Vous êtes ici

Céline DassonvilleCéline Dassonville, Le mardi 09 juillet 2024
Hôtels

Les meilleurs hôtels de charme à Paris

Des adresses au chic discret ou à l’atmosphère unique, la capitale en regorge. Pour un week-end en amoureux, Yonder a relevé le pari de débusquer 5 hôtels de charme à Paris parmi les plus attachants, ou les plus étonnants.
  • Parmi les hôtels de charme à Paris, l'Hôtel Dame des Arts © Ludovic Balay
    Parmi les hôtels de charme à Paris, l'Hôtel Dame des Arts © Ludovic Balay

1. Hôtel Parc Saint Séverin | Ambiance feutrée

Le quartier Latin palpite de ses bars et de ses restaurants, du Boul’Mich et des berges de la Seine. C’est pourtant au calme d’une toute petite rue piétonnière que se cache l’hôtel de charme à Paris Parc Saint-Séverin, là où, au Moyen-Âge, se trouvaient des marchands de parchemins ! Dans cette ruelle que vécut aussi un certain Diderot au XVIIIe siècle. Derrière une façade années 1930, les 27 chambres - de 16 à 33 m2 – se font cocon douillet, tout en élégance classique : meubles anciens, palette de couleurs harmonieuses, papiers peints délicats, ou tableaux au charme suranné composent une atmosphère cosy, discrète.

  • Hôtel Parc Saint Séverin © Gilles Trillard
    Parmi les hôtels de charme à Paris, l'Hôtel Parc Saint Séverin © Gilles Trillard
  •  

On tombe sous le charme de cette chambre avec terrasse : 40 m2 pour s’offrir une vue panoramique en prenant un café. Les salles de bains, agréablement sobres, offrent des produits d’accueil signés Codage. Surtout, on s’étonne du calme, gage d’une nuit sereine. Une salle pour les petits déjeuners permet de bien commencer la journée, avec ce buffet généreux qui privilégie les produits bios et de qualité. Et, à défaut de restaurant – il faut dire que les alentours regorgent de possibilités – l’hôtel 4 étoiles s’est acoquiné avec le bistrot d’à côté pour proposer, en room-service quelques spécialités ou ces recettes de chefs étoilés, glissées dans des bocaux.  

Hôtel Parc Saint-Séverin
27 chambres, à partir de 150 € la nuit
22 Rue de la Parcheminerie - 75005 Paris

Hôtel Parc Saint Séverin © Gilles Trillard

2. Le Narcisse Blanc | Entre douceur et discrétion

Les Invalides et le pont Alexandre III sont à deux pas de ce charmant hôtel de charme à Paris, glissé dans une rue calme. Thibaut Fron et Thierry Martin, les décorateurs, ont eu carte blanche pour dessiner l’histoire de ce joli petit Narcisse. Narcisse ? C’est Cléo de Mérode, artiste et muse de Toulouse-Lautrec ou Nadar. Du marbre et de la pierre pour l’élégance dans le lobby, du parquet, des tons de pêche, de rose et de gris sous la verrière du restaurant Cléo, comme pour contrebalancer la cuisine du chef, Bruno Aubin ou savourer en toute tranquillité, un délicieux tea time après une journée de visite. Une même douceur enveloppe les 37 chambres d’une sobriété apaisante : un camaïeu de beiges de blancs, de bruns relevés de touches dorées, de détails Art-Déco de moulures ciselées.

  • Le Narcisse Blanc
    Le Narcisse Blanc


Ici une terrasse pour plonger sur la capitale, là une cheminée. Il y a même un petit spa parisien, avec soins et massages signés Anne Semonin pour une mélodie en sous-sol là encore Art déco : une piscine avec nage à contre-courant, un jacuzzi et un sauna, et un coin pour le fitness : tout y est. Pour un dernier verre, on s’installe chez Léopold, clin d’œil au roi des Belges qui aurait cédé aux charmes ravageurs de la belle danseuse.

Le Narcisse Blanc
37 clés à partir de 595 € la nuit
19 Bd de la Tour-Maubourg, 75007 Paris

  • Le Narcisse Blanc - Restaurant
  • Le Narcisse Blanc - Suite - Salle de bains

 

3. Le Mansart | Hôtel de charme comme un musée privé

C’est un bijou, à l’angle de la place Vendôme que dévoile l’hôtel Mansart. Érigé au XVIIIe siècle par John Law d’après les plans de Jules-Hardouin Mansart, l’architecte de Louis XIV, l’hôtel de charme à Paris hébergea, entre autres, Alexandre-Gabriel Lemonnier, joailler de la Couronne qui cisela celle de l'Impératrice Eugénie. La légende raconte que, lors de la Commune il cacha des bijoux derrière les volets intérieurs des suites actuelles !

  • Hôtel Mansart
    Hôtel Mansart

 

Devenu hôtel à la fin du XIXe siècle, cet établissement 4 étoiles raconte volontiers son passé, profondément inscrit dans les espaces communs comme dans ses 57 chambres. Des meubles anciens à la belle patine, des moulures qui courent sur les murs, une cheminée au marbre délicatement veinée, les jeux de lumière de ces vitraux, des papiers peints signés de prestigieux éditeurs comme De Gournay, et des tentures siglées Pierre Frey : tout concourt à ce sentiment de raffinement discret. En découvrant la collection de plus d’une centaine de tableaux et de sculptures originaux qui émaillent cette maiso, on en devient l’hôte particulièrement privilégié, visiteur presqu’exclusif de ce musée privé. Çà et là, pour rappeler le présent, une note design se glisse malicieusement, telle cette sculpture de Georges Jeanclos, réalisée spécialement pour l’hôtel. On ne s’étonne pas de rencontrer un service où la discrétion le dispute à la courtoisie, gage des établissements Esprit de France. On prendra le temps de déguster le petit-déjeuner, sous forme de savoureux buffet. Et l’on regrettera d’autant plus qu’il n’y ait pas de restaurant : le lieu se prête à une table soignée. Comme ces bocaux livrés en room-service, préparés par des chefs étoilés.

Hôtel Mansart
57 clés à partir de 204 €
5, rue des Capucines, 75001 Paris

  • Hôtel Mansart
    Hôtel Mansart

4. Hôtel Dame des Arts | Le souffle de l’élégance

C’est à l’architecte d’intérieur Raphaël Navot que l’on doit cette rénovation cossue mais pas snob en plein cœur du Quartier Latin. L’immeuble, bâti en 1959, abrita d’abord une école d’art dramatique. Mais rien, devant la lourde porte opaque de l’entrée, ne laisse transparaître l’univers Nouvelle Vague dont il s’inspire. Jouant avec les courbes et les lignes droites, les brillants et les mats, le designer a opté pour des matériaux nobles et atypiques : bois brulé, verre fluté, ou ce granit flammé du Zimbabwe.

  •  

© Ludovic Balay

On suit ce discret parfum d’ambiance, une création spécifique d’Arthur Dupuy, admirant au passage une photo ou un tableau. L’hôtel de charme à Paris vante une superbe collection de plus de 500 œuvres distillées un peu partout. On rejoint une des 109 chambres. Pour petites soient certaines – 12 à 15 m2 pour les plus humbles, jusqu’à 32 m2 pour les plus généreuses – toutes s’harmonisent autour d’un design épuré, aux tons automnales de beiges, de bruns et de crèmes, réveillé par un éclat cuivré ou métallique, soutenu par ces murs de chêne cannelé, apaisé par ce sol au bois carbonisé. Dans les salles de bains, le luxe se nomme Diptyque, pour des produits d’accueil résolument Rive Gauche.

  • Hôtel Dame des Arts
    Hôtel Dame des Arts

 

On ne s’attend pas à la cuisine du restaurant : mexicaine ! Mais revisitée de façon effrontée par Othoniel Alvarez Castañeda, le chef, qui la twiste avec des saveurs françaises et nippones. On ne le qualifiera pas de spa, ce petit espace bien-être caché au rez-de-chaussée, mais il propose tout de même une cabine de soin, un sauna et cette superbe salle de fitness au plafond comme une vague de bois veillant sur les luxueux appareils de la marque Nohrd. En hiver, pourquoi ne pas se glisser au lit pour regarder l’un des films choisis par l’hôtel chaque soir à 21 h et 23 h. Et aux beaux jours, on file se repaître du panorama à 360 degrés sur la capitale au bar installé sur le rooftop du 9e étage. Une playlist ciselée, une coupe de champagne et la Tour Eiffel en ligne de mire, la soirée peut commencer.

Hôtel Dame des Arts
109 clés, à partir de 369 €
4, rue Danton, 75006 Paris

  • Hôtel Dame des Arts
  • Hôtel Dame des Arts

 

5. Maison Proust | Ne cherchez plus l’extravagance

Il fallait bien le génial talent de Jacques Garcia pour restituer, dans cet ancien hôtel particulier au cœur du Marais, tout le faste de la Belle Époque, souhaité par les propriétaires de la collection Maisons Particulières. Trois ans de travaux et de minutieuses recherches ont été nécessaires pour donner à cet hôtel 5 étoiles la somptuosité et l’esprit des salons qu’affectionnait Marcel Proust. Déjà, le rez-de-chaussée déroule sa magnificence, fruit du travail des grands noms d’artisans associés au projet : les tissus Lelièvre ou Edmond Petit répondent aux bronzes de la maison Remy Garnier, s’associent au cuir de Cordoue de la maison Fey, aux colonnes du sculpteur français qui ornent l’entrée.

  • Maison Proust
    Maison Proust

 

On feuillète l’un des ouvrages du XIXe siècle sous la rotonde de la bibliothèque, inspirée de la rotonde du Soleil de l’Opéra Garnier. Et l’on admire un exemplaire de Du côté de chez Swann dédicacé par l'écrivain. Une partie d’échecs ? C’est au Jardin d’hiver, sous le velum tissé d’or du plafond, que l’on s’installe. Au bar, les lustres à pampilles se reflètent dans les miroirs vénitiens ; devant l’opulente cheminée, on commande un cocktail signature. Son nom ? Madeleine, qui deviendra peut-être la vôtre. Toutes différentes, les 23 clés rendent chacune hommage à une personnalité qui a influencé l'écrivain, l’un de ses amis : Édouard Manet et la comtesse Potocka, Robert de Motesquiou et Émile Zola, Sarah Bernhardt et Baudelaire… Chaque chambre dévoile ainsi des tissus uniques et un tableau d'époque signé Boldini, Alfred Stevens ou Léon Bonnat en adéquation avec la personnalité qui lui prête son nom. Du cuir de Cordoue, du mobilier sur mesure - on notera les lampes de chevet créées par Garcia, illustrées de phrases d’A la Recherche du temps perdu - des pièces chinées et la passementerie dorée. L’extravagance s’inscrit jusque dans le somptueux spa : les zelliges et le tadelakt, les bois et les marbres reprennent les décors de la maison de Léonie, la tante de Marcel Proust, magnifiant la piscine, le hammam et les trois cabines aux soins siglés de la luxueuse marque américaine La Mar. Marcel Proust aurait certainement adoré cet hôtel de charme à Paris.

Maison Proust
23 clés, à partir de 900 €
26 rue de Picardie, 75003 Paris

  • Maison Proust - Spa
  • Maison Proust - Spa

 

Nous recommandons aussi