Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le jeudi 18 juillet 2019

Paris : les 10 nouvelles tables incontournables de l'été

Le Jardin du Joy, la nouvelle table de l'Hôtel Barrière Le Fouquet's Paris sur les Champs-Élysées © DR
11 / 13
Le Jardin du Joy, la nouvelle table de l'Hôtel Barrière Le Fouquet's sur les Champs-Élysées © DR
Bonus : 5 autres tables récentes à tester pendant l'été

Adresses classées par ordre alphabétique.

1. Adar

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur de la rédaction

Repaire de foodies par excellence (Racines de Simone Tondo, La Table du 53 - anciennement Passage 53, Astair, Caffè Stern, Gyoza Bar...), le passage des Panoramas abrite l'une des pépites du moment, Adar. Au menu de cette adresse de poche multi-facettes (resto, traiteur, épicierie) déjà spotée par nos confrères du Fooding ou de l'Obs, la délicieuse cuisine orientale/levantine de Tamir Nahmias. Remarqué lors de sa résidence chez Fulgurances, le chef originaire d'Haïfa en Israël mitonne une cuisine du marché fraîche et colorée (tomates poivrons, fèves, feta pour commencer), goûtue et gourmande (agneau, polenta, petits pois, cébettes pour suivire) qui sonne comme une évidence. 

Ce qui fait la différence ? Le menu Mezzés, Entrée, Plat à seulement 20€. L'un des meilleurs deals de Paris à l'heure du déj !

Bon à savoir ?

  • La maison propose aussi des sandwiches à emporter. Mais il serait dommage de ne pas s'asseoir...
  • Attention, Adar ferme ses portes en fin d'après-midi. Pour goûter la cuisine du chef à l'assiette, on vient exclusivement le midi. 

Les prix ? Menu déjeuner à 20€. Desserts à 5-6€. Formule sandwiches 10-12€ (boisson incluse).

Où ? 49 Passage des Panoramas, Paris 2ème // Site Web d'Adar Paris

Restaurant testé le 31 mai 2019 au déjeuner.

 

Bonus : sur la page suivante, retrouvez 5 nouvelles tables gastronomiques dont on va reparler !
 

2. Grand Café Capucines

Testé et approuvé par YONDER – Mention spéciale pour le décor

Créé en 1875, le Grand Café Capucines, est l'un des lieux emblématiques du Paris de la Belle Époque. À trois minutes du Palais Garnier, inauguré la même année et à peine plus de cinq de L'Olympia (qui sera inaugurée en 1893), l'adresse est prisée du Tout-Paris qui vient y dîner avant un concert ou après un spectacle. Devenu l'une des brasseries mythiques du quartier de l'Opéra, le Grand Café Capucines se réinvente dans un spectaculaire décor signé Toro & Liautard. Le jeune duo d'architectes parisien (B.B Blanche, Perruche, Klay Saint Sauveur) redonne à l'institution son lustre d'antan, entre références cinématographiques esthétique glamour. Idéal pour revivre l'âge d'or des grandes brasseries parisiennes.

Ce qui la différence ? Les différents espaces : la salle principale avec sa « Vague » dorée en guise de plafond, l'étage façon salon à l'atmosphère feutrée, la verrière du jardin d'hiver et le bar « américain » où l'on sert désormais des cocktails.

Bon à savoir ? Ouverture 7j/7, 24h/24. Une rareté dans la capitale.

Les prix ?

  • À la carte, entrées de 9 à 25€, plats de 19 à 69€, desserts de 9 à 13€.
  • Menus du jour à 19,50€ le midi, 29,50€ le soir.

Où ? 4 Boulevard des Capucines, Paris 9ème // Site Web du Grand Café Capucines

Restaurant testé le 24 avril 2019 au déjeuner.

 

3. Le Joy - Hôtel Barrière Le Fouquet's

Table testée et approuvée par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Si l'attention médiatique s'est récemment concentrée sur la réouverture du Fouquet's, mythique brasserie dont la carte est signée Pierre Gagnaire depuis 2017, le restaurant de l'Hôtel Barrière Le Fouquet's Paris a également fait peau neuve. Exit le Diane, anciennement étoilé et place au Joy, repensé par le décorateur de l'hôtel Jacques Garcia. Si la carte ne prend guère de risques, alignant classiques des cuisines française (cœur de filet de bœuf , tartare, côte de veau rôtie, suprême de volaille noire) et internationale (salade César), elle réserve aussi quelques jolies surprises teintées d'exotisme. Ceviche de daurade royale ; King crabe au citron vert et salade de haricots verts à l'avocat ou Gambero rosso au curry doux servis dans un risotto de petit épeautre évoquent élégamment des contrées ensoleillées. 

Ce qui la différence ? La terrasse-jardin, inspirée des paysages provençaux et havre de verdure dans le quartier des Champs-Élysées. Parfait pour un déjeuner estival en toute tranquillité.

Les prix ?

  • À la carte, entrées de 22 à 48€, salades et pâtes de 25 à 34€, plats de 34 à 56€, desserts de 14 à 21€ ;
  • Menus déjeuner à 45 et 55€ ; Menu Découverte en quatre temps à 95€.

Où ? Hôtel Barrière Le Fouquet's Paris, 46 Avenue George V, Paris 8ème // Site Web du restaurant Le Joy

Restaurant testé le 16 juillet 2019 au déjeuner.

 

4. Mamie par Jean Imbert

Testé et approuvé par YONDER – Mention spéciale de la rédaction

Faut-il, ou non, réserver une table dans le « nouveau » restaurant parisien de Jean Imbert ? Coqueluche des médias et des réseaux sociaux (370K followers sur Instagram), cuisiner préféré des stars (il a récemment ouvert Swan à Miami avec son pote Pharrell Williams et pose régulièrement avec le gotha hollywoodien), l'ex Top Chef, serait, selon ses détracteurs, plus à l'aise devant l'objectif que derrière les fourneaux.

Mis à part lors d'un déjeuner en demi-teinte chez B.B. Blanche - où il est intervenu en tant que consultant - nous n'avions jamais eu l'occasion de goûter la cuisine de Jean Imbert. La métamorphose de son restaurant historique du 16ème, L’Acajou, en bistrot hommage à sa grand-mère Nicole, 92 ans, était l'opportunité idéale de passer le cap. À Vogue, le chef expliquait ce changement de direction à 180°. « J’ai un immense respect pour les grands chefs mais ma grand-mère est mon vrai modèle, mon inspiration ». Revendiquant un menu tourné vers les produits de saison d’origine France et les recettes tradis (blanquette de veau, poulet rôti, endive au jambon, filet de bœuf et gratin dauphinois…), le chef ne propose donc sa cuisine mais réinterprète celle d'antan. Jean Imbert voulait remettre au goût du jour la cuisine des repas de famille dominicaux. Promesse tenue.

Bon à savoir ? De grandes tables d'hôtes à partager, voici ce qui attend les convives du restaurant. D'abord déboussolée par tant de promiscuité, la clientèle multigénérationnelle et très majoritairement issue des quartiers cossus environnants , se prend au jeu et apprécie ce supplément de convivialité inattendu.

Dommage ? On attendait beaucoup des desserts, co-créés par la grand-mère de Jean Imbert et la superstar de la pâtisserie Cédric Grolet. Ludiques et originaux sur la forme, ils déçoivent sur le fond : régression surjouée et subtilité aux abonnés absents.

Les prix ?

  • Entrées à partager de 9 à 24€, plats de 19 à 49€, desserts de 9 à 16€.
  • Menu "Un dimanche chez Mamie" à 68€ par personne.

Où ? 35bis Rue Jean de la Fontaine, Paris 16ème // Site Web du restaurant Mamie par Jean Imbert

Restaurant testé le 8 avril 2019 au dîner.

Bonus : sur la page suivante, retrouvez 5 nouvelles tables gastronomiques dont on va reparler !

 

5. Tigermilk 

Testé et approuvé par YONDER – Coup de cœur pour le concept

Direction la très vivante rue d'Aboukir, en lisière du Sentier et de Montorgueil. C'est ici qu'a élu résidence Tigermilk, référence au leche de tigre (lait de tigre), marinade dans laquelle baigne le poisson dans la recette du ceviche. Un clin d’œil naturel pour cette cantine nouvelle génération qui met à l'honneur nombre de recettes latino-américaines (guacamole, tacos, tortillas, nachos, ceviche, ribs, burger épicé...). La force du concept ? C'est aussi bon qu'abordable, aussi convivial que confortable (grande bibliothèque et banquette Chesterfield sous la verrière, dans un décor signé Christie Ward (Soho House à New York, The Ned à Londres...). Le spot rêvé pour un déjeuner à la cool comme pour un dîner entre potes.

Ce qui fait la différence ? La sélection de vins à tarifs imbattables : bouteilles de 12 à 21€, champagne Delamotte à 40€ et crus prestigieux (Meursault, etc.) à prix caviste. 

Le plat à goûter ? Le Tigermilk Ceviche (aiglefin, leche de tigre au lait de coco, mangue, coriandre fraîche), forcément.

Le conseil en plus ? Venir en bande (les prix s'y prêtent) et commander un maximum d'entrées à partager.

Les prix ? Entrées de 3 à 8€, plats de 9 à 12,50€, desserts de 4 à 5,50€. 

Où ? 77 Rue d'Aboukir, Paris 2ème // Site Web du restaurant Tigermilk

Restaurant testé le 19 juin 2019 au déjeuner.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !