Vous êtes ici

Alain MauriceAlain Maurice, Le jeudi 10 novembre 2022
Hôtels du mois

Art Villas : trois villas à l’architecture inspirée de la jungle

Au cœur d'une jungle bordée par le Pacifique, trois villas audacieuses sont un hommage à la nature environnante. Entièrement ouvertes sur l’horizon, la végétation vient frapper jusqu'à leurs portes.
  • Art Villa © Boysplaynice
    Art Villa © Boysplaynice
  • Art Villa © Boysplaynice
    Art Villa © Boysplaynice
  • Art Villa © Boysplaynice
    Art Villa © Boysplaynice
  • Les chambres « Coco »  © Boysplaynice
    Les chambres « Coco » © Boysplaynice
  • Art Villa © Boysplaynice
    Art Villa © Boysplaynice
  • La villa « Atelier »  © Boysplaynice
    La villa « Atelier » © Boysplaynice
  • Les chambres « Coco »  © Boysplaynice
    Les chambres « Coco » © Boysplaynice
  • La villa « Atelier »  © Boysplaynice
    La villa « Atelier » © Boysplaynice

L’établissement a été sélectionné et testé indépendamment par notre rédaction

Le pitch | Art Villas, une alliance entre nature et architecture

Art Villas Resort, ce sont trois villas dessinées par trois architectes qui ont chacun exprimé leur vision d'une retraite tropicale. Inspirées par les lois de la jungle, chaque villa offre une atmosphère et une expérience uniques : The Atelier, caché et intimiste ; The Coco, silhouettes organiques en haut des arbres ; The Art Villa, combinaison de verre et de béton. Pour mieux se connecter à l'écosystème, la frontière entre espaces intérieurs et extérieurs y est brouillée ; le jour et la nuit se confondent. Filip Žák, entrepreneur pragois installé au Costa Rica, avait le projet de créer, sur un terrain abrupt de 2,5 hectares, un éden de l’architecture qui ne serait pas une intrusion. Fougères, bananiers, manguiers et papayers poussent presque jusque dans les salles de bain. Pura Arquitectura !

  • Art Villa © DR
    Art Villa © Boysplaynice
Les murs ont été délibérément laissés dans leur état d’origine pour faire ressortir la verdure et l’eau

Art Villas | Comment est l’hôtel ?

La route pour grimper jusqu’aux villas (300 mètres au-dessus de l'océan) se mérite. Au sommet trône fièrement Art Villa, forteresse de béton brut. On dirait une paroi rocheuse dans la colline. Les murs ont été délibérément laissés dans leur état d’origine pour faire ressortir la verdure et l’eau. Chacune des faces est ornée de larges baies vitrées qui s’ouvrent sur une terrasse, offrant un environnement intérieur/extérieur. Un autre bloc de béton accueille une piscine à débordement qui semble flotter au-dessus de la jungle.

  • Art Villa © Boysplaynice
    Art Villa © Boysplaynice


Un toboggan rejoint Coco : trois tentes immergées dans la nature et une maison commune pour préparer les repas. Ces nids de toile, couleur craie, ont la forme de graines. Un hommage à la terre ! Les murs sont ouverts, une toile transparente est déroulée lorsqu'il pleut. Des ponts, des escaliers flottants, des plates-formes circulaires relient les Cocos à une terrasse principale. Un trampoline renforce le côté good vibes.

  • Art Villa © Boysplaynice
  • Art Villa © Boysplaynice

 

La priorité pour l’Atelier était d'être le plus discret possible. Un jardin de toit, des tons sombres et terreux se mariant à l'écorce des arbres (finition corten et revêtement japonais en bois brûlé), des façades de feuilles d'aluminium perforées (pas de fenêtre), fonctionnent comme un camouflage. Autre priorité : gommer, là encore, les frontières entre intérieur et extérieur. Des cloisons coulissantes bousculent l'espace, révélant des terrasses. Une piscine à débordement est presque invisible.

Et les chambres ?

Chaque Coco peut accueillir deux personnes. Le lit, enveloppé d'une moustiquaire, en est la scène centrale. Installé sur un plancher surélevé, il est là pour observer les singes et les toucans. Une tête de lit, faite de sangles d'escalade, rappelle que nous sommes au-dessus du sol. Rien d'inutile : un ventilateur au plafond, un lavabo en pierre rustique, une douche, une baignoire avec vue, quelques rangements. Pour la déco, des couleurs : rouge, gris, cyan, bleu, vert mousse.

  • Art Villa © Boysplaynice
    Art Villa © Boysplaynice


L’Atelier avec ses trois chambres est idéal pour une famille. Les salles de bains et la cuisine sont rangées sur le mur du fond, long de 26 mètres, laissant l’espace s'étendre jusqu'aux terrasses. À une extrémité, la chambre principale est entourée de verre. Une piscine part du lit. À l’autre bout, deux chambres ont également des murs en verre. Des toiles colorées peuvent être dépliées pour plus d’intimité.

  • Coco © boysplaynice
  • Coco © boysplaynice

 

Un récif corallien borde la petite île del Cano, profusion de corail, d'éponges et d'anémones

La chambre à booker ?

La Art Villa qui peut accueillir jusqu’à 10 personnes. 570 m2 au sol sur deux niveaux. Un majestueux hall d'accueil traverse la villa jusqu'à la piscine. Il abrite un salon, une salle à manger et une cuisine ouverte. Cinq chambres, avec salles de bains, s'ouvrent sur la jungle et l'océan à travers des parois vitrées. Métal et lin, béton poli et carreaux de ciment fabriqués sur mesure au Nicaragua, pays voisin, teck et ipé brésilien, chaises et fauteuils emblématiques du design international, éclairages sur rail au plafond, participent à une décoration apaisante. Le niveau inférieur est occupé par des espaces de loisirs : une salle de fitness, une salle de danse et même une salle de jeux pour les enfants, auxquelles tous les clients ont accès.

Ce qui fait la différence ?

Où que l’on soit, on se mêle à la respiration, au souffle de la jungle qui trouve un écho dans ces joyaux architecturaux. On peut profiter d’un pavillon de yoga en plein air, d’un sauna et de massages, prendre des cours de cuisine, s’initier à la pole dance… et même se marier.

  • La maison « Atelier » © boysplaynice
    La maison « Atelier » © boysplaynice

 

C’est où ?

Dans les collines verdoyantes surplombant Playa Hermosa, près de la ville d'Uvita, à quelques kilomètres du Parc national Manuel Antonio. Le plus beau du Costa Rica dit-on, avec des plages de sable clair et une jungle peuplée de singes-écureuils, de capucins et de paresseux bien sûr. Un récif corallien borde la petite île del Cano, profusion de corail, d'éponges et d'anémones. Des dauphins glissent sur les flots, des tortues de Ridley viennent pondre leurs œufs Playa Tortuga, des baleines à bosse s’attardent, pendant leur migration, dans la baie des baleines (Bahia Ballena a la forme d’une queue de baleine), des surfeurs viennent chercher certaines des meilleures vagues du Costa Rica.

  • Ouverture complète sur la jungle à la maison « Coco » © boysplaynice
    Ouverture complète sur la jungle à la maison « Coco » © boysplaynice

5 choses que l’on a aimées à Art Villas

  • Leur situation au cœur de la jungle, à quelques centaines de mètres de l’océan,
  • Le caractère confidentiel des villas,
  • L’impression zen qui s’en dégage,
  • Leurs incroyables espaces intérieurs, avec vue panoramique,
  • L'ensemble des activités proposées : yoga, sauna, cours de cuisine et de surf, salle de sport, mais aussi salle de jeux pour les enfants, toboggan et trampoline.
     

Combien ça coûte ?

  • À partir de 1 500 € par jour pour Art Villa dans son entier (10 personnes) ;
  • À partir de 800 € par jour pour tout l’Atelier (6 personnes) ; 
  • À partir de 130 € la nuit pour un Coco (2 personnes).


En savoir plus sur visitcostarica.com

Pratique

Art Villas

À partir de 800 € la nuit.

Punta Achiote road, Playa Hermosa, Dominical, OSA

Air France propose un cinquième vol hebdomadaire direct pour San Jose à partir du 9 décembre.

Site web | Instagram

Nous recommandons aussi