Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le vendredi 22 mai 2020
En partenariat avec Logo Gstaad
Sponsorisé

Eaux turquoise et secrètes : les 5 plus beaux lacs de montagne de Gstaad

De nombreux lacs d’un bleu profond se cachent le long des chemins de randonnée dans les alentours de Gstaad. De quoi se rafraîchir dans des eaux vivifiantes, pratiquer de nombreuses activités et découvrir la montagne sous un autre angle.
  • Méditation matinale face aux eaux calmes du lac de Lauenen © Destination Gstaad
    Méditation matinale face aux eaux calmes du lac de Lauenen © Destination Gstaad
C’est un véritable décor de carte postale qui attend le visiteur au lac de Lauenen.

Article mis à jour le 29 mai 2020.

Avec leur eau de source glacée, au cœur d’une nature à la beauté préservée et avec vue sur les glaciers, les lacs alpins des environs de Gstaad offrent de magnifiques moments de détente, avec lesquels aucun spa au monde ne peut rivaliser. Eau fraîche et soleil d’été, découvrez avec nous les cinq plus beaux lacs à moins d’une heure de Gstaad.
 

1. Lac de Lauenen

Le lac de Lauenen est sans doute le plus connu autour de Gstaad. Et pour cause, c’est un véritable décor de carte postale qui attend le visiteur après avoir parcouru une route qui offre des vues sur les montagnes de la région. Niché au cœur d’une réserve naturelle, dans un cirque rocheux, on en fait le tour par un sentier plat accessible à tous en 45 minutes, avant de piquer une tête dans ses eaux translucides et vivifiantes. Une excursion idéale pour les familles, avec ses aires de pique-nique, le restaurant Lauenensee et point de départ de nombreuses randonnées pour les plus aventuriers.

Pourquoi on y va ? Pour les grandes cascades de Geltenschuss et Tungelschuss, à quelques centaines de mètres seulement du lac, encore plus impressionnantes lors de la fonte des neiges.

Découvrez ici tous nos articles sur Gstaad dans notre dossier spécial Gstaad, la destination montagne de l'été.

  • Autour du lac de Lauenen à vélo © Destination Gstaad
  • Lac de Lauenen © Destination Gstaad

 

Étendue cristalline entourée de douces collines herbeuses à plus de 1,800 mètres d’altitude...

 

2. Lac de Seeberg

C’est par une étroite route en lacets et une courte marche que l’on arrive au lac de Seeberg, à plus de 1,800 mètres d’altitude. Étendue cristalline entourée de douces collines herbeuses, les aventuriers pourront grimper sur les petits sommets des alentours pour aller chercher des photographies à couper le souffle, tandis que leurs compagnons les attendront allongés dans l’herbe ou piqueront une tête dans l’eau de source vivifiante. Les abords du lac sont parcourus en été par de nombreux troupeaux qui participent à entretenir le paysage des alpages. Des compagnons de randonnée pour le moins pittoresques...

Pourquoi on y va ? Pour les vues sur la vallée et les villages de Zweisimmen et Saanenmöser.

  • Panorama sur le lac de Seeberg depuis les sommets environnants © Destination Gstaad
    Panorama sur le lac de Seeberg depuis les sommets environnants © Destination Gstaad

 

3. Lac d'Arnon

À 1,542 mètres d’altitude, le lac d’Arnon est enchâssé dans un paysage alpin grandiose, près de la frontière avec le canton de Vaud. Le chemin qui fait le tour du lac est ponctué de cascades, de petits torrents surmontés de ponts en bois qui se jettent dans le lac, et d’aires de repas tout confort avec barbecues et bois à disposition. La promenade de 3,4 kilomètres peut se terminer à l'auberge de montagne « Huus am Arnensee », en profitant du soleil sur la terrasse fleurie au bord de l’eau.

Pourquoi on y va ? On peut également découvrir le lac en louant pédalos, bateaux et même des stand-up paddles.

  • Calme matinal du lac d’Arnon, à découvrir en paddle © Destination Gstaad
    Calme matinal du lac d’Arnon, à découvrir en paddle © Destination Gstaad

 

Découvrez ici tous nos articles sur Gstaad dans notre dossier spécial Gstaad, la destination montagne de l'été.

Porte de la haute montagne, le lac est le point de départ de nombreuses randonnées.

 

4. Lac du Sanetsch

Bien qu’il soit accessible par la route, ou par une randonnée de deux à trois heures pour les plus courageux, le plus rapide depuis Gstaad — et le plus impressionnant — est encore d’emprunter la télécabine d’Innergsteig pour se rendre au lac du Sanetsch, en seulement 11 minutes. Perché dans la vallée alpine du Sanetsch entre 2,000 et 2,100 mètres, ce lac réservoir est enchâssé dans des montagnes escarpées qui culminent à 3,035 mètres d’altitude à l'Arpelistock. Porte de la haute montagne, le lac est le point de départ de nombreuses randonnées. On peut en faire le tour en 1h30, descendre en VTT jusqu’à Sion ou se rendre au col du Sanetsch, qui marque la frontière linguistique entre allemand et français.

Pourquoi on y va ? Pour la vue sur le glacier de Tsanfleuron depuis le col du Sanetsch et l’Auberge du Sanetsch au cachet très montagnard.

  • Lac du Sanetsch, porte de la haute montagne © Destination Gstaad
    Lac du Sanetsch, porte de la haute montagne © Destination Gstaad

 

5. Lac Retaud

C’est presque une tradition : monter au lac Retaud depuis le Col du Pillon par une marche de 45 minutes et en faire le tour par un étroit sentier qui ne quitte jamais l'eau de plus de quelques centimètres. La récompense ? S’arrêter au restaurant pour savourer la vision idyllique du lac ou celle, immense, du glacier des Diablerets. Pourquoi pas en profiter pour s’initier au paddle, commencer une partie de pêche ou se baigner dans une eau qui ne dépasse pas les 20°C de juillet à septembre, avec les rives herbeuses en guise de plage.

Pourquoi on y va ? Pour y contempler les montagnes à l’envers à la surface du lac plus brillante qu’un miroir.

  • Lac Retaud © Destination Gstaad
    Lac Retaud © Destination Gstaad

 

Découvrez ici tous nos articles sur Gstaad dans notre dossier spécial Gstaad, la destination montagne de l'été.

Pratique

Que faire et que voir à Gstaad ?

Plus d'information sur
Destination Gstaad
et
Suisse.com/ete

Y aller ? 
tgv-lyria.com 
et suisse.com/entrain