Vous êtes ici

Céline DassonvilleCéline Dassonville, Le lundi 10 juin 2024
Tendances

Les tendances bien-être qui vont cartonner en 2024

Le marché du bien-être est en pleine explosion, avec une projection record de 5,6 billions de dollars d’ici 2027 selon le Global Wellness Institute. De la cryothérapie aux cures de sommeil, des retraites urbaines au biohacking, découvrez les tendances qui vont façonner l'avenir du bien-être en 2024.
  • Cabine Cezembre au spa Phytomer Trocadéro
    Cabine Cezembre au spa Phytomer Trocadéro

1. Le quiet luxury, aussi dans les spas 

Décryptage : moins de bling, plus d’authenticité. Omniprésente dans la mode, la tendance bien-être du quiet luxury pénètre aussi l’univers du bien-être. Côté spas et thalassos, cela se traduit par une approche plus minimaliste avec une carte des soins raccourcie et des rituels sur mesure. Gage de qualité, les marques historiques tiennent le haut du pavé. Le succès de Phytomer, maison familiale avec 50 ans d’existence, est à ce titre exemplaire. La marque bretonne a conquis plus de 10 000 spas dans le monde avec ses cosmétiques made in France performants, éthiques et durables.

Pourquoi ça cartonne ? D’après le cabinet CARLIN, spécialiste des tendances et prospectives, le luxe a atteint son point d’inflexion et doit évoluer vers une conscience écologique accrue. Sensibles à l'impact environnemental, les clients aspirent à plus de naturalité, la nature étant considérée comme l'ultime source de ressourcement. Une tendance bien-être qui touche aussi le secteur de la médecine esthétique, avec une appétence pour les traitements subtils, imperceptibles à l’œil nu : mésolift, baby Botox, radiofréquence… mais offrant des résultats sur le long terme. 

Où : l’hôtel en Vendée Thalasso & Spa Côte Ouest des Sables d’Olonne mise sur Phytomer pour offrir à ses clients une expérience authentique et de qualité ; Le Royal Evian, qui a entièrement revu son offre spa dans un esprit très quiet luxury à la française.

  • Spa Phytomer au © Hôtel Thalasso & Spa Côte Ouest des Sables d’Olonne
    Spa Phytomer au © Hôtel Thalasso & Spa Côte Ouest des Sables d’Olonne

 

 

2. La folie du biohacking

Décryptage : c’est LA tendance bien-être du moment : le biohacking, ou la pratique consistant à « pirater » la biologie du corps pour optimiser ses performances physiques et mentales. Propulsé par des athlètes de haut niveau et des gourous de la tech’ aka le millionnaire Serge Faguet ou Bryan Johnson, qui investit 2 millions de dollars par an pour rajeunir son âge biologique, le biohacking peut prendre plusieurs formes : des routines simples et naturelles comme le jeûne ou la méditation qui ont fait leurs preuves sur le plan scientifique aux méthodes plus radicales et controversées : l’injection de plasma sanguin, l’exposition au froid extrême ou le recours aux nootropiques pour améliorer les facultés cérébrales et cognitives.

 

Pourquoi ça cartonne ? Optimiser le corps pour mieux performer : rien de neuf sous le soleil nous direz-vous. Pourtant, le phénomène fait un tabac, cumulant 791 millions de vues sur TikTok. Porté par des célébrités comme les Kardashian, Novak Djokovic ou Gwyneth Paltrow, le biohacking fait un carton auprès des millennials et de la gen Z attirés par les nouvelles tendances dans le bien-être et les technologies.

Où ? À Paris, deux lieux se sont spécialisés dans les techniques de biohacking : Maison Epigenetic et le tout nouveau Octane, qui propose photo modulation, oxygénation hyperbare, sauna infrarouge ; A Dubai, SIRO est le premier hôtel entièrement dédié au bien-être et au fitness avec des chambres équipées de matériel sportif, programme nutritionnel, coaching…  

3. La révolution du sommeil 

Décryptage : le sommeil s’impose comme le nouveau pilier de la stratégie bien-être des hôtels. On se souvient de Sofitel et de son fameux lit MyBed. Désormais, les grands groupes investissent massivement dans la literie de haute qualité et penchent sur des solutions pour lutter contre les perturbateurs du sommeil : les ondes électromagnétiques et les nuisances sonores ou lumineuses comme les lumières rouges et ultrasons émis par les téléviseurs ou le bruit de la ventilation/climatisation. 

Pourquoi ça cartonne ? Écrans, stress, contexte anxiogène… la qualité de notre sommeil se dégrade. Selon une étude de l’Agence de santé publique, les Français dorment en moyenne 6 heures 42 minutes, soit moins que les 7 heures recommandées pour une bonne récupération. Pas étonnant que le marché du sommeil soit en plein boom, avec une projection de 36 milliards de dollars dans le monde d'ici à 2027.

Où ? Hästens Sleep Spa à Coimbra (Portugal), premier hôtel dédié au culte du sommeil ou l’Hôtel Post Bezau en Autriche avec des chambres équipées d’un système garantissant un sommeil optimal.

  • © Hôtel Post Bezau
    © Hôtel Post Bezau

 

4. La tendance bien-être au féminin

Décryptage : les pratiques telles que le yoga des hormones, les retraites et cercles de femmes ont le vent en poupe depuis plusieurs années. En 2024, cette tendance bien-être se consolide, en témoigne le succès de marques spécialisées telles que MiYé qui propose des cosmétiques biologiques axés sur le bien-être hormonal féminin. Les centres de thalasso, spas et hôtels ne sont pas en reste avec des offres ciblées pour satisfaire les besoins croissants d’une clientèle féminine en quête de bien-être holistique. 

Pourquoi ça cartonne ? Autrefois tabou, ces sujets comme la ménopause sont abordés ouvertement dans les médias. La parole se libère sous l’influence de célébrités, actrices, influenceuses, qui l’évoquent sans rougir. Une évolution du bien-être qui témoigne d'une prise de conscience de l'importance de l'équilibre hormonal et de la santé globale chez les femmes.

Où : À Paris, la maison Gynécée dédiées aux femmes propose des soins, massages et ateliers ; Centres Thalazur avec les Cures ménopause. 

5. Les techno-spas

Décryptage : à chaque époque ses paradoxes. Tandis que la naturalité revient en force, certains spas se tournent vers des technologies de plus en plus futuristes. L’intelligence artificielle, la biotechnologie ou la réalité virtuelle sont en passe de révolutionner l’expérience bien-être. Tendance bien-être lourde du secteur initiée aux États-Unis, les techno-spas ou medi-spas (spas ultra médicalisés) commencent à essaimer en Europe. Signe distinctif : axer leur offre davantage sur la quête de performance et l’optimisation de la santé plutôt que sur l’esthétique ou les vertus relaxantes du massage.

Pourquoi ça cartonne ? Déjà adoubées par le milieu du sport de haut niveau, ces avancées permettent d’offrir une plus grande personnalisation de l’expérience et de répondre à des besoins plus ciblés. Parmi les incontournables de cette nouvelle génération de soins 3.0 : la cryothérapie qui sera selon SpaSeekers, leader britannique de la réservation de spas, la pratique la plus plébiscitée par les clients en 2024. 

Où : le Lanserhof à Tegernsee, en Allemagne, le Longevity Hub By Clinique La Prairie au One&Only One Zaabeel à Dubai, SHA Wellness Clinic en Espagne….

 

6. La tendance bien-être du home retraiting 

Décryptage : il consiste à ralentir le rythme en s’offrant un « me time » directement chez soi, dans le confort de son home sweet home. En intégrant des activités telles que la méditation, le yoga et d'autres pratiques de développement personnel, la retraite à la maison offre une bulle de sérénité sans les contraintes de déplacement, d’horaires et de prix des spas traditionnels.

Pourquoi ça cartonne ? La crise du Covid a forcé les consommateurs à revoir leurs habitudes en trouvant de nouvelles alternatives pour prendre soin d’eux. Plateformes de formation, cours de sport en ligne et autres « kits bien-être » - tels que Pleace, pionnier en France ou l’Italien ProLon pour pratiquer le jeune chez soi - ont le vent en poupe. Les hôtels surfent sur cette vague en proposant à leurs clients des mini retraites urbaines pour se ressourcer et déconnecter sans quitter la ville. Une évolution qui s’inscrit dans une tendance plus large vers une prise de conscience croissante de l'importance du bien-être et de la santé mentale, même dans un environnement urbain.

Où : retraite Harawell à l’hôtel Brach à Paris, Programme MO Detox au Mandarin Oriental, Cure Akasha Detox au Lutetia…

  • retraite Harawell à l’hôtel Brach à Paris
    retraite Harawell à l’hôtel Brach à Paris