Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le vendredi 31 janvier 2020
En partenariat avec Suisse Tourisme & TGV LyriaLogo Suisse Tourisme
Sponsorisé

Genève : les meilleures adresses d’une destination gastronomique surprenante

Entre gastronomie traditionnelle, tables étoilées et nouvelle vague de chefs venus de toute l’Europe, Genève étonne par le dynamisme de sa scène gastronomique. Rencontre avec une destination food encore confidentielle, à seulement trois heures de train de Paris avec TGV Lyria !
  • Table avec vue sur le lac Léman au Bayview, le restaurant gastronomique du chef Michel Roth © Grant Symon
    Table avec vue sur le lac Léman au Bayview, le restaurant gastronomique du chef Michel Roth © Grant Symon

 

Avec non moins de dix-huit restaurants primés par les guides Michelin et Gault&Millau, une scène gastronomique ultra cosmopolite et une programmation culinaire rythmée tout au long de l’année, Genève est, à juste titre, considérée comme une destination de choix pour les foodies venus de toute l’Europe. Produits de grande qualité, chefs internationaux, concepts novateurs… Les nouveaux bistrots fleurissent, les institutions se renouvellent, et Genève s’impose durablement comme une cité gastronomique de premier plan. Découverte par le menu.
 

Une gastronomie traditionnelle de renommée, ouverte à la nouveauté

En raison de la grande qualité des produits de son terroir — de la proximité du lac Léman à la renommée de son vignoble, en passant par ses innombrables fromages— et de la densité de grands hôtels, Genève porte haut les couleurs de la gastronomie traditionnelle suisse. On y trouve notamment des adresses emblématiques, telle que le Domaine de Châteauvieux (19/20 au Gault&Millau et deux étoiles Michelin), où officie le chef Philippe Chevrier. Dans cette ancienne ferme vigneronne entourée d’un vaste potager, on peut notamment goûter au menu chasse, déclinant à la perfection plusieurs gibiers, mets dont les gastronomes suisses sont toujours aussi friands !

  • Domaine de Châteauvieux © DR
    Domaine de Châteauvieux © DR

 

Domaine de Châteauvieux

Adresse : Chemin de Châteauvieux, Peney-Dessus 16, 1242 Satigny, Suisse
Menu : Comptez 310 CHF pour le Menu dégustation hors boissons (accords mets-vins 120CHF)
Horaires : Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h
Site Web du
Domaine de Châteauvieux

 

Désormais considéré comme le plus romand des chefs français, Michel Roth, qui après avoir passé près de vingt ans de sa carrière au Ritz à Paris où il décrochera deux étoiles, a rejoint en 2012 le restaurant Bayview du prestigieux Hotel President Wilson, sur les rives du lac Léman. Le défi était pourtant de taille pour ce Lorrain habitué à travailler les produits du terroir français. « En arrivant ici, on m’a dit "Tu peux écrire l’histoire !" Tout était encore à faire. » raconte-il aujourd’hui avec enthousiasme.

« Je n’ai pas transformé ma cuisine du jour au lendemain, mais j’ai appris à composer avec des produits que je ne connaissais pas tels que l’omble ou la féra du Léman. J’ai aussi retrouvé le plaisir de cuisiner le gibier, plutôt boudé en France et très demandé ici. » Lièvre, bécasse colvert, le chef s’en donne à cœur joie, jusqu’à oser d’audacieux mariages de terroirs, à l’image de cet ormeau des mers bretonnes sous lequel on trouve de petits dés de longeole, une saucisse typique de la région, légèrement anisée et fumée. Une fusion franco-suisse qu’il applique également aux menus qu’il compose pour la classe Business Première de TGV Lyria, déclinaisons « plus simples, mais tout aussi gourmandes » des plats qui sortent de ses cuisines au Bayview.

  • Les ormeaux de Michel Roth au Bayview © Grant Symon
    Les ormeaux de Michel Roth au Bayview © Grant Symon

 

Restaurant Le Bayview by Michel Roth

Adresse : Quai Wilson 47, 1201 Genève
Menus : Comptez 130 CHF pour le Menu Dégustation en 6 étapes, hors boissons (accords mets-vins 190 CHF)
Horaires : Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 22h
Site Web du
Restaurant Bayview


Le conseil de la rédaction ? Dormir à l'Hôtel D – Genève, un boutique-hôtel design de 57 chambres et suites, à deux minutes de la gare Cornavin et cinq des rives du lac Léman. Prix abordables et intérieurs contemporains signés de l'architecte d'intérieur renommée Sybille de Margerie.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

 

Une scène food cosmopolite, à l’image de la ville

Si des dizaines de nationalités différentes se croisent chaque jour à Genève — notamment en raison de la présence de nombreuses organisations internationales —, la scène culinaire en est la preuve la plus éloquente. On pourra y déguster la cuisine péruvienne de Gastón Acurio — le « Ducasse péruvien » à la tête d’un empire de la restauration — chez Yakumanka, la nouvelle cevicheria de haut vol du Mandarin Oriental, ou encore chez ALMA, cantine chic du quartier des Eaux-Vives où se presse le tout-Genève depuis son ouverture, réputée pour servir le meilleur pisco sour de la ville.

  • Yakumanka, la cevicheria de Gastón Acurio au Mandarin Oriental Genève © MOHG
    Yakumanka, la cevicheria de Gastón Acurio au Mandarin Oriental Genève © MOHG

 

Du côté de l’Italie, on trouve la trattoria étoilée La Bottega, et son bis Osteria della Bottega. Leur nouveau chef Sarde tout juste trentenaire, Francesco Ibba, propose de délicates bouchées transalpines. Asperge au caviar suisse et mayonnaise à l’amaretto, renversant risotto au rouget et poivre rose… Le tout accompagné de très belles références de vins italiens.

Avec en sus des adresses à faire pâlir la bistronomie parisienne, à l’image de Bleu Nuit, ancien club alternatif des années 1980 transformé en élégant bistrot vintage. Derrière les fourneaux, le chef bosniaque Mohamed Muratovic imagine chaque jour des assiettes savoureuses et désarmantes de simplicité. Le secret le mieux gardé de Bleu Nuit ? Sa carte de vins naturels off, sorte de grimoire imprimé où trouver des références de vignerons ô combien légendaires, à demander discrètement à la sommelière…

  • Bleu Nuit – Genève © DR
    Bleu Nuit © DR

 

Amérique latine, Méditerranée, Asie… Même les gastronomies les plus injustement méconnues en Europe trouvent à Genève leurs lettres de noblesse. La preuve ? C’est chez Tsé Fung, restaurant étoilé de La Réserve Genève — 5-étoiles aux allures de resort urbain posé au bord du lac — que l’on peut goûter à la fine fleur de la cuisine cantonaise dans un décor luxueux (velours rouge, laque noire, tentures de soie) inspiré du Shanghai des années 1930.
 

Lire ici notre article sur les musées (uniques) qui font la réputation de Genève.

Les mercredis, jeudis et samedis, c’est sur les étals du marché de Carouge que l’on s’approvisionnera en produits locaux.

 

Une destination gastronomique vivante, au-delà des restaurants primés et des tables tendance

Mais si la ville attire pour ses grandes tables et ses bistrots tendances, n’allez pas croire que l’offre ne s’adapte pas à tous les budgets. À commencer par les Bains des Pâquis, célèbre lieu de rendez-vous des Genevois, qui durant l’hiver sert un réconfortant menu fondue à partager autour de grandes tables communes ! À moins que l’on ne préfère l’intimité, d’un dîner en duo dans l’une des anciennes cabines des bains transformées pour l’occasion.

  • Marché de Carouge © Nathalie Mastail-Hirosawa
  • Marché de Carouge © Olivier Miche

 

Les mercredis, jeudis et samedis, c’est sur les étals du marché de Carouge (à seulement deux kilomètres du centre ville) que l’on s’approvisionnera en produits locaux (en particulier les fromages de la région) avant de prendre un café en terrasse. Autre lieu où se retrouvent les Genevois le jeudi soir : le Marché des Grottes, où l’on sirote un verre de vin — le canton de Genève est propriétaire d’un vignoble, et produit donc ses propres cuvées — ou une bière artisanale. La Suisse reste d’ailleurs le pays comptant le plus grand nombre de microbrasseries par habitant, avec, entre autres bonnes adresses, la célèbre institution de la Brasserie du Père Jakob, qui travaille en circuit court avec la malterie de Genève.

Enfin, le Geneva Street Food Festival, grand rendez-vous de la fin de l’été (la dernière édition a eu lieu du 29 août au 1er septembre 2019), permet de goûter à la cuisine joyeuse et accessible de plusieurs dizaines de food trucks et stands invités dans le cadre idyllique du Jardin Anglais, sur les rives du Léman, sur fond de DJ sets. Atmosphère festive garantie !

  • Geneva Street Food Festival © DR
    Geneva Street Food Festival © DR

 

Contenu co-réalisé par les équipes rédactionnelles de YONDER en partenariat avec Suisse Tourisme et TGV Lyria.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Y aller

Avec la mise en service de la nouvelle offre, TGV Lyria relie Paris Gare-de-Lyon à Genève avec 8 A/R par jour, en 3h11, 7 jours sur 7 avec un train toutes les deux heures, le tout avec une empreinte carbone minimale. Flotte entièrement renouvelée, confort amélioré, Wi-Fi gratuit à bord pour tous les passagers et classe BUSINESS 1ÈRE particulièrement prisée des voyageurs d'affaires permettent de voyager en toute sérénité, de centre-ville à centre-ville, avec la restauration à la place où les menus sont signés par Michel Roth.

Aller simple à 49€ en STANDARD.