Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le dimanche 12 octobre 2014
Openings

Indigo, un boutique hotel signé InterContinental à Paris

A Paris, au cœur du quartier des spectacles, le groupe InterContinental Hotels Group ouvre son premier hôtel français sous la marque lifestyle Indigo. On l’a visité et on vous dit tout à son sujet.
  • Décor typique d'une chambre de l'Indigo Paris. © Indigo Hotels
    Décor typique d'une chambre de l'Indigo Paris. © Indigo Hotels
  • Junior Suite avec vue sur la Tour Eiffel à l'Indigo Paris. © Indigo Hotels
    Junior Suite avec vue sur la Tour Eiffel à l'Indigo Paris. © Indigo Hotels
On est immédiatement séduits par l’entrée de l’Indigo installée sur la charmante rue piétonne Edouard VII.

 

Le pitch

Largement méconnue en France, l’enseigne Indigo du groupe InterContinental Hotels Group (IHG) s’apprête pourtant à souffler le 21 octobre prochain les bougies de son dixième anniversaire.
Cette première ouverture sur le sol français, en plein cœur du quartier de l’Opéra, est donc l’opportunité donc de découvrir sans avoir à traverser la Manche ou l’Atlantique (les Etats-Unis abritent encore plus de la moitié des 60 adresses de l’enseigne à travers le monde) la marque « boutique et lifestyle » du géant américain de l’hôtellerie.
Le concept d’Indigo ? Offrir le caractère unique d’un boutique hotel inspiré par son environnement tout en conservant les avantages d’une grande chaîne, en particulier le loyalty program. Le but ? Séduire une clientèle plus jeune, plus décontractée et moins attachée aux codes traditionnels de l’hôtellerie.

Ca se passe où ?

Littéralement à deux pas de l’Olympia et de l’Opéra Ganier dans le IXème arrondissement parisien, puisque l’Indigo est installé sur le charmant passage piéton menant au square Edouard VII.  Le groupe américain offre ainsi à son établissement flagship parisien, le célèbre InterContinental Paris Le Grand installé sur la place de l’Opéra, un petit frère à la situation tout aussi centrale.
« Location, location, location » martelait Conrad Hilton à propos de ses hôtels. Il semblerait que IHG ait suivi son précepte à la lettre pour séduire la clientèle d’affaires, nombreuse dans le quartier, comme les touristes en goguette.

Pourquoi on s’y intéresse ?

L’arrivée d’une nouvelle marque internationale à Paris est en soi un petit événement. En particulier lorsqu’il s’agit d’un établissement comme Indigo visant à donner un coup de jeune à l’ennuyeuse hôtellerie business.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Intérieur d'une Junior Suite. © Indigo Hotels
  • Intérieur d'une Junior Suite. © Indigo Hotels

 

Ne boudons pas notre plaisir, on se sent bien dans ces chambres modernes et fonctionnelles.

 

La première impression

C’est la situation qui nous surprend agréablement. Dans le quartier éminemment touristique - et souvent bruyant - de l’Opéra et des Grands Boulevards, on est immédiatement séduits par l’entrée de l’Indigo, en retrait du boulevard des Capucines puisqu’installée sur la plaisante rue Edouard VII (piétonnière, ce qui est suffisamment rare à Paris pour être souligné) menant au square et au Théâtre du même nom.
Une fois à l’intérieur, on a un premier aperçu du travail effectué par l’architecte d’intérieur Jean-Philippe Nuel (l’Hôtel-Dieu à Marseille, devenu un InterContinental, c’est lui, tout comme les transformation de l’ancien palais de justice de Nantes en Radisson Blu ou celle de la piscine Molitor à Paris). Volontiers coloré, rappelant sans cesse l’univers du spectacle, le décor qu’il a imaginé fait se rencontrer l’image d’Epinal du Paris des Grands Boulevards et le style contemporain qui est le sien. C’est réussi même si on doit avouer que le lobby, et de manière générale l’ensemble des parties communes de l’hôtel, manquent un peu de chaleur et n’ont de toute façon qu’un intérêt limité.

Comment sont les chambres ?

C’est clairement là où l’Indigo tire son épingle du jeu. Des Superiors Rooms,  qui dégageant une agréable impression d’espace malgré une superficie limitée à 26 mètres carrés jusqu’aux Duplex Suites aux allures de chics appartements parisiens sous les toits, les chambres marient à merveille le confort d’un hôtel 4-étoiles et le design coloré imaginé par Jean-Philippe Nuel.
Parquet en bois massif, têtes de lit en cuir, fauteuils confortables, machine Nespresso, belles douche à l’italienne et pommeaux de douche avec effet pluie façon spa, le tout sur fond de décor thématique: ici un morceau de rideau rappelant les scènes des théâtres voisins, là un imprimé évoquant l’univers du ballet et de l’opéra. Rien qui ne révolutionne le genre, mais ne boudons pas notre plaisir, on se sent bien dans ces chambres modernes et fonctionnelles.
Mention spéciale aux chambres surplombant le square Edouard VII particulièrement silencieuses du fait de l’absence de circulation sous leurs fenêtres : un vrai bonheur pour tous ceux qui ne dorment que d’une oreille, en particulier quand on sait à quel point les boulevards parisiens peuvent s’avèrent bruyants
Seul regret : l’absence de baignoire dans les salles de bain. Bien compréhensible pour les chambres des catégories les moins élevées, elle l’est moins pour les Junior Suites ou les Suites facturées au minimum 500 euros la nuit.

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Salle de bain avec douche à l'italienne. © Indigo Hotels
  • Le bar à vin de l'hôtel. © Indigo Hotels

 

Et le reste de l’hôtel ?

Un fitness de poche pour ceux qui veulent à tout prix leur dose de sport, un restaurant, Tartares, qui décline une carte thématique autour du… tartare forcément, et un bar à vin qui semble plutôt destiné à la clientèle de passage qu’à attirer les connaisseurs : rien qui ne fasse vraiment la différence, tant pour les clients de l’hôtel que pour la clientèle locale. Si ce n’est la terrasse de 20 couverts sur le passage Edouard VII, éminemment sympathique pour dîner avant ou après le spectacle.

Ce qui fait la différence

Probablement la situation hyper centrale dans le quartier des théâtres et des spectacles ; idéale pour tous ceux venus à Paris assister à un opéra au Palais Garnier ou à un concert à l’Olympia.

Pour résumer

Un business hotel revisité suivant les codes contemporains : tout autant de confort, moins de formalisme, moins de manières, plus de design, plus de couleurs et le Wi-Fi gratuit, le tout dans un format boutique plus humain et moins anonyme. Ni avant-garde, ni révolution  du côté de l’Indigo mais une vision efficace et réussie de l’hôtellerie contemporaine.

5 chiffres à retenir

  • 57 : le nombre de chambres et suites de l’Indigo Paris-Opéra
  • 7 : le nombre de tartares différents proposé au Tartares, le restaurant de l’hôtel
  • 290 : le prix minimum en euros d’une chambre Superior
  • 56 : la taille en mètres carrés des très agréables Junior Suites surplombant le boulevard des Capucines
  • 60 : l’adresse parisienne est la 60ème de l’enseigne à ouvrir ses portes dans le monde, près de 10 ans jour par jour après l’inauguration du premier Indigo aux Etats-Unis
     

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

Hotel Indigo Paris Opera

A partir de 290 € la nuit.

2 rue Edouard VII
75009 Paris

Tél : + 33 1 44 80 00 32
Site Web