Vous êtes ici

David UkaleqDavid Ukaleq, Le mercredi 01 mai 2024
Hôtels du mois

Coolnest : un hôtel urbain dans une vallée des Alpes autrichiennes

Situé dans la Zillertal, une des plus belles vallées des Alpes autrichiennes, le Coolnest transpose avec succès le concept d'hôtel urbain et branché au coeur des montagnes. 
  • La piscine sur le rooftop du Coolnest. © Tom Klocker
    La piscine sur le rooftop du Coolnest. © Tom Klocker

Le pitch | Coolnest

Vallée réputée des Alpes autrichiennes, la Zilltertal ne manque pas de 4 étoiles. Mais beaucoup sont des hôtels familiaux dont des rénovations partielles successives ont abouti à des résultats mitigés. Le Coolnest, au contraire, est le résultat d’un projet à la fois original et ambitieux, porté par un entrepreneur local, Stefan Eder. Déjà manager de la Kristallhütte, hôtel et restaurant d’altitude connu pour ses soirées après-ski, il rêvait d’un nouvel hôtel cool et branché, en rupture avec le style tyrolien traditionnel, où pourraient s’exprimer pleinement sa passion pour le design et l’art contemporain.

Si l’on veut chercher des comparaisons, on les trouvera plutôt dans les villes, avec les Mama Shelter et autres 25 Hours. On est toutefois un cran au-dessus, avec des chambres qui sont toutes spacieuses, les équipements wellness haut-de-gammes dans la lignées des tendances bien-être lifestyle et l’identité unique que confère à l’hôtel d'Autriche un ensemble d’œuvres d’art en renouvellement permanent.

  • La façade au parement de bois fait du Coolnest un cousin exotique des chalets alpins.
  • Dans le lounge, un exemplaire de la monographie consacrée à ce projet hôtelier ambitieux.

 

Coolnest | Comment est l’hôtel ?

Situé sur une colline dominant la petite ville de Ramsau, non loin de Mayrofen, le bâtiment moderne apparaît comme un cousin exotique des chalets des Alpes traditionnels, avec son parement extérieur qui rappelle des tiges de bambous. Ses besoins en énergie sont en grande partie couverts par plusieurs pompes à chaleur et par des panneaux solaires. Si l’on arrive en voiture électrique, on y trouvera des bornes de chargement sur chacun des des deux parkings. Mais c’est une fois passée la porte d’entrée qu’on entre véritablement dans l’ambiance. La réception est réduite au minimum car pour le check-in, les hôtes sont invités à prendre un verre dans le bar-lounge qui occupe le rez-de-chaussée. On sirotera donc cocktails ou mocktails tout en appréciant la très belle vue panoramique sur la ville et les montagnes alentours.

  • Vue panoramique sur la petite ville de Ramsau depuis le lounge-restaurant de l’hôtel. © DB
    Vue panoramique sur la petite ville de Ramsau depuis le lounge-restaurant de l’hôtel. © DB

 

A moins qu’on ne préfère s’attarder sur le grand sofa Mah-Jong (Hans Hopfer pour Roche Bobois, 1971), dans une déclinaison signée Missoni, qui est à l’image de la collection d’objets et d’œuvres qui l’entoure, bariolée, éclectique et pourtant sans dissonance.

  • Un "mural" signé Anton Unai, emblématique du style de l’hôtel.
    Un "mural" signé Anton Unai, emblématique du style de l’hôtel.

 

Des meubles chinés dans des brocantes ou des tableaux aux motifs alpins auxquels on a sans révérence ajouté des personnages , y côtoient des bocaux de confiseries en self-service. On cultive le côté rétro avec dans un coin un photomaton (en panne pendant notre visite mais normalement fonctionnel), dont l’intérieur est joyeusement "graphé" par l’artiste - et ami personnel du propriétaire - Anton Unai. C’est le même qui a réalisé la sculpture abstraite en néons suspendue au plafond.

  • Le fameux sofa Mah-Jong, disposé autour de la cheminée est la pièce-maîtresse du lobby.
  • Des tableaux aux motifs alpins ont été «complétés» avec humour.

 

Une intrigante cour intérieure abrite une table de ping pong mais aussi une gigantesque fresque signée par le muraliste suisse Onur. La peinture spéciale utilisée par l’artiste révèle des couleurs et motifs différents lorsque, la nuit, elle est éclairée par la lumière artificielle.

  • Le muraliste suisse Onur devant la gigantesque fresque murale située dans la cour intérieure. © Coolnest
    Le muraliste suisse Onur devant la gigantesque fresque murale située dans la cour intérieure. © Coolnest

 

L’impressionnante collection d’art ne s’arrête pas là. On trouve aussi des toiles signées Tanja Hirschfeld, une artiste contemporaine travaillant avec de nombreux médias et dans des styles très différents. Ses portraits à l’exécution minutieuse révèlent une maîtrise technique impressionnante, acquise en copiant des maîtres anciens. Ils combinent un traitement réaliste des visage avec des éléments fantaisistes - comme d’improbables papillons dans la chevelure - et incorporent des éléments stylistiques en décalage culturel avec l’ethnicité du modèle. Des papillons qui font écho à ceux, suspendus plus loin, d’Andreas Enrique Furtwaengler

Les lecteurs intéressés pourront en apprendre davantage sur le site de l’hôtel.

  • Un portrait par l'artiste Tanja Hirschfeld.
  • La sculpture "Neon Nest" d'Anton Unai s'harmonise parfaitement avec le plafond et ses ouvertures circulaires.

 

Coolnest | Comment sont les chambres?

Les 30 chambres et suites partagent des caractéristiques similaires, offrant toutes une vue en direction de la vallée. Elles sont conçues sur le modèle d’un espace unique, avec pour la toilette un élégant  plan à deux vasques situé directement dans la chambre tandis que la douche occupe une niche fermée par une porte en verre. Un minibar dont toutes les premières consommations sont gratuites vous permettra de vous rafraichir tout en profitant du balcon, ou pour certaines chambres situées au rez-de-chaussée, du jardin. Par temps maussade une banquette ou sofa invite à la détente. Tous les détails sont soignés. Un livre sur la Zillertal fournit une inépuisable source de randonnées et une enceinte bluetooth signée Marshall se chargera de sonoriser la chambre.

Signalons deux catégories particulières, le Corner Nest, situé comme le nom l’indique à l’angle du bâtiment. L’avantage : on profite aussi bien de la vue sur Ramsau que sur celle de l’Olperer, la montagne située au fond de la vallée.

  • A l’intérieur d’une chambre Corner Nest, dont la particularité est d’offrir une vue non seulement sur Ramsau mais aussi sur les superbes montagnes du fond de la vallée. © Coolnest
    A l’intérieur d’une chambre Corner Nest, dont la particularité est d’offrir une vue non seulement sur Ramsau mais aussi sur les superbes montagnes du fond de la vallée. © Coolnest

 

Et le Garden Nest, qui donne accès au jardin. Mais c’est aussi leurs dimensions qui les distinguent des autres. Sensiblement plus grandes, elles atteignent jusqu’à 46 m2 et le King Bed se double d’un canapé-lit permettant à une famille de séjourner avec deux enfants.

  • Intérieur d’une chambre Garten Nest, spacieuse et offrant un accès direct sur le jardin. © Coolnest
    Intérieur d’une chambre Garten Nest, spacieuse et offrant un accès direct sur le jardin. © Coolnest

Coolnest | Des espaces wellness haut-de-gammes

L’hôtel spa des Alpes brille également par ses espaces wellness. Un ensemble de plusieurs saunas, baptisé Well Nest, est situé au rez-de-chaussée et s’ouvre sur une vue panoramique, à l’opposé des espaces wellness trop souvent situés en sous-sol. L’espace de relaxation attenant est superbe et on y trouve en abondance smoothies, boissons rafraichissantes, thés et même mélanges de noix et fruits secs, la plupart disponibles sans paiement supplémentaire.  

  • Sauna avec vue panoramique sur la ville de Ramsau.
    Sauna avec vue panoramique sur la ville de Ramsau. © Coolnest

 

Par beau temps, il serait cependant dommage de ne pas profiter de la piscine sur le rooftop. Soyons clairs, sa taille et sa température chaude en font avant tout un bassin de relaxation mais, lors de notre passage, la température modérée autorisait toutefois quelques mouvements de brasse. Les chaises longues disposées à l’entour invitent à la détente ou pour certain(e)s au bronzage ! D’élégants lits de jours sont disposés à l’intérieur, dans une alternance de couleurs réjouissante, dont la palette fait cependant preuve d’assez de retenue pour ne pas faire obstacle à leur mission première.

On trouvera également un fitness classique et un espace pour le yoga. A noter la possibilité de participer à des cours collectifs.

  • Elégance et décontraction autour de la piscine, avec de confortables lits de jour. © Coolnest
    Élégance et décontraction autour de la piscine, avec de confortables lits de jour. © Coolnest

Mais Coolnest c’est aussi bien sûr un endroit où boire et manger. Outre le superbe bar situé dans le lobby-lounge,  ouvert toute la journée, et l’espace où est servi le petit-déjeuner, Kuckuck, Coolnest compte un restaurant, Tweets, occupant le rooftop. Il est d’ailleurs accessible via une deuxième entrée,  pour les clients qui ne résident pas à l’hôtel (ou qui se sont garés sur le parking haut) . Tweets est dirigé par le même chef, Christian Otter, qui officiait précédemment à la Kristallhütte, mentionée plus haut. La cuisine est internationale et la carte comporte une offre végétarienne, vegan ou adaptée à divers régimes. La carte des vins  est pléthorique, et Tweets inclut aussi, bien sûr, un superbe bar.

Tweets est fermé un jour par semaine, mais il est alors possible de dîner au rez-de-chaussée, avec une carte différente. 

5 choses que l’on a aimées au Coolnest

  • Le design cool et ludique.
  • Les œuvres d’art.
  • Les vues panoramiques depuis presque tous les espaces de l’hôtel.
  • Les beaux spa-wellness et rooftop.
  • Les deux bars, dans le lobby et le restaurant.
  • Dans l'entrée du restaurant Tweets, le mur est lui aussi signé Anton Unai, avec ici l'explorateur Frederick Cooke.  © DB
  • Le bar  à l'intérieur du restaurant Tweets, situé sur le rooftop. © Coolnest

 

Pratique

Coolnest

Ramsau 425
6284 Ramsau im Zillertal
Autriche

Tél : +43 5282 22048
coolnest.at

Nous recommandons aussi