Vous êtes ici

Pierre Gunther, Le dimanche 26 avril 2020
72 heures à...

Voyage immobile : 24 heures à New York depuis son salon

Partir pour une journée à New York en plein confinement, c'est l'expérience que nous vous proposons. Des spectacles du Metropolitan Opera à la visite du Bronx en passant par la recherche de la meilleure pizza, suivez-nous pour une promenade 100% virtuelle au cœur de la ville qui ne dort jamais.
  • À 345m de hauteur, Edge est la plus haute plateforme d'observation extérieure de New York © Courtesy of Related-Oxford
    À 345m de hauteur, Edge est la plus haute plateforme d'observation extérieure de New York © Courtesy of Related-Oxford
Une promenade insolite organisée à la dernière minute, sans bouger de chez soi.

 

Taxis qui quadrillent les avenues encombrées, comédies musicales sur Broadway, restaurants en ébullition et cafés cosy où les New-Yorkais pianotent sur leur Mac, tel est le quotidien de la ville qui ne dort jamais. Mais, à l'heure du Covid-19, New York, très durement frappée par la pandémie, reste étrangement silencieuse, vidée de ses habitants, eux aussi confinés, et évidemment inaccessible aux voyageurs.

En attendant de pouvoir y retourner, on vous invite à (re)découvrir New York à travers une promenade insolite, et sans bouger de chez vous. Exit le long trajet en avion, la pollution et les files d’attente. Suivez-nous pendant une journée pour une promenade 100% virtuelle et gratuite dans les rues de la plus excitante des villes américaines.

 

8h – Commencer par un petit-déjeuner typique

Pancake au sirop d’érable, muffins, gaufres, smoothie, americano… vous avez l’embarras du choix pour commencer cette journée du bon pied et profiter au maximum des possibilité qui s’offrent à vous aujourd’hui. Vous pouvez également vous lancer dans la réalisation de la plus américaine des sucreries : le donut. Et figurez-vous que les New-Yorkais sont prêts à faire la queue des heures pour goûter sa version hybridée avec le croissant français, le cronut, créé par le pâtissier français Dominique Ansel dans sa boutique de Soho.

  • Les cronuts de Dominique Ansel © Dominique Ansel Bakery Facebook
  • Dominique Ansel © Dominique Ansel Bakery Facebook

 

 

9h – Admirer Manhattan à 345m de hauteur depuis Edge, observatoire flambant neuf

Embrasser toute la mégalopole depuis le sommet d’un gratte-ciel et se livrer à l’ivresse des hauteurs ? Plus haut que l’Empire State Building et le Rockefeller Center, Edge, au cœur du tout rutilant quartier Hudson Yards, est la nouvelle plateforme d’observation ouverte en mars 2020, qui permet, et c’est inédit, de contempler la ville depuis une terrasse extérieure à 345 mètres de hauteur dont une partie du sol est même vitrée ! Sensations garanties dans cette vidéo déconseillée aux personnes souffrant de vertige.

  • The Edge © Courtesy of Related-Oxford
    Edge, toute nouvelle plateforme d'observation extérieure dans le quartier d'Hudson Yards © Courtesy of Related-Oxford

 

 

10h – Se balader sur la High Line

Parc suspendu inspiré par la Coulée verte parsienne, la High Line s'est imposée comme l'un des emblèmes du New York des années 2000. Depuis le Whitney Museum (installé depuis 2015 dans un édifice signé Renzo Piano du Meatpacking Distring) jusqu’au spectaculaire complexe Hudson Yards, il est possible de parcourir la High Line sans bouger de chez soi. Grâce à cette promenade virtuelle, vous pourrez découvrir à votre rythme les jardins de ce balcon sur Manhattan, vous promener entre les boulots et les feuillages, et admirer les immeubles de lofts typiques qui ponctuent ces anciennes voies de chemin de fer construites en 1930 sur plus de deux kilomètres à l'ouest de Manhattan.

  • Vue de la High Line © Iwan Baan
    Vue de la High Line © Iwan Baan

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pour les fans de cuisine du monde, plongée dans Koreatown au pied de l’Empire State Building.

 

11h – Découvrir les collections du Met, le plus grand musée du pays

On pourrait consacrer toute la journée aux immenses collections du Metropolitan Museum of Art, connu sous le nom de « Met ». Le plus grand musée des États-Unis propose une large sélection de contenus digitaux : catalogues des expositions, vidéos des conférences, rencontres, performances, etc.

Nos trois expériences préférées ?

  • L’artiste Kehinde Wiley à propos des oeuvres de John Singer Sargent.
    L’artiste Kehinde Wiley nous parle des peintures de John Singer Sargent (1856-1925) © Met New York

 

 

D'autres idées de musées new-yorkais à découvrir virtuellement ?

 

13h30 – Faire une pause déjeuner : bagel, pizza ou cuisine coréenne ?

Avocat ou saumon, cream cheese ou mayo ? L’incontournable bagel est le roi de la pause déjeuner sur le pouce avec son pain moelleux et légèrement sucré et ses garnitures variées. Dans le Lower East Side, un syndicat boulanger défend avec ardeur les petites delicatessen qui produisent ce pain rond face aux géants industriels. Un reportage du magazine Invitation au Voyage à regarder sans s’en mettre plein les doigts. Encore un petit creux ? Suivons ensemble l'équipe de SORTEDfood à la recherche de LA meilleure pizza de la ville.

Pour les fans de cuisine du monde, plongée dans Koreatown au pied de l’Empire State Building, et tournée des meilleures adresses de cuisine coréenne en vidéo.

  • Les bagels du magasin Murray’s. © Murray’s Bagels
    © Murray’s Bagels
 

 

15h — Plonger dans les entrailles la Statue de la Liberté

Sautons dans un bateau direction l’attraction la plus connue de New York : la statue de la Liberté. 204 tonnes pour 93 mètres de hauteur, imaginée par Gustave Eiffel, elle a été construite en France et offerte aux États-Unis par le peuple français pour célébrer le centenaire de la Déclaration d'indépendance américaine. Une visite virtuelle permet de visiter ses entrailles.

On se rend ensuite sur l’île voisine d'Ellis Island, où The Statue of Liberty – Ellis Island Foundation vous invite à un voyage généalogique. Grâce à sa base de données des 65 millions d’immigrés du monde entier qui débarquèrent sur l’île, il est possible, pourquoi pas, de retrouver le nom de l’un de ses ancêtres.

 

17h – Faire une visite guidée en direct

Gardez un œil sur votre montre. Les visites Turnstile Tours partent à 17 heures tous les jours en direct (11 heures du matin, heure locale) et leurs guides proposent des visites virtuelles de la ville autour de thèmes aussi variés que l’histoire du canal Gowanus ou de la construction en béton à Brooklyn. D’une durée de 30 à 45 mn, les visites sont en grande partie gratuites. D'autres peuvent être réservées moyennant $5.

  • Les visites de Turnstile Tours. © DR
    Les visites guidées de Turnstile Tours © Turnstile Tours

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

Pour continuer la fête, de nombreux clubs et bars partagent leurs mixs et organisent des virtual parties.

 

18h – Filer dans le Bronx : culture hip-hop et esprit cosmopolite

Il y a près d'un demi-siècle, un DJ du nom de Clive Campbell a organisé une fête dans son immeuble avec un ampli de guitare et deux platines. C'était le 11 août 1973 dans le quartier Morris Heights du Bronx : le hip-hop était né. Pendant cette visite du Bronx, la compositrice-interprète française Laetitia Shériff nous emmène (en français) au cœur de la street culture de New York en faisait un détour par le cottage dans lequel a vécu Edgar Allan Poe et une balade dans les jardins botaniques.

  • Le Bronx de Laetitia Shériff © Clémence Veilhan.
    Le Bronx de Laetitia Shériff © Clémence Veilhan

 

 

19h – Prendre l'apéro en visitant une distillerie de Brooklyn

La Kings County Distillery serait « la plus ancienne, la plus grande et la meilleure distillerie de whisky de New York ». Fondée en 2010, elle la première à ouvrir depuis… la prohibition, qui a vu interdire la consommation d’alcool aux États-Unis entre 1920 et 1933. Moonshine, bourbon et autres types de whiskies sont élaborés de manière artisanale dans leur bâtiment en brique de plus de 120 ans, dans le quartier de Brooklyn Navy Yard.

Pour en savoir plus, regardez cette courte vidéo.

  • © Kings County Distillery
    © Kings County Distillery

 

 

20h – Dîner chez Emilio's Ballato, adresse emblématique de Little Italy

Après avoir profité du coucher de soleil depuis l’Empire State Building grâce à sa webcam (peu avant 2h du matin avec le décalage horaire), c’est spaghetti aux boulettes de viande dans l’assiette que nous vous emmenons naviguer dans Little Italy en compagnie d'Emilio Vitolo et son fils Anthony, propriétaires du fameux restaurant Emilio's Ballato. Une promenade sfiziosa à la rencontre des meilleurs artisans et restaurateurs du quartier. 

  • Little Italy © Alex Haney
    Little Italy © Alex Haney

 

Les alternatives ? Si vous êtes plutôt cuisine russe, on emprunte la ligne B du métro jusqu’à Brighton Beach, quartier de Brookyn connu sous le nom de Little Odessa. Suivez Dmitry pour une plongée parmi la diaspora russe. Pour visiter les autres quartiers, connaître leur diaspora et leurs traditions culinaires, la playlist complète en 10 épisodes par le guide gastronomique américain Zagat

Pour les non-anglophones, suivez plutôt Julie Andrieu qui vous fera rencontrer des chefs français installés à New York, et vous dévoilera le secret de la meilleure Caesar salad de la ville…

 

21h – Profiter d’une soirée opéra grâce aux Nightly Met Opera Streams

On passe la soirée au Metropolitan Opera. Fermé jusqu'à nouvel ordre, l'iconique salle d'opéra du Lincoln Center met en ligne chaque jour à 19h30 (1h30 en France) un spectacle en HD disponible en streaming jusqu'au lendemain 18h30. Le meilleur des performances lyriques et des opéras de ses quatorze dernières années, tournés pour le cinéma, et le tout gratuitement.

Pour les fans de grande musique, le légendaire Orchestre philharmonique de New York (New York Philharmonic) poste tous les jeudis sur Facebook la vidéo de l'un de ses succès.

 

22h – Aller au bout de la nuit new-yorkaise

Disponible sur YouTube, le documentaire Paris is Burning retrace l’histoire du voguing et de la « ball culture » dans le New York des années 1980. Mélange d’images d’archives et d’interviews, plongez dans la communauté drag afro-américaine et latino, ravagée par la pauvreté, le sida et le racisme, mais toujours prête à revendiquer sa culture et à faire la fête lors soirées endiablées.

Si les rythmes du voguing vous donnent envie de continuer à danser, de nombreux clubs et bars partagent leurs mixs sur les réseaux sociaux et organisent des fêtes virtuelles qui rassemblent, par webcam interposée, des clubbers du monde entier. Le club de performance House of Yes à Brooklyn organise des dance parties virtuelles sur Zoom, tandis que Nowadays s’est rebaptisé Virtually Nowadays et diffuse de 20h à minuit (heure de NY) des DJ sets, des interviews de DJ et des conversation sur le matériel de DJ. Si vous vous préférez une ambiance piano-bar pour finir la soirée, Marie's Crisis, le célèbre piano-bar du Greenwich Village, a ouvert son groupe Facebook, habituellement réservé à ses membres, afin que tout le monde puisse écouter les classiques des comédies musicales de Broadway.

  • Une échoppe de rue dans la nuit new-yorkaise © Arthur Osipyan
    Une échoppe de rue dans la nuit new-yorkaise © Arthur Osipyan

 

 

Une dernière fringale sur le chemin du retour ? Munchies se charge de vous faire découvrir les meilleurs spots food ouverts jusque tard dans la nuit. Il sera ensuite temps d'aller se coucher. New York, The City that Never Sleeps...

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !