Vous êtes ici

Mireille Gignoux, Le vendredi 20 août 2021
Hôtels du mois

Sur l’île de Ré, l’Hôtel de Toiras se refait une beauté

À Saint-Martin-de-Ré, l’incontournable Hôtel de Toiras a profité de l’hiver pour entreprendre d’importants travaux de rénovation, dont la création d’une brasserie chic dotée d’une vaste terrasse sur le port. Un nouveau spot à savourer au couchant.
  • Hôtel de Toiras | La suite George Washington © DR
    Hôtel de Toiras | La suite George Washington © DR
  • L'Hôtel de Toiras surveille les visiteurs qui arrivent par la mer à l'entrée du port de Saint-Martin-en-Ré © DR
    L'Hôtel de Toiras surveille les visiteurs qui arrivent par la mer à l'entrée du port de Saint-Martin-en-Ré © DR
  • Deux années d’une méticuleuse rénovation ont rendu à l'Hôtel de Toiras ses lettres de noblesse © DR
    Deux années d’une méticuleuse rénovation ont rendu à l'Hôtel de Toiras ses lettres de noblesse © DR

Hôtel testé et approuvé par YONDER | Séjour effectué en mai 2021.

Le pitch | Hôtel de Toiras, sentinelle à l'entrée de l'île de Ré

Dressé à l’entrée du port de Saint-Martin-de-Ré, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses fortifications Vauban, l’Hôtel de Toiras s’est refait une beauté avant l’été. Tout a commencé en 2002 lorsque Olivia Le Calvez, qui avait déjà un parcours réussi dans l’hôtellerie, est tombée sous le charme d’une demeure typique d’armateurs du XVIIe, ayant appartenu à la seigneurie des Gabaret. 

Deux années d’une méticuleuse rénovation ont rendu à la bâtisse ses lettres de noblesse. Baptisé Toiras, en mémoire de l’illustre Maréchal qui défendit l’île de Ré assiégée par le duc de Buckingham, l’hôtel est devenu membre des Relais & Châteaux en 2005 et premier 5-étoiles en 2010 de la région. Au fil des ans, toujours avec la complicité de l’architecte d’intérieur Pierre-Yves Rochon, Olivia Le Calvez a distillé des modifications qui accentuent l’ambiance raffinée et chaleureuse de cet hôtel de charme. Parallèlement en 2011, à l’écart de l’agitation du port, elle a métamorphosé un hôtel particulier du XVIIIe en une adresse intimiste nichée dans la verdure, la Villa Clarisse nommée ainsi en clin d’œil à sa fille.

  • Le lobby chaleureux de l’hôtel © DR
    Le lobby chaleureux de l’Hôtel de Toiras © DR

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

La nouvelle brasserie contemporaine est parée de banquettes marines et de sièges metteur en scène en cuir.

Hôtel de Toiras | Comment est l’hôtel ? 

Désormais saisonnier, l’Hôtel de Toiras affiche un esprit plus balnéaire. Une nouvelle entrée avenue Victor Boutillier permet d’accéder au lobby rajeuni et lumineux, qui intègre un coin-bibliothèque aux tonalités bleu pâle. Ce nouvel espace de vie s’ouvre sur un élégant bar au comptoir en marbre de Carrare Calacatta et sur le Salon d’Olivia. Une vraie bonbonnière aux couleurs pastel, dotée d’un immense verrière derrière laquelle se love le patio remodelé par le jardinier-paysagiste Louis Benech. 

La pièce maîtresse des rénovations 2021 est le George’s (du nom du fils d’Olivia). Accolée à l’hôtel, à l’emplacement d’une ancienne boutique du Quai Job Foran, la nouvelle brasserie contemporaine, parée de banquettes marines et de sièges metteur en scène en cuir, est éclairée de grandes baies. Elles s’ouvrent d’un côté sur la toute nouvelle cuisine également habillée de bleu, de l’autre sur la terrasse. L’un des meilleurs spots de l’île pour profiter des derniers rayons du soleil.

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Hôtel de Toiras | Suite Pierre Loti © DR
  • Hôtel de Toiras | Vue du port © DR

 

Hôtel de Toiras | Comment sont les chambres ?

Réparties sur deux étages dans trois bâtiments aux fenêtres donnant le port, les toits rhétais ou le patio, les 20 chambres et suites rendent hommage aux personnalités qui ont eu un ancrage sur l’île ou dans ses environs. Dire qu’aucune ne ressemble à sa voisine est un euphémisme, tant le style et les ambiances varient. À travers meubles d’époque, boiseries, tissus, bibelots, reproductions, tableaux, livres, chacune est une invitation à revisiter l’Histoire. 

Déclinaison de mauve dans la chambre Marie Mancini, premier amour de jeunesse de Louis XIV, exilée en Charente. Bois exotiques, tissus colorés et écossais signés Ralph Lauren dans la chambre Duc de Buckingham. Murs parés de toile de Jouy dans la Suite présidentielle George Washington, dont l’ancêtre Nicolas Martiau était originaire de Ré. Elle intègre dans son salon la seule tourelle d’origine, aménagée comme un inattendu poste d’observation sur le port. Et aussi Vauban, Champlain, Toiras…

  • Suite Georges Washington à l’hôtel de Toiras © DR
    Suite Georges Washington à l’Hôtel de Toiras © DR

 

Côté gastronomie ?

Après quatre années dans les établissements d’Alain Ducasse, le nouveau chef Grégory Vingadassalon a peaufiné son art à Bordeaux dans de grandes maisons, dont le Siman et le Burdigala. Ici, il met à l’honneur les produits locaux et plus particulièrement ceux de la mer, tels le carpaccio de poulpe, le lieu jaune et salicorne, le Saint-Pierre algue et sésame, l’éclade de moules en cocotte. Il ajoute même un clin d’œil rhétais dans les desserts, avec une pointe de fleur de sel dans le crémeux chocolat praliné. Étonnant en bouche avec ses trois textures, trois températures, trois pourcentages de cacao.

Avant de s’attabler au George’s, pourquoi ne pas goûter un inattendu cocktail imaginé par Alexandra Rochet. Passée par le Brando en Polynésie et le Bristol à Paris, la mixologue élabore des compositions signature tel le Salicorne (vodka, chartreuse, citron, salicorne bitter) en parfaite adéquation avec l’un des poissons du chef.

  • Hôtel de Toiras — plat © DR
  • Hôtel de Toiras — restaurant © DR

 

Derrière des façades vieilles de quatre siècles, l'Hôtel de Toiras cultive un charme singulier.

Ce qu’il faut retenir ?

Derrière des façades vieilles de quatre siècles, l'Hôtel de Toiras cultive un charme singulier. Ponctué de références à des personnages historiques, il dégage un esprit maison de famille (pas de numéro, ni de nom sur les portes de chambres). Il affiche aujourd’hui une image plus balnéaire, plus lumineuse dans ses parties communes, en adéquation avec l’atmosphère insulaire.

Ce qui fait la différence ?

En attendant l’ouverture d’un spa l’été prochain à la toute proche Villa Clarisse, des soins visage et corps sont prodigués en chambre par Ariane. Elle utilise les produits de la marque française Olivier Claire, dont les précieux actifs (cellules natives de criste marine, cellules fraîches de wakamé, extrait de murier blanc) sont de puissants anti-âge.

  • Ambiance cosy et verdure © DR
    Hôtel de Toiras | Ambiance cosy et vue sur la verdure © DR

 

La chambre à booker ?

  • La chambre Madame de Sévigné (fille du baron de Chantal qui combattit auprès de Toiras lors du siège des Anglais en 1627) aux délicates tonalités bleutées, se veut propice à l’écriture et à la réflexion avec sa vue inspirante sur le patio ,
  • La suite Pierre Loti (natif de Rochefort), mansardée, habillée de chaudes couleurs ocre et terre de sienne, ouverte sur le port, porte l’empreinte des contrées lointaines chères à l’auteur. 

C’est où ? 

À l’entrée du port de Saint-Martin-de Ré, accessible en TGV par La Rochelle en 3h10 depuis Paris puis en taxi par le pont à péage. Sur l’île, on se déplace essentiellement à vélo (138km de pistes cyclables).

5 choses que l’on a aimées à l’hôtel du Toiras

  • La localisation sur le port, merveilleusement éclairée au couchant ;
  • La personnalité de chaque chambre illustrant un personnage célèbre lié à l’île ;
  • Le salon d’Olivia, ouvert sur un patio revégétalisé ;
  • La cuisine simple mais gourmande du George’s ;
  • Les cocktails créatifs imaginés en corrélation avec les mets du chef. 
     

Combien ça coûte ?

À partir de 330€ la chambre double et 600€ la Junior Suite.

Bon à savoir ?

Port fortifié par Vauban, doté d’une puissante citadelle, Saint-Martin-de-Ré est un QG de choix pour arpenter l’île à vélo vers les marais salants au nord ou vers les jolies plages du littoral sud, avec de haltes au fort La Prée, au phare des Baleines ou au musée Ernest Cognacq qui retrace l’histoire de l'île. 

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Pratique

Hôtel du Toiras

20 chambres et suites, à partir de 350€ la nuit. 

1 Quai Job Foran, 17410 Saint-Martin-de-Ré.

Site Web de l’hôtel de Toiras

Nous recommandons aussi