Vous êtes ici

Mathilda Panigada, Le mardi 02 novembre 2021
Restaurants

Quels sont les meilleurs restaurants gastronomiques de Normandie ? Nos tables préférées

Quels sont les meilleurs restaurants gastronomique de la région normande. Notre sélection en 10 tables phares, de Honfleur à Giverny en passant par Deauville, Le Havre, Caen, Cherbourg...
  • Le Séran, restaurant gastronomique au Château d'Audrieu © DR
    Le Séran, restaurant gastronomique au Château d'Audrieu © DR
  • Jean-Luc Tartarin et ses deux étoiles Michelin au Havre © DR
    Jean-Luc Tartarin et ses deux étoiles Michelin au Havre © DR
  • Le Jardin des Plumes à Giverny © Yvan Moreau
    Le Jardin des Plumes à Giverny © Yvan Moreau
  • À Cherbourg, La Marine regarde vers l'océan © hotelmarine.com
    À Cherbourg, La Marine regarde vers l'océan © hotelmarine.com

Entre ses fromages, ses cidres, ses calvados, ses beurres et ses crèmes, la Normandie fait partie des régions les plus réputées pour la gastronomie. Mais outre ses spécialités, elle regorge de petites et grandes tables qui font honneur à son identité gourmande. De Honfleur à Giverny en passant par Deauville, voici 10 des meilleurs restaurants gastronomiques du pays norman. 

 

1. Le Séran - Château d’Audrieu

ÉTABLISSEMENT PARTENAIRE
Fièrement dressé au milieu d’un parc de cinq hectares au cœur de la campagne normande, le Château d’Audrieu mérite à tous les égards son titre de joyau princier. Bâti au XVIIIe siècle (bien que son existence remonte au XIe siècle), il avait fait en 2015 l’objet d’importants travaux de rénovation, sous l’impulsion de l’hôtelier 2L Collection. Réhabilité dans le respect de son riche passé (classement aux Monuments Historiques oblige), il cultive désormais tout l’éclat de l’art de vivre à la française, tout en offrant aux visiteurs le confort d’un hôtel 5-étoiles moderne. Forcément, un tel écrin ne pouvait dissimuler dans ses salons qu’une table à la mesure de son prestige… À cet égard, c’est le chef Olivier Barbarin qui y livre une partition gourmande et royale en tous points. 

  • Salle du Séran © DR
    Salle du Séran © DR

 

Après avoir fait ses classes auprès de de nombreuses têtes étoilées — Pierre Orsi, Jean-Claude Leclerc, Michel Hulin ou encore Jean-André Charial à l’Oustau de Baumanière — il est appelé en 2009 à succéder à Cyril Haberland aux commandes du Séran. Depuis plus de dix ans maintenant, il y propose une cuisine classique revisitée, inspirée par ses voyages comme par la richesse des produits du terroir normand. La carte, renouvelée plusieurs fois par an au fil des saisons, fait la part belle aux produits locaux et aux légumes du potager, travaillés avec élégance et précision. Parmi nos assiettes préférées, ces huîtres d’Asnelles de la Calvadosienne dégustées tièdes avec une émulsion caviar, ces langoustines rôties assorties de belles girolles, que l’on retrouve également en compagnie de ris de veau au sautoir et vinaigre de cidre. Proposé à la carte seulement une fois par an, le homard de Barneville-Carteret et ses carottes nouvelles fait lui aussi sensation. 

  • Le Séran — Château d'Audrieu © DR
  • Le Séran — Château d'Audrieu © DR

 

Mentionnons également la carte de vins éclectique — plus de 200 références — dont les flacons ornent entièrement le mur de l’une des élégantes salles à manger du Château. En somme : un voyage gastronomique teinté de noblesse, pour embrasser pleinement toutes les splendeurs de la vie de château. Un restaurant sans étoile mais qui au vu de nos passages au Château, en mérite à nos yeux au moins une. Carte gastronomique au dîner les soirs, formule plus simple dans l’esprit « bistrot de chef » chic le midi.

Hôtel Château d'Audrieu
Château d'Audrieu, 14250 Audrieu 
Site Web du 
Château d’Audrieu

 

2. SaQuaNa, Honfleur

On connaissait SaQuaNa version 2019, doublement étoilé Michelin. Mais depuis 2020, c’est un SaQuaNa nouvelle génération qui s’attire nos faveurs. Un changement de direction initié par Alexandre Bourdas, propriétaire des lieux, qui souhaitait offrir à son écrin honfleurais une nouvelle direction. Résultat : un concept gourmand ouvert dès le petit-déjeuner, qui se sépare certes de ses deux étoiles mais s’enrichit d’un Bib Gourmand au passage. Restaurant le midi et salon de thé l’après-midi, le lieu se mue en début de soirée en « izakaya » inspiré des bars à tapas japonais. Parmi les sushis et planches à charcuterie, on retrouve les classiques de la maison, tels que la pascade à l’huile de truffe ou la lotte pochée, servie avec son bouillon noix de coco – combava parfumé au citron vert. On adore.

 

SaQuaNa
22 Place Hamelin, 14600 Honfleur
Site Web de 
SaQaNa Honfleur

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Chez Jean-Luc Tartarin, on sait déjà que l’expérience dépassera en tous points nos espérances.

3. Jean-Luc Tartarin, Le Havre

Point d’appréhension lorsque l’on passe la porte du 73 avenue Foch : on sait déjà que l’expérience dépassera en tous points nos espérances. Seul deux étoiles de la région normande, Jean-Luc Tartarin y clame chaque jour depuis treize ans son amour du beau produit et des associations de saveurs audacieuses. En témoignent sa langoustine fumée à la braise de romarin avec son cappuccino de carcasses à l’encre de seiche, ou son turbot habilement poché à l'huile d'olive des Calabres avant d’être rôti, épaulé d’une chantilly de pommes de terre de Noirmoutier à la citronnelle. Une carte guidée par les saisons et les visites du chef à la criée, qui promet de faire briller bien longtemps encore les étoiles dans le ciel du Havre.

  • © Restaurant Jean-Luc Tartarin
    © Restaurant Jean-Luc Tartarin


Jean-Luc Tartarin
73 Avenue Foch, 76600 Le Havre
Site Web du restaurant 
Jean-Luc Tartarin

 

4. Le Bec au Cauchois - Restaurant Pierre Caillet, Valmont

C’est dans la « cuisine laboratoire » d’une belle maison de maîtres du XIXe siècle que Pierre Caillet se livre chaque jour à ses expérimentations culinaires. Couronné Meilleur Ouvrier de France en 2011, étoilé l’année d’après, le jeune chef mise tant sur son imagination débordante que sur la précision de son geste pour célébrer les produits du terroir normand à travers d’audacieuses associations. Soucieux de la provenance de ses produits (on retrouve en début de carte la liste de ses fournisseurs), mis en avant dans la revue gastronomique 180°C, le chef accorde une place de choix aux légumes et aux herbes de son potager. Le homard du Cotentin s’allie ainsi aux carottes nouvelles acidulées, le lapin fermier à une pulpe d’aubergines au barbecue, le carré de veau normand à une émulsion d’oignons primeurs grillés… Un joli voyage local et engagé, en pleine nature, en direct de la campagne cauchoise. 

Le Bec au Cauchois
22 Rue André Fiquet, 76540 Valmont
Site Web du restaurant 
Le Bec au Cauchois

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • © Le Bec au Cauchois - Restaurant Pierre Caillet
  • © Le Bec au Cauchois - Restaurant Pierre Caillet

 

5. Maximin Hellio, Deauville

Passé chez Marc Haeberlin, les frères Raimbault ou Frédéric Anton, c’est son arrivée à la tête des Voiles d’Or, la maison familiale, qui vaudra à Maximin Hellio sa première étoile. Depuis 2016, c’est à Deauville que le chef a choisi d’élire domicile en nom propre. Il n’aura pas fallu un an avant que le Michelin décerne à l’adresse son propre macaron, grâce aux créations soignées, rigoureuses mais sans prétention qu’on y trouve à la carte. Le homard bleu de Chausey, le saint-pierre aux artichauts, le tourteau radis noir ou encore l’asperge de Mallemort au caviar témoignent à la fois de la passion du chef pour le beau produit, mais aussi de sa volonté d’offrir une cuisine authentique et lisible. 

  • Tourteau et caviar © David Arraez / Maximin Hellio
    Tourteau et caviar © David Arraez / Maximin Hellio


Maximin Hellio
64, rue Gambetta, 14800 Deauville
Site Web de 
Maximin Hellio

 

6. Initial, Caen

Située à quelques pas de l'Abbaye-aux-Hommes, la table d’Initial s’impose comme l’une des plus convoitées de Caen. Aux commandes, le jeune chef normand Vincent Vidal, formé auprès de Christophe Pacheco, Jacques Maximin et Johan Thyriot, qui y prône une vision responsable et engagée de la gastronomie. Une philosophie qui se retrouve dans l’assiette, à travers des mets qui font la part belle aux produits locaux et de saison. On s’y régale d’une cuisine créative et variée, qui conjugue produits du terroir, épices et herbes aromatiques, à l’image de ce veau normand twisté des saveurs douces du Vadouvan et escorté d’un millefeuille de Belle de Fontenay à la sauge crispée. Tout un programme ! 

  • Vincent Vidal © Initial
    Le chef Vincent Vidal © Initial


Initial Restaurant
24 Rue Saint-Manvieu, 14000 Caen
Site Web de 
Initial Restaurant

James Chauchat-Rozier, inspiré par la mer, le terroir normand et les splendeurs de son Sud natal.

7. Le 1912 – Les Cures Marines, Trouville-sur-Mer

ÉTABLISSEMENT FERMÉ TEMPORAIREMENT 
Entièrement rénové sous la houlette de l’architecte d’intérieur Jean-Philippe Nuel, et avec l’objectif de rendre hommage à son riche héritage, l’Hôtel les Cures Marines cultive le faste des stations balnéaires de la Belle Époque. Un prestige que ne dément pas Le 1912, la table gastronomique de l’établissement, orchestrée depuis janvier 2021 par James Chauchat-Rozier. Inspiré par la mer, le terroir normand et les splendeurs de son Sud natal, le chef signe une carte élégante et parfaitement maitrisée, locavore et respectueuse des saisons. Cannelloni de chair de tourteau, homard bleu fumé au bois de whisky ou encore filet de bœuf normand aux quatre poivres, les créations du jeune chef ont permis à l’établissement de conserver l’étoile Michelin qui rayonne sur son nom depuis bien longtemps.

  • Les 1912 © Didier Delmas
    Les 1912 © Didier Delmas


Le 1912 – Hôtel les Cures Marines
Boulevard de la Cahotte, 14360 Trouville-sur-Mer
Site Web du 
restaurant 1912

 

8. La Marine, Barneville-Carteret

Dressé face au port de pêche de la presqu’île du Cotentin, le restaurant La Marine invite ses hôtes à une croisière gourmande entre terre et mer. À la barre, on retrouve depuis le début de l’année le chef Cyril Boulais, disciple de Michel Rostang, anciennement à la tête du Bibo à Hong Kong et du Seagrill à Bruxelles. Dans son nouveau vaisseau, il propose une carte influencée par ses voyages dans le monde, qui fait la part belle aux associations de saveurs. Dorade grise, huître et pomme granny ; foie gras, figue et sangria ; pigeonneau, chou-fleur et combawa, on se régale à la Marine d’une cuisine d’auteur teintée d’une touche d’exotisme, à déguster en laissant ses yeux se perdre dans le bleu de l’eau. 

  • Salle de La Marine © hotelmarine.com
    Salle de La Marine © hotelmarine.com

 

La Marine
11 Rue de Paris, 50270 Barneville-Carteret
Site Web de 
La Marine

9. Le Jardin des Plumes, Giverny

Niché dans une belle demeure anglo-normande de 1912 transformée en hôtel de charme sous l’impulsion d’Éric Guérin, le Jardin des Plumes invite à une parenthèse gourmande et poétique. Désormais aux mains du lauréat de Top Chef David Gallienne (Le Manoir du Lys, L'Origine à Rouen), on y déguste une cuisine contemporaine et créative, qui fait tour à tour la part belle aux produits de région (et de saison !) et aux associations de saveurs inédites. Mentionnons par exemple cette langoustine travaillée dans l’esprit d’un gin tonic, présentée sur une raïta de concombre qui en décuple la fraicheur. Une vision pleine d’audace, de couleurs et de légèreté, que les impressionnistes n’auraient pas reniée. 

  • Jardin des Plumes — cuisine © Yvan Moreau
  • Jardin des Plumes — David Gallienne © Yvan Moreau

 

Le Jardin des Plumes
1 Rue du Milieu, 27620 Giverny
Site Web du 
Jardin des Plumes

 

10. Le Pily, Cherbourg-en-Cotentin

L’histoire du Pily, c’est l’histoire de Pierre et Lily, un jeune couple de passionnés qui décident en 2007 de créer leur propre restaurant pour exprimer leur vision de la gastronomie. Treize ans et une étoile Michelin plus tard, l’adresse s’impose comme l’une des destinations gourmandes les plus séduisantes de la péninsule du Cotentin. Les raisons de ce succès ? Des fournisseurs triés sur le volet, des produits de haute qualité, et un menu unique en 4 ou 6 temps, qui explore le terroir marin en s’éloignant des sentiers battus… Forts d’un engouement sans cesse renouvelé, Pierre et Lily inaugureront courant 2022 leur seconde adresse à Cherbourg-en-Cotentin. 

Le Pily
39 Rue Grande Rue, 50100 Cherbourg-en- Cotentin
Site Web de
Le Pily

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

  • Le Pily - araignée © DR
  • Le Pily © DR

 

Nous recommandons aussi