Vous êtes ici

Emmanuel Laveran, Le jeudi 16 janvier 2020
Grand angle

Oman : voyage dans le Sultanat, entre désert, mer et montagnes

Oman ne manque pas d’attrait parmi les destinations du Golfe. Territoire authentique épargné par les gratte-ciel et la démesure, Oman offre des plages paradisiaques, un climat ensoleillé toute l’année, des montagnes impressionnantes et une nature préservée à découvrir. Voici notre Itinéraire clé en main de 7 à 10 jours pour visiter Oman.
  • Le Desert Nights Camp au milieu des dunes de Wahiba Sands à Oman. © Emmanuel Laveran.
    Le Desert Nights Camp au milieu des dunes de Wahiba Sands à Oman. © Emmanuel Laveran.
  • La plage et les jardins du Ritz Al Bustan Palace. Vue des suites présidentielles du 8è étage. © Emmanuel Laveran.
    La plage et les jardins du Ritz Al Bustan Palace. Vue des suites présidentielles du 8è étage. © Emmanuel Laveran.
  • Bord de mer à Mascate. © Emmanuel Laveran.
    Bord de mer à Mascate. © Emmanuel Laveran.
  • L’hôtel Alila Jabal Akhdar à Oman. © Emmanuel Laveran.
    L’hôtel Alila Jabal Akhdar à Oman. © Emmanuel Laveran.
Héritière d’une longue tradition bédouine, sa population est très accueillante, ouverte et souriante.

 

Oman, appelé aussi sultanat d’Oman — car Oman a été gouverné pendant 50 ans par le sultan Qabus Ibn Saïd — s'étend sur plus de 300,000 km2. Visiter Oman est une très bonne idée, surtout entre octobre et avril, alors que l’automne et l’hiver font baisser les températures en France mais aussi à Oman. Le mercure affiche alors 30 à 35° sur la côte ou dans le désert, et il fait 15 à 25° dans les montagnes du Jabal Akhdar ou du Jabal Shams, autres joyaux du pays à visiter.

Visiter Oman s’avère également une excellente idée car le sultanat est un pays à part. Héritière d’une longue tradition bédouine, sa population es accueillante, ouverte et souriante. On se sent bien et en sécurité à Oman. Fier de sa culture, le Sultanat a su préserver ses traditions et son architecture. La capitale Mascate est une ville agréable, balnéaire, à taille humaine et pleine d’attraits. Les infrastructures (routes, aéroports…) sont très modernes grâce à la richesse tirée de la production de gaz naturel et à la priorité donnée au développement du tourisme. Oman est facile à visiter. 


Que faire à Oman, que voir à Oman en un clin d’œil ?

Si vous envisagez de visiter Oman pour 7 à 10 jours, il existe quelques étapes incontournables.

  • Visiter la capitale Mascate (ou Muscat), profiter de la côte et de la mer où se situent certains des plus beaux hôtels d’Oman ;

  • Partir à l’aventure dans les wadi, canyons que l’on traverse en marchant et à la nage au milieu de somptueux paysages ;

  • Observer les tortues, les plages d’Oman étant le sanctuaire de dizaines d’espèces de tortues marines protégées ; 

  • Vivre dans le désert pour quelques jours et escalader d’impressionnantes dunes de sable ;

  • Prendre le frais dans les montagnes d’Oman et profiter d’un des meilleurs hôtels du pays où l’on pourra s’adonner à la farniente mais aussi au trek, au VTT ou encore à la via ferrata.

 

L’itinéraire ci-dessous peut être réalisé en sept jours (une semaine comportant des déplacements quotidiens) ou en 10 jours et plus à Oman si l’on souhaite prendre son temps, profiter des hôtels et des paysages.
 

Jour 1 — Récupération et farniente au Al Bustan Palace

7h — Arrivée à l’aéroport international Mascate par votre vol de nuit Oman Air direct depuis Paris

 

La compagnie Oman Air peut se targuer d'avoir été récompensée à de nombreuses reprises pour la qualité de ses prestations, notamment en classes Business ou First. Elle a ainsi été élue Élue « Meilleure compagnie aérienne en classe affaires du Moyen-Orient » lors des World Travel Awards 2018. À Paris CDG, Oman Air opère son vol quotidien au départ de Mascate depuis le terminal 2A. La compagnie omanaise ne disposant pas de lounge en propre à Paris, un billet en Business Class garantit un accès au salon de la prestigieuse compagnie hongkongaise Cathay Pacific.

Lire notre article complet sur le vol en Business Class avec Oman Air entre Paris et Mascate.

  • Le lounge Cathay Pacific utilisé par les passagers Business d’Oman Air à Paris-CDG © DR
    Le lounge Cathay Pacific utilisé par les passagers Business d’Oman Air à Paris-CDG © DR

 

 

9h — Faire son check-in au Al Bustan Palace 

Installé en bord de mer à 20 minutes en taxi de la capitale Muscat, le Al Bustan Palace, hôtel de l'enseigne Ritz-Carlton, est un bâtiment massif qui domine une longue plage de sable blanc et une agréable palmeraie. Le hall de l’hôtel est grandiose, l’offre de restauration variée, le spa magnifique, les chambres sont luxueuses et confortables. L’attrait principal de l’hôtel, outre son équipement et son confort 5-étoiles, réside dans l’immensité de ses jardins. Où que vous vous installiez, même si l’hôtel est complet, vous trouverez un endroit calme, proche d’une des cinq piscines extérieures, pour vous reposer et profiter des vues sur la mer, des palmiers ou des montagnes. Le Al Bustan Palace est le lieu privilégié pour récupérer après sept heures d’avion et sans conteste l’un des plus beaux hôtels d’Oman.

Le conseil en plus ? Réservez en arrivant votre soirée au Beach Pavillion, le restaurant de poissons et fruits de mer situé sur la plage.

  • La palmeraie et les jardins du Ritz Al Bustan Palace, en bord de mer. © Emmanuel Laveran.
    La palmeraie et les jardins du Ritz Al Bustan Palace, en bord de mer. © Emmanuel Laveran

 

10h-19h — Journée farniente

C’est le moment de profiter des installations de l’hôtel : soins au spa (à réserver facilement en ligne et par échange de mails de préférence quelques jours avant le départ), snorkeling, planche à voile ou stand up paddle au centre de sports nautiques de l’hôtel sur la plage... ou tout simplement lecture à l’ombre des palmiers. 

 

19h30 — Apéritif et dîner au Beach Pavillion en bord de plage

Demandez à goûter les poissons locaux ou les langoustes grillées. Ces dernières sont proposées au tarif raisonnable de 19 OMR, soit 45€ la langouste grillée d’un kilo. Vous pouvez sortir dîner en manches courtes et en robe légère, vous n’aurez pas froid ! Dépaysement garanti pour votre premier jour à Oman avec un dîner en bord de mer.

Si vous ne restez qu’une semaine ou huit jours à Oman, vous pouvez dès le premier jour appliquer le programme du Jour 2 et simplement déjeuner au Beach Pavillion du Al Bustan Palace avant de partir vers le sud.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Beach Pavillion - Ritz Al Bustan. © Ritz Al Bustan
  • Les superbes piscines du Ritz Al Bustan Palace. © Emmanuel Laveran.

 

L’observation des tortues a lieu tard le soir car elles ne rejoignent pas la plage avant le coucher du soleil.

 

Jour 2 — Repos à l'hôtel puis départ vers le Wadi Shab Resort

Le matin, profitez de l’hôtel, sa plage, ses piscines, son centre nautique, ses équipements sportifs et ses infrastructures. Déjeunez à l’hôtel au bar de la piscine.
 

15h — Départ vers le sud pour le Wadi Shab Resort

Vous emprunterez la route côtière en direction du sud (vers la ville de Sour ou Ṣūr) jusqu’au Bimmah Sinkhole que vous rejoindrez en 1h30 de route depuis l'Al Bustan Palace (deux heures depuis les hôtels situés dans Mascate).
 

16h30 — Visite du Bimmah Sinkhole, sur la côte d’Oman

Le Bimmah Sinkhole est un gouffre rond, creusé dans la pierre par l’érosion et dont le fond dégradé de turquoise est rempli d’eau de mer. Il se situe au milieu d’un jardin gardé qui comprend douches et toilettes, à l’entrée gratuite. Le tour du petit parc prend au maximum trente minutes et vous pouvez prévoir un temps de baignade si l’envie vous en prend. Le Bimmah Sinkhole est au bord de la route qui mène au wadi Shab et ne nécessite pas de détour particulier.

  • Le Bimmah Sinkhole sur la route côtière du Sud en direction de Sour. © Emmanuel Laveran.
    Le Bimmah Sinkhole sur la route côtière du Sud en direction de Sour. © Emmanuel Laveran.

 


18h30 — Arrivée au Wadi Shab Resort

Après une demi-heure de voiture vers le sud, vous atteindrez le Wadi Shab Resort à Tiwi. Attention, cet hôtel 3-étoiles n’est pas un hôtel de luxe. Malgré une belle vue et une piscine extérieure qui donne sur la mer, les chambres y sont assez simples. Le seul avantage, absolument majeur, est de dormir tout près du wadi Shab pour pouvoir en profiter pleinement le lendemain matin, sans avoir à se lever aux aurores en venant de Mascate. Vous devrez de plus vous coucher tard pour suivre notre programme, ce conseil d’hôtel proche du wadi Shab est particulièrement précieux !


 

Jour 3 — Wadi Shab et observation des tortues de la réserve marine Ras Al Jinz

Le Wadi Shab sera l’un des temps forts de votre voyage à Oman. Nous vous recommandons de vous lever tôt. Si vous avez passé la nuit au Wadi Shab Resort, prévoyez de débuter la randonnée dans le wadi dès 8 heures du matin.

Si vous venez de Mascate, prévoyez de couvrir les 2 heures de route nécessaires pour aller du Al Bustan Palace au Wadi Shab (2h30 de voiture depuis Mascate, l'Al Bustan étant situé légèrement au sud de Mascate) avec l’objectif d’arriver à 8h30 ou 9 heures au plus tard au wadi. Dans cette hypothèse, évitez de perdre du temps sur la route et ne vous arrêtez pas au Bimmah Sinkhole. 

  • Les villages colorés sur les routes d’Oman. © Emmanuel Laveran.
    Les villages colorés sur les routes d’Oman. © Emmanuel Laveran.

 

Le conseil en plus ? Les wadi, canyons préservés et magnifiques, sont pris d’assaut en milieu de journée, la plupart des visiteurs des tour-opérateurs et des locaux s’y rendant entre 11h et 15h. Une arrivée matinale vous garantit une expérience privilégiée, nécessaire pour réellement profiter des paysages, des vues, des sentiers de randonnée et des bassins de baignade naturels. Visiter le Wadi Shab à 11h dans la cohue rend l'expérience nettement moins agréable.

 

8h — Arrivée au Wadi Shab et début de la randonnée.

Le Wadi Shab est une gorge montagneuse étroite creusée par un torrent. Son intérêt principal réside dans ses paysages naturels impressionnants, le sentier de marche à pied qui vous mènera en 45 minutes à un ensemble de bassins formés par la rivière, dans lesquels, cerise sur le gâteau, vous pourrez pratiquer la baignade en eau douce. Au bout du sentier, la gorge forme un cul de sac et il ne reste plus qu’à remonter la rivière à la nage jusqu’à une grotte dans laquelle surgit une cascade (30 minutes de nage/canyoning assez facile pour y arriver).

Le Wadi Shab est une activité et une aventure ludique pour toute la famille. Elle s’apparente aux Narrows du parc américain de Zion ou aux baignades que l’on peut faire l’été dans certains torrents de Corse. La randonnée n’est pas particulièrement difficile bien que l’on vous conseille des chaussures adaptées et d’être en bonne forme physique, le sentier étant légèrement escarpé par endroits. La baignade n’est pas difficile non plus et consiste à nager des distances courtes (5 à 30 mètres) entre lesquelles vous aurez pied, mais tout de même pendant une heure aller/retour.

Bon à savoir ? Vous ne pouvez pas vous perdre car il n’y a qu’un seul chemin et qu’une seule rivière ! Un guide n’est pas nécessaire pour explorer le wadi. Vous constaterez qu’à partir de 11 h, l’affluence et la température augmentent. Si vous avez fait le parcours avant, vous pourrez vous reposer et pique-niquer dans les rochers au bord de l’eau avant de faire demi-tour.

  • Palmiers et rochers du Wadi Shab. © Emmanuel Laveran.
  • Entrée dans le Wadi Shab. © Emmanuel Laveran.

 

PRATIQUE

Les affaires à prévoir pour une randonnée-baignade au canyon du wadi Shab :

  • Lunettes de soleil, crème solaire (30 ou 50) et couvre-chef ;
  • Chaussures de marche ou basket légères ;
  • Maillot de bain et chaussures d’eau (sandales en plastique de baignade, chaussons de planche à voile ou vieilles basket utiles car les rochers peuvent glisser par endroits)​​​​​​ ; 
  • Tee-shirt de nage (pour se protéger du soleil), masque et tuba  ;
  • Serviette de bain en option : il fait chaud et l’on sèche très vite !
  • Pique-nique et gourde d’eau douce. Une fois que vous avez quitté le parking et que vous vous dirigez dans le wadi Shab, il n’y a plus aucune boutique sur le chemin pour vous ravitailler.

 

14h30 — Départ du Wadi Shab, direction le Ras al Jinz Turtle Reserve

Vous arriverez à destination en 1h15 de voiture.

La réserve de tortues de mer Ras al Jinz est parfois critiquée car le tourisme créerait des nuisances aux animaux. Dans les faits, le tourisme amène des ressources et permet la préservation des plages qui sont les lieux de reproduction des tortues marines. Les guides locaux encadrant l’observation des tortues dans leur milieu naturel prennent toutes les précautions pour gêner le moins possible la faune sauvage. C’est une expérience impressionnante et indispensable pour qui a toujours rêvé de se retrouver l’espace d’une heure dans la peau d’un reporter animalier. Une visite à la réserve s’avère riche en émotions et constituera certainement l’un des points d’orgue de votre voyage à Oman. La population de tortues marines augmente de manière significative d’une année sur l’autre, signe que la politique menée par le Sultanat porte ses fruits.

 

16h — Arrivée à l’hôtel Ras Al Jinz Turtle Reserve

Constitué de chambres et bungalows, l’hôtel Ras Al Jinz Turltle Reserve est directement connecté à la réserve marine d’Oman. Les visites (obligatoirement guidées) de la plage et l’observation des tortues attirent du monde mais les clients de l’hôtel sont prioritaires. Vous bénéficierez des meilleures conditions, logé dans un l’hôtel assez standard d’un niveau 4-étoiles.

L’observation des tortues a lieu tard le soir ou tôt le matin car ces imposants animaux marins, qui pèsent jusqu’à 250 kg, pondent de nuit et ne rejoignent pas la plage avant le coucher du soleil. Une raison de plus pour dormir sur place. L’observation a lieu toutes les nuits et toute l’année, et il est rarissime de ne pas voir les tortues. Même si ces animaux se reproduisent massivement en été et plutôt lorsque la mer est calme, leur observation est possible tout au long de l'année.

 

20h45 — Observer les tortues de nuit

Après un dîner à l’hôtel, rendez-vous à l’entrée de la Ras Al Jinz Turtle Reserve pour une balade guidée de nuit sur la plage à partir de 21h.

Ne soyez pas en retard, les groupes sont vite formés. Vous marcherez quinze minutes dans le noir avec un guide qui éclairera le chemin et vous donnera toutes les explications nécessaires. La découverte de ces énormes animaux dont la reproduction est si difficile est un moment très émouvant. Vous observerez les tortues produire des efforts surhumains pour assurer la survie de leur espèce, pondre et enfouir leurs œufs, vous verrez les bébés tortues éclore et nager vers l’Océan Indien… Undéniablement un temps fort de votre voyage à Oman et une expérience assez unique.

  • Tortue dans la réserve Ras Al Jinz de nuit. © Emmanuel Laveran.
  • Wadi Shab. © Emmanuel Laveran.

 

C’est du haut des dunes que vous profiterez le mieux du désert, du silence et des paysages lunaires.

 

Jour 4 — Direction le désert de sable de Wahiba Sands

13h — Check-in au Desert Nights Camp

Après un départ matinal et un trajet de trois heures en voiture, changement de décor. Vous atteignez le désert de Wahiba Sands.

Dans le désert d’Oman, un hôtel sort du lot pour sa position géographique : le Desert Nights Camp. C’est un 5-étoiles composé de bungalows aux murs de béton et toits en toile. Les maisonnettes indépendantes ressemblent ainsi à des tentes bédouines et offrent un très bon niveau de confort, même si la décoration intérieure reste simple.

L’essentiel est ailleurs, dans le cadre environnant, dès que l’on sort de sa chambre. Le Desert Nights Camp est situé au milieu d’immenses dunes de sable qui s’étendent à perte de vue. Le paysage est époustouflant et grimper sur les dunes une obligation afin de bénéficier des plus beaux points de vue. Outre son cadre, l’avantage majeur du Desert Nights Camp demeure sa localisation, à seulement trentez minutes de la route que vous emprunterez pour vous rendre à l’étape suivante de votre voyage à Oman et donc sans l’obligation de faire un long détour.

  • Les paysages d’Oman, vus de la route vers Wahiba Sands. © Emmanuel Laveran.

 

D’autres hôtels, comme le Magic Camp Wahiba Sands, affichent un niveau de confort supérieur et proposent l’expérience de nuits dans de luxueuses tentes bédouines mais il faudra compter une heure de voiture supplémentaire pour les rejoindre puisqu'ils se situent plus loin à l’intérieur du désert. Si vous souhaitez passer au moins trois jours dans le désert, le Magic Camp Wahiba Sands vaut alors la peine. Si vous souhaitez suivre notre proposition de roadtrip et ne passer qu’une nuit ou deux dans le désert, mieux vaut éviter la fatigue de la route et privilégier le Desert Nights Camp. 

Vous prenez possession de votre tente privée et déjeunez rapidement au restaurant de l’hôtel avec une vue incroyable sur le désert.

 

14h30 — Balade dans les dunes

Le Desert Nights Camp propose un ensemble de prestations liées à la découverte du désert. Tours en quad, en dromadaire, conduite dans le sable en voiture…Notre conseil est de simplement vous munir d’une bouteille d’eau, d’une tenue légère à manches longues (pour éviter les coups de soleil) d’un chapeau et de lunettes de soleil et de partir marcher dans les dunes. Escaladez-les à droite ou à gauche de l’hôtel pour une montée d’environ vingt minutes et une randonnée sur les crêtes. C’est de là-haut que vous profiterez le mieux du désert, du silence et des paysages lunaires. L’espace d’un instant vous vous glisserez dans la peau de Théodore Monod et vivrez un nouveau temps fort de votre voyage à Oman.

  • Wahiba Sands. © Emmanuel Laveran.


 

17h — Apéritif sur les dunes organisé par l’hôtel

Les 4x4 de l’hôtel vrombissent et conduisent chaque client tour à tour au sommet des dunes pour une apéritif sans alcool. Fruits secs, dates et soda vous seront offerts pour assister en groupe au coucher du soleil. N’oubliez pas votre appareil photo, le spectacle, inclus dans le prix des nuitées, sera total et les couleurs inoubliables.
 

19h30 — Dîner en terrasse dans le désert

L’hôtel dispose d’un buffet sympathique et d’une grande terrasse sur laquelle dîner sous la voûte étoilée du ciel et au son de musiques bédouines traditionnelles. Encore un très beau moment à vivre.

  • Le Desert Nights Camp et ses tentes 5 étoiles au milieu du désert à Oman
  • On a marché sur les dunes, à Oman. © Emmanuel Laveran.

 

La piscine à débordement ouvre ses formes ondulées sur les falaises abruptes, les roches déchirées, le canyon et le soleil rougeoyant.

 

Jour 5 — Wadi Bani Khalid et cap sur les sommets du Jabak Akhdar

8h45 — Marche en direction du Wadi Bani Khalid

Départ du Desert Nights Camp en direction du Wadi Bani Khalid que vous atteindrez en 45 minutes. Nous vous conseillons instamment de vous lever tôt, ce wadi étant vite noir de monde en milieu de journée, à l’instar du Wadi Shab.

En garant votre voiture sur le parking, vous aurez environ quinze minutes à marcher pour vous rendre aux deux grandes étendues d’eau douce que forment en aval le Wadi Bani Khalid. Un café-)restaurant sympathique domine les deux lacs. Vous pourrez y déjeuner ou vous y rafraîchir. À moins que vous ne préfériez débuter une série de sauts depuis les rochers face au restaurant, les étendues d’eau étant ouvertes à la baignade.

Nous vous conseillons de ne pas perdre trop de temps à l’aller et de vous engager dans le wadi, c’est-à-dire dans la rivière, pour remonter les gorges. Comme au Wadi Shab, et bien que le cadre soit très différent, vous vous baignerez dans de multiples bassins aux eaux pures et pourrez facilement remonter le wadi pendant une heure à la nage avant de revenir en arrière. Une alternative consiste à emprunter le sentier sur la droite de la rivière, qui mène en 45 minutes à de petits bassins de baignade et à une grotte. Il est recommandé de profiter de ce lieu idyllique le matin tôt avant que les foules n’envahissent le parking, le restaurant, les bassins et le wadi, très étroit, qui devient vite aussi peuplé que la queue d’un manège à Disneyland dès la fin de matinée pendant les périodes de vacances scolaires européennes.

 

11h30 — Faire une pause à l’ombre

Une fois l’aventure (marche et baignade) du Wadi Bani Khalid terminée, vous pourrez vous attabler au restaurant qui surplombe le lac, déjeuner tranquillement, boire un café avec vue ou lire allongés sur une serviette, à l’ombre d’un palmier, au bord de l’eau.

  • Un des agréables lacs dédiés à la baignade du Wadi Bani Khalid. © Emmanuel Laveran.
    Un des agréables lacs dédiés à la baignade du Wadi Bani Khalid. © Emmanuel Laveran.

 

14h — Rejoindre les montagnes d’Oman

Visiter Oman serait incomplet sans envisager une pause dans les montagnes. La « montagne verte » de Jabal Akhdar, qui a aussi donné son nom à la ville principale de la région, s’étire sur 300 kilomètres à plus de 2,000 mètres d’altitude. Les avantages d’un séjour à Jabal Akhdar sont multiples et la cité jouit d’une réputation prestigieuse à Oman. Parce qu’il y fait frais, 10 à 25° de moins qu’en bord de mer en toute saison, le sultan Qabus y a fait ériger un palais gigantesque au même titre que l’émir du Qatar. Quelques groupes hôteliers comme Alila ou Anantara ont construit de luxueux resorts, souvent en bordure de canyons, dans des lieux pittoresques aux vues imprenables et au milieu de paysages féeriques.

À Oman, l’hôtel Alila Jabal Akhdar, listé dans notre sélection YONDER des 100 meilleurs hôtels du monde, fait partie de ces endroits qui marquent une vie, au même titre que l’Amangiri par exemple, l’hôtel Aman niché au milieu des rochers américains de l’Utah, pour le savant mélange de luxe, déco, services, activités, beauté absolue et simplicité qui y règne. Pour rejoindre l’hôtel Alila Jabal Akhdar, comptez trois heures de voiture sur une route pittoresque comme vous en aurez rarement empruntés tant la montée est pentue (de zéro à 2,000 mètres d’altitude en l’espace de 30 km) et les vues impressionnantes. 

  • Coucher de soleil dans le Jabal Akhdar. © Emmanuel Laveran.
  • Villa et promenade avec vue sur canyon à l’hôtel Alila Jabal Akhdar. © Emmanuel Laveran.

 

 

17h — Check-in au Alila Jabal Akhdar

Vos yeux auront du mal à appréhender le lieu dans lequel vous arrivez : un ensemble d’habitations en pierre sombre traditionnelle, à la déco intérieure épurée et ultra léchée, posé au bord du « Grand Canyon » d’Oman.

La piscine à débordement ouvre ses formes ondulées sur les falaises abruptes, les roches déchirées, le canyon et le soleil rougeoyant. Laissez-vous guider à votre chambre après une boisson de bienvenue et quelques dates mûres à point. Nos chambres préférées sont les plus simples, les « Mountain Suites », à partir de 750€ la nuit, situées au-dessus de la piscine et qui bénéficient des plus belles vues. Si vous voyagez à Oman en famille, optez pour les « Love Suites », spacieuses et comportant deux chambres séparées. Pour les amoureux de calme absolu, vous pouvez choisir les « Jabal Terrace » dans le bâtiment le plus éloigné des infrastructures de l’hôtel. L’hôtel ne comportant que 84 clés et étant totalement isolé à 25 minutes de la ville de Jabal Akhdar, il est très calme, même en étant complet. 

  • Les intérieurs dépouillés, tout de pierre et de bois du Alila Jabal Akhdar. © Emmanuel Laveran.
    Les intérieurs dépouillés, tout de pierre et de bois du Alila Jabal Akhdar. © Emmanuel Laveran.

 

18h — Apéritif en terrasse à la lumière des braseros

Prévoyez une petite laine car à cette hauteur, la température tombe vite. Réalisez que vous êtes à la même altitude que Val Thorens ! L’hôtel dispose d’une carte de cocktails éclectique et très bien fournie. Environ 35 gins différents sont proposés, par exemple, pour lancer votre première nuit en montagne. Le coucher du soleil et les flammes des braseros en bord de canyon seront un spectacle à eux seuls. 

 

19h30 — Dîner au restaurant de l’hôtel

Le restaurant du Alila Jabal Akhdar constituera l’une des meilleures expériences gustatives de votre voyage à Oman. Les plats, signés par un chef anglais formé chez Gordon Ramsay, offrent une superbe interprétation de la cuisine traditionnelle omanaise affinée et allégée. Le chef cultivant lui-même ses herbes, légumes et agrumes, n’hésitez pas à goûter ses entrées végétariennes d’une rare fraîcheur et finesse. Les plats plus classiques à base d’agneau mariné épicé ou de poissons sont tout aussi réussis. Le soir de notre arrivée, George W. Bush dînait à une table voisine en compagnie d’une délégation américaine et omanaise. L’endroit est réellement privilégié.

  • L’hôtel Alila Jabal Akhdar à Oman. © Emmanuel Laveran.
  • L’emplacement exceptionnel du Alila Jabal Akhdar. © Emmanuel Laveran.

 

Si vous avez le goût de l’aventure, la via ferrata du Alila Jabal Akhdar est impérative.

 

Jours 6 & 7 — Se ressourcer au Alila Jabal Akhdar

Compte-tenu du lieu exceptionnel et des activités proposées sur place, ne demeurer qu’une nuit dans cet endroit hors du temps serait dommage. Si vous ne disposez que d’une semaine ou de huit jours à Oman, vous écourterez évidemment votre visite dans les montagnes et accéderez directement à la suite du programme de notre itinéraire.

Lors de notre propre séjour à Oman, nous avons choisi de rester trois jours au Alila Jabal Akhdar et de profiter des activités suivantes, réservables à l’avance depuis la France :

  • Via ferrata au Alila Jabal Akhdar. © Emmanuel Laveran.
    Via ferrata au Alila Jabal Akhdar. © Emmanuel Laveran.

 

  • Via ferrata dans le canyon : à l’instar de l’Amangiri, l’hôtel entretient ses propres voies de via ferrata dans le canyon entre pont suspendu et escalade assez facile. Vues incroyables, à la portée de tous, si vous avez le goût de l’aventure et n’êtes pas trop sensibles au vertige, la via ferrata du Alila Jabal Akhdar est impérative.
     
  • Spa : le spa du Alila est un délice. Le rituel traditionnel de hammam enchaînant lavage traditionnel, gommage et massages vous procurera une sensation de rare bien-être. Soins à réserver avant votre départ si possible.
     
  • Trekking et VTT : de nombreux parcours de trekking sont indiqués autour de l’hôtel et remarquablement bien fléchés, comme un GR en France. Des VTT sont à la disposition de toute la famille. Attention tout de même, la région demeure sauvage et les rochers l’habitat favori des serpents. Le danger n’est pas systématique mais il convient de regarder où l’on met les pieds ou les mains et faire un minimum attention, prévoir une gourde d’eau également, avant toute excursion.
     
  • Yoga, fitness et autres activités : renseignez-vous sur le site de l’hôtel mais des cours de yoga sont donnés le matin et le soir, la salle de gym est équipée en matériel Technogym dernier cri.
     
  • Piscine et jacuzzi face au canyon :  la piscine extérieure, complétée d’une petite piscine intérieure, et les jacuzzis sont extrêmement agréables en journée et les transats situés en bord de canyon propices à la lecture.
     
  • La somptueuse piscine du Alila Jabal Akhdar à Oman. © Emmanuel Laveran.

 

 

Jour 8 — Visite de Mascate, la capitale d’Oman

7h30 — Retour dans la capitale

Départ du Alila Jabal Akhdar vers Muscat que vous atteindrez au bout de 2h30 de route. Profitez d’arriver par le nord de Mascate pour visiter la capitale d’Oman et en priorité la Grande Mosquée du Sultan Qaboos qui ferme ses portes aux voyageurs dès 11 heures le matin
 

10h — Visite de la Grande Mosquée de Mascate et du marché aux poissons

Jardins luxuriants, salles de prières, tapis de plus de 4,200 m2, lustre pesant huit tonnes et constitué de plus de 1,100 ampoules, tout est monumental dans cet édifice majestueux, y compris la différence controversée entre la salle de prière prévue pour les femmes et celle destinée aux hommes.

Direction le marché aux poissons de Mutrah pour une balade animée à travers la vie quotidienne des Omanais. Les espèces pêchées dans les eaux poissonneuses du golfe d’Oman et de l’océan Indien sont exotiques, colorées et très variées. Le marché est un régal pour les yeux !

  • Grande mosquée de Mascate. © Emmanuel Laveran.
  • Mascate. © Emmanuel Laveran.

 

 

12h — Déjeuner au restaurant traditionnel Bait Al Luban

Visiter Oman sans un déjeuner traditionnel est impensable. Juste en face du marché aux poissons à Mutrah et tout à côté de l’entrée du souk que vous pourrez parcourir après le déjeuner se trouve le classique Bait Al Luban et sa façade de bois. Montez à l’étage et accédez aux différentes salles où vous déjeunerez par terre, installés sur de confortables tapis, des spécialités locales comme la shuwa (viande cuite sous terre pendant plusieurs heures) servie avec du riz, les crevettes locales lait de coco et curry, les excellents poissons et fruits de mer grillés.

 

13h30 — Parcourir le souk de Mutrah

À ne pas rater lors de votre voyage à Oman, le souk de Mutrah mérite qu’on s’y attarde et qu’on s’y perde. Vous découvrirez tour à tour les bazars, boutiques alimentaires mais aussi les ruelles animées dédiées aux bijoutiers et aux parfumeurs. Les parfums sont très bon marché et constituent de bonnes idées cadeaux.

  • Le quartier de Mutrah de Mascate où se situent le souk, le marché aux poissons et le restaurant Bait Al Luban. © Emmanuel Laveran.
    Le quartier de Mutrah de Mascate où se situent le souk, le marché aux poissons et le restaurant Bait Al Luban. © Emmanuel Laveran.

 

 

15h30 — Check-in au Shangri-La Al Bandar Hotel

Situé à l’extérieur de Mascate à environ 30 minutes du centre-ville, l’hôtel Shangri-La de Mascate est en fait un vaste complexe isolé constitué par trois hôtels différents. Le Al Bandar, le plus exclusif, est réservé aux adultes et joue avec succès la carte du grand luxe. Le Shangri-La's Barr Al Jissah Resort & Spa, un peu moins cher, est idéal pour les familles et demeure dans les standards 5-étoiles des Shangri-La asiatiques. Le resort Al Waha en revanche s’avère plus ordinaire et assez bruyant car distribué par de nombreux tour-opérateurs. Service et décoration y sont nettement inférieurs (niveau 3-4 étoiles bien qu'il en affiche 5). Le Al Waha a cependant l’avantage de posséder des infrastructures dédiées aux jeunes enfants comme des bassins de nage, toboggans et même une rivière magique (qu’on descend assis sur une bouée) de plusieurs centaines de mètres.

On privilégiera donc le Al Bandar, sa plage avec vue et ses restaurants luxueux réservés à sa propre clientèle, ou le Barr Al Jissah, également située au bord d’une longue plage de sable, disposant d’une grande piscine extérieure et d’une offre de restauration très complète et qualitative. Les enfants peuvent facilement se rendre à pied par la plage à l’hôtel Al Waha voisin pour profiter des infrastructures dédiées au plus jeunes et des jeux.

  • Entrée de l’hôtel Barr Al Jissah.
    Entrée de l’hôtel Barr Al Jissah.

 

Le conseil en plus ? Renseignez-vous sur les activités marines proposées depuis l’hôtel. Le grand intérêt du Shangri-La est qu’il est situé à côté d’une marina abritant un centre d’excursions et de plongée. Observation des dauphins au coucher du soleil, snorkeling avec les nombreuses tortues marines d’Oman, balade en mer ou sessions de plongée sous-marine, les activités ne manquent pas. Pensez à réserver en arrivant votre activité du lendemain. On recommande particulièrement le snorkeling avec les tortues vertes, l'une des rares occasions de votre vie d’en apercevoir autant en aussi peu de temps !

Le restaurant Clouds sert une cuisine typiquement omanaise avec en prime la plus belle vue sur la ville de Muscat.

 

Jour 9 — Plongée palmes-masque-tuba au milieu des tortues marines, spa et farniente au Shangri-La

9h-14h — Nager avec les tortues

Départ (en général deux sessions le matin et l’après-midi) de la petite marina adjacente à l’hôtel Shangri-La Al Husn pour trente minutes de bateau rapide. Votre guide emmènera un petit groupe le long d’une plage déserte au sud et vous conseillera les meilleurs endroits où nager au milieu des tortues marines. L’expérience est marquante, nous avons observé pas moins de six ou sept tortues différentes en une heure sous l’eau avec palmes, masques et tuba. Si vous possédez un appareil photo sous-marin, c’est l’occasion de réussir quelques clichés.

Passez le reste de la journée à vous reposer à l’hôtel qui possède un très beau spa et des installations sportives modernes (tennis, salle de fitness…)

 

18h00 — Soirée avec vue au restaurant Clouds

Départ pour votre dîner au restaurant Clouds de Muscat à environ 20 mn de taxi. S’il l’on ne devait choisir qu’un des meilleurs restaurants de Mascate, pour une dernière soirée, nous irions en priorité à « The Clouds ». Situé dans le complexe « The Cave » (la grotte), au sommet d’une colline, le restaurant Clouds sert une cuisine typiquement omanaise avec en prime la plus belle vue sur la capitale omanaise. De nuit, le spectacle est magique mais nous vous recommandons d’arriver tôt de manière à assister au coucher du soleil pendant l’apéritif. À Clouds, vous dégusterez de très honnêtes chawarma (agneau grillé à la broche), kebab (brochettes de viande hachée), crudités, riz local…mais serez surtout éblouis par le panorama depuis la terrasse, une manière de créer quelques souvenirs avaant de repartir !

  • Restaurant The Clouds - Mascate.

 

Jour 10 — Vol retour depuis Muscat International Airport et fin de votre voyage à Oman


 

COMMENT ORGANISER AU MIEUX SON VOYAGE À OMAN ?

Visiter Oman est très simple. Vous pouvez facilement tout réserver par vous-même depuis la France et louer un confortable 4x4 à l’aéroport. Vous pouvez aussi choisir de vous laisser conduire afin de profiter des paysages et ne pas connaître le stress des parcours à préparer ou du GPS à suivre. Dans ce cas, nous vous conseillons l’agence réceptive locale Khimji :

Khimji’s house of Travel (KHOT)
Email : khot.omandmc@kr.om
Tel: +968 2476 0541

KHOT étant l’une des plus importantes agences de voyage à Oman, elle s’avère aussi l’une des plus sérieuses. Nous avons réservé un chauffeur avec 4x4 et les hôtels via KHOT qui nous a transporté dans tout le pays. La conduite était sûre, le véhicule récent parfaitement entretenu et nettoyé chaque jour, le guide très amical, les boissons fournies…

En revanche, nous vous conseillons fortement d’insister pour suivre à la lettre le programme que nous recommandons. Acheter une « visite dans une tente touareg » traditionnelle en arrivant dans le désert de Wahiba Sands n’a par exemple aucun intérêt si ce n’est d’essayer de vous faire acheter des tissus et de perdre une heure. Visiter l’opéra récent de Mascate n’a à nos yeux que peu d’intérêt non plus… les horaires de visites et balades dans les wadi que nous conseillons sont de vrais conseils d’amis. Un chauffeur préfèrera toujours partir à 10h d’un hôtel pour vous emmener à un wadi qui sera alors déjà rempli de touristes. Si vous lui demandez expressément de vous conduire plus tôt, votre journée sera pleinement réussie et votre expérience d’Oman totalement différente. 

 

PRATIQUE

Checkl-list pour préparer votre voyage trois à neuf mois en avance :

  • Réserver l’ensemble des hôtels listés ;
  • Réserver à l’avance par échange de mails les soins spa au Al Bustan Palace des premiers jours et votre premier dîner au restaurant Beach Pavillion ;
  • Planifier votre visite à la Ras Al Jinz Turtle Reserve et acheter les tickets à l’avance à l’heure souhaitée (le soir) ;
  • Réserver vos soins au spa au Alila Jabal Akhdar à l’avance ainsi que la session de via ferrata aux horaires qui vous conviennent le mieux ;
  • Réserver vos soins au spa du Shangri-La à l’avance.

 

Le dernier conseil ? Certains hôtels à Oman, comme le Alila Jabal Akhdar, le Al Bustan Palace (a Ritz-Carlton Hotel) ou le Shangri-La Al Husn sont pris d’assaut plusieurs mois à l’avance. Les sièges en business de la compagnie Oman Air sont également peu nombreux et très courus, surtout à l’aller, dans le sens Paris/Mascate (vol de nuit donc pertinent de voyager en business à l’aller et en éco au retour). Nous vous recommandons d’anticiper au maximum votre voyage à Oman et de poser des options le plus rapidement possible, dès que vos dates sont arrêtées. Vous maximiserez ainsi vos chances de disposer des meilleures conditions pour visiter Oman.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !