Vous êtes ici

Mathieu Belay, Le jeudi 10 février 2022
Restaurants

Mimosa, la brasserie méditerranéenne de Jean-François Piège à l'Hôtel de la Marine

Au sein de l’Hôtel de la Marine tout juste rénové, Jean-François Piège et Moma Group dévoilent une spectaculaire brasserie contemporaine aux accents méditerranéens.
  • Mimosa à l'Hôtel de la Marine par Jean-François Piège © Alexandre Tabaste
    Mimosa à l'Hôtel de la Marine par Jean-François Piège © Alexandre Tabaste
  • Salade Mimosa : endives, anguilles au four à bois, betterave acidulée © MB|YONDER.fr
    Salade Mimosa : endives, anguilles au four à bois, betterave acidulée © MB|YONDER.fr
  • Mimosa à l'Hôtel de la Marine par Jean-François Piège © Alexandre Tabaste
    Mimosa à l'Hôtel de la Marine par Jean-François Piège © Alexandre Tabaste
  • Mimosa | Homard bleu de Bretagne au feu de bois, aïoli, frites © MB|YONDER.fr
    Mimosa | Homard bleu de Bretagne au feu de bois, aïoli, frites © MB|YONDER.fr
  • L'Hôtel de la Marine place de la Concorde (Paris 8e) © Jean-Pierre Delagarde – CMN
    L'Hôtel de la Marine place de la Concorde (Paris 8e) © Jean-Pierre Delagarde – CMN
L'Hôtel de la Marine, emblématique du Paris du XVIIIe siècle a été rénové à grands frais pendant quatre ans

Note : 7/10 | Le contexte : déjeuner le lundi 17 janvier 2022, deux convives.

Le pitch | Jean-François Piège et Moma Group à l’Hôtel de la Marine

Mimosa, c’est la rencontre de deux grands noms de la restauration. D’un côté, Jean-François Piège. On ne présente plus l’ex juré de Top Chef, déjà à la tête de cinq restaurants dans la capitale : son vaisseau amiral doublement étoilé du 8e arrondissement, Le Grand Restaurant, mais aussi La Poule au Pot, À l'Épi d’Or, Clover Grill et Clover Green. De l’autre, on retrouve Benjamin Patou dont le Moma Group a su s’imposer comme l’un des plus prospères de la scène parisienne. On lui doit notamment MANKO et ANDIA en collaboration avec Gastón Acurio Tortuga, Créatures, et Forest (Julien Sebbag), Lapérouse et le Bœuf sur le Toit (Jean-Pierre Vigato) ou encore La Fontaine Gaillon avec Marc Veyrat.

Ensemble ils signent Mimosa, la brasserie chic de l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde. L'édifice emblématique du Paris du XVIIIe siècle a été rénové à grands frais pendant quatre ans et abrite désormais la collection Al Thani du Qatar — plus de 6,000 d’œuvres d’art de l’Antiquité à nos jours. Le Café Lapérouse, également opéré par Moma Group, y complète l'offre de restauration.

  • Gravelax de daurade de Méditerranée, vinaigre de concombre © Benedetta Chiala
    Gravelax de daurade de Méditerranée, vinaigre de concombre © Benedetta Chiala

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

La carte inspirée par les saveurs de la Méditerranée est joliment exécutée par un Jean-François Piège toujours aussi précis.

Dans l’assiette ? Une cuisine méditerranéenne joliment interprétée

S’il y a une certaine facilité à puiser dans le répertoire méditerranéen, il faut reconnaître à Jean-François Piège un talent certain pour l’interpréter. Pour se mettre en appétit, on découvre d’abord les œufs Mimosa qui donnent leurs noms au restaurant et sont joyeusement déclinés à la poutargue, au homard/sauce cocktail, au saumon/raifort ou même au caviar dans un mariage aussi évident que luxueux.

Au-delà de ce gimmick se cache une carte inspirée par les saveurs de la Méditerranée joliment exécutée par un Jean-François Piège toujours aussi précis. On retiendra parmi les entrées les très gourmands beignets de légumes du jardin à la niçoise, le gravelax de daurade, dans une assiette particulièrement graphique ou la subtile salade Mimosa (endives, anguilles au four à bois, betterave acidulée).

Même maîtrise du côté des plats où les beaux produits tiennent le haut du pavé : homard bleu de Bretagne cuit au feu de bois, entrecôte et côte de bœuf Prime Angus ou de Salers, « le plus beau poisson de la pêche » servi au poids comme dans les restaurants italiens. C’est à chaque fois impeccablement réalisé et ce jusqu’à la carte des desserts (Panettone et agrumes servi comme un pudding avec sa glace à la fleur d’orange ; Meringue au four à bois, fruits rouges et fromage blanc fouetté).

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Œufs mimosa / Homard cocktail © MB|YONDER.fr
  • Salade Mimosa : endives, anguilles au four à bois, betterave acidulée © MB|YONDER.fr

 

Fort de ses belles matières, de ses touches vintage et de ses couleurs fleurant bon le Sud, le décor est taillé pour cartonner sur Instagram.

Dans la salle ?

Impossible de ne pas céder à la tentation de sortir son téléphone pour prendre en photo la salle à manger, spectaculaire par son ampleur (dix mètres de hauteur sous plafond, excusez du peu) et par ses grandes baies vitrées s’ouvrant sur la cour d’honneur de l’Hôtel de la Marine. Et fort de ses belles matières (marbre, laiton, bois), de ses touches vintage (les miroirs vieillis) et de ses couleurs fleurant bon le Sud, le décor imaginé par Dorothée Delaye est taillé pour cartonner sur Instagram.

Le service ?

Avec leurs sneakers d’un blanc éclatant, les équipes arpentent la salle d’un pas alerte. Ce qui n’empêche pas une certaine lenteur dans le service à l’heure du coup de feu. Notre conseil pour le déjeuner : arriver tôt pour éviter l’embouteillage en cuisine.

Les plats à goûter ?

L’« Épaule d’agneau, épices venues d’ailleurs, aubergines sur la braise », sorte de kefta délicieusement réinterprétée ou la non moins formidable « Boulette de viande à la tomate cuite au four à bois, cœur de burrata, basilic ». Et évidemment des œufs Mimosa (tous sont réussis) pour débuter les hostilités.

  • Mimosa | Épaule d’agneau, épices venues d’ailleurs, aubergines sur la braise © MB|YONDER.fr
    Épaule d’agneau, épices venues d’ailleurs, aubergines sur la braise © MB|YONDER.fr

Bon à savoir ?

Il n’est pas encore temps d’en profiter mais la terrasse de Mimosa, dans la cour pavée de l’Hôtel de la Marine (et donc à l’abri du tumulte de la ville) promet de s’imposer comme l’une des plus agréables du 8e arrondissement.

Le conseil en plus ?

Pour un déjeuner ou dîner en duo, on optera pour l’une des tables en bordure des baies vitrées. Plus lumineuses et plus calmes (la salle peut se révéler bruyante lorsque qu’elle est comble, c’est à dire... quasiment tout le temps), elles offrent également une vue sur l’ensemble du restaurant.

Les prix ?

Relativement élevés mais est-ce vraiment une surprise compte tenu du prestige du lieu et des noms derrière le projet, pas vraiment réputés pour le côté abordable de leurs tables respectives ? Dans le détail, cela donne :

  • Œufs mimosa de 8 à 17€ (68€ au caviar) ;
  • Entrées de 16€ à 46€ ;
  • Plats de 26 à 80€ ;
  • Desserts de 14 à 18€.
     

Notre avis en un clin d’œil

On a connu Jean-François Piège dans différents registres de cuisine (ménagère, tradi et bourgeoise, carnivore, haute gastronomie...), on le retrouve ici à la tête d’une chatoyante brasserie méditerranéenne — et un brin show off — à l’assiette chère mais séduisante.

Note de la rédaction : 7/10*

* La note reflète l'intégralité de l'expérience (assiette, cadre, atmosphère, service, rapport qualité-prix...) et est relative au positionnement de l'établissement (un excellent bistrot peut se voir attribuer la note de 10/10). Les tables recueillant des notes égales ou inférieures à 5/10 ne font pas l'objet de chroniques.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Mimosa | Chocolat givré, coulis d’orange amère, tuile croustillante © MB|YONDER.fr
  • Mimosa | Meringue au four à bois, marron - clémentine, crème fouettée © MB|YONDER.fr

 

Pratique

Mimosa

2 Rue Royale, 75008 Paris

Horaires
Ouvert 7 jours sur 7, midi et soir.

Réservations
Téléphone : +33 (0)1 53 93 65 52
Email : 
reservation@mimosa-rueroyale.com

Site Web | Instagram