienne. Comme le sol dont les carreaux rouge et blanc rappellent ceux des nappes traditionnelles. Ou bien encore les niches murales dont les lignes croisées sont comme les colombages des maisons alsaciennes.

Mais l'hôtel comporte aussi en sous-sol une petite salle de fitness et un spa baptisé "Espace Zen". Et là encore on a été agréablement surpris par la qualité des installations. Les massages sont sur rendez-vous uniquement (pas de masseuse "on duty") mais le sauna est ouvert de 10h à 22h.

A côté du sauna se trouve une petite salle de repos, dans laquelle on retrouve deux chaises longues chauffantes et une douche avec une superbe mosaique murale. Quant au fitness, il est équipé d'appareils Technogym qui, loin de détonner au milieu de l’ensemble, comme c'est trop souvent le cas dans les fitness d'hôtels, s’y intègrent parfaitement.

Et ce grâce à un réel effort sur le design, avec leurs lignes simples et surfaces en miroir.

Ce qu'il faut retenir

Le design contemporain, sans compromis, de l'Hôtel D est incontestablement un succès. Si on y retrouve un certain nombre d'éléments en vogue ailleurs, il a sa personnalité propre, fruit du talent de la décoratrice. Gaieté et bonne humeur nous semblent en être les traits de caractère distinctifs. Mais il faut aussi insister sur le confort des chambres, aussi agréables a l'oeil que fonctionnelles, en dépit d'une taille un peu petite. De nombreux détails pratiques facilitent la vie des hôtes.

Bref, une excellente adresse pour séjourner à Strasbourg.

La chambre à booker

On conseille d'opter pour une chambre Deluxe mais avec un budget un peu plus large les suites offrent un excellent rapport qualité-prix. Si vous pouvez en louer une dans le bas de la fourchette (voir plus bas) il n’y a pas à hésiter ! 

Pour qui ? 

Pour les amateurs d'hôtels contemporains et les fans de design ! Mais au-delà de cette catégorie de voyageurs, de par sa situation et son aménagement l’hôtel est aussi bien adapté au tourisme qu’au travail. Le Wi-Fi fonctionne très bien et console ou bureau permettent de s’installer confortablement avec un laptop. 

Et les enfants ? On doit souligner que même dans les suites l’occupation est limitée à deux personnes donc les familles, à moins d’être monoparentales, devront prendre une deuxième chambre pour leurs chérubins. Avec bien sûr une exception pour les bébés et enfants en bas âge.

Combien ça coûte ? 

Selon la demande; les prix s’échelonnent comme suit :

-Chambre Standard : de 109 € à 229 €

-Chambre Deluxe : 139 € à 259 €

-Junior Suite : 199 € à 319 €

-Suite : 259 € à 379 €

Un très bon rapport qualité-prix pour la ville : on n'hésite plus un instant et on booke son séjour au D !

PRATIQUE

Hôtel D 

A partir de 109€ la nuit

15 rue du Fossé des Treize
67 000 Strasbourg - France

Tél :+33 3 88 15 13 67
Site Web 
E-mail : sleep@hoteld.fr