Vous êtes ici

Adine Fichot-Marion, Le vendredi 23 juillet 2021
Hôtels

Hôtels chics à Paris : 10 des meilleurs hôtels où passer la nuit

Dans quels hôtels chics séjourner à Paris ? La réponse avec 10 hôtels parmi les plus élégants de la capitale.
  • Le Grand Powers, un hôtel 5 étoiles entre avenue Montaigne et Champs-Élysées © DR
    Le Grand Powers, un hôtel 5 étoiles entre avenue Montaigne et Champs-Élysées © DR
  • Maison Albar Hotels Le Vendome, une nouvelle ouverture à deux pas de l'Opéra © Stefan Kraus
    Maison Albar Hotels Le Vendome, une nouvelle ouverture à deux pas de l'Opéra © Stefan Kraus
  • Chambre avec vue au Grand Hôtel du Palais Royal © DR
    Chambre avec vue au Grand Hôtel du Palais Royal © DR
  • 5 Codet, l'une des plus belles adresses du 7e arrondissement © Antoine Schramm
    5 Codet, l'une des plus belles adresses du 7e arrondissement © Antoine Schramm
  • La terrasse avec potager et vue sur la Tour Eiffel du Brach © Guillaume de Laubier
    La terrasse avec potager et vue sur la Tour Eiffel du Brach © Guillaume de Laubier

Comment définir le chic d’un hôtel à Paris ? Par la décoration qui se doit d’être à la fois avant-gardiste et de bon goût, par la localisation dans un quartier huppé de la capitale, par la fréquentation du lieu par une clientèle de belle allure, mais surtout à nos yeux par l’atmosphère qui règne dans certains hôtels, subtil mélange de design étudié et de sens du service sans faille. Notre journaliste s’est en tout cas risquée à cet exercice inédit : établir la liste exclusive des hôtels chics de Paris. Bonne lecture !

 

1. Hôtel Grand Powers | L’essence du glamour et du chic parisien

HÔTEL PARTENAIRE
Joyau de l’hôtellerie parisienne, le Grand Powers, a vu défiler depuis son inauguration en 1920, le gotha du monde entier. Il s’est offert une refonte particulièrement réussie en 2019. Majestueusement ancré à deux pas des Champs-Élysées et de l’avenue Montaigne, ce 5-étoiles parisien à l’élégance discrète bénéficie d’un emplacement rêvé au cœur du Triangle d'or parisien.

Le pitch ? Avec son architecture haussmannienne typique — façade en pierre de taille, balcons ouvragés — le Grand Powers représente au premier coup d’œil la quintessence du chic parisien. Posé à l’angle des rues François Ier et Pierre Charron, l’établissement a tous les atouts pour séduire aussi bien les voyageurs que les Parisiens ! Il est désormais la propriété de Julie et Alexandra Marang, dont le groupe familial possède trois autres établissements à Paris : le Grand Hôtel du Palais Royal (lire plus bas), autre 5-étoiles parisien, le Plaza Tour Eiffel et le tout nouveau Petit Lafayette tous deux estampillés 4-étoiles. 

  • Belle hauteur sous plafond, les moulures, les cheminées de marbre, les parquets point de Hongrie au Grand Powers © DR
    Belle hauteur sous plafond, les moulures, les cheminées de marbre, les parquets point de Hongrie au Grand Powers © DR

 

Le décor ? Signée des architectes Vincent Bastie & Arnaud Bezhadi de l’agence Artefak et de la décoratrice Cathy Crinon, a su préserver l’âme du lieu tout en la réinterprétant d’une manière contemporaine. Ainsi dès l’entrée on remarque le somptueux lustre XVIIIe qui a toujours été là, dialoguant avec celui ultra moderne qui coiffe le bar. Autre clin d’œil au patrimoine de l’hôtel la magnifique pendule qui trône sur la cheminée du restaurant. L’identité haussmannienne a été soigneusement gardée comme en témoignent les volumes importants, la belle hauteur sous plafond, les moulures, les cheminées de marbre, les parquets Point de Hongrie… L’ensemble étant pimenté de touches très actuelles : laiton vieilli, noyer, mobilier sur-mesure et œuvres d’art contemporain.

  • Grand Powers — lobby © Romain Ricard
  • Grand Powers — façade © Rodalis photographie

 


Et les chambres ? Dans les 50 chambres et suites toutes différentes, réparties sur six étages, on retrouve une ambiance ultra-cosy mais sans chichi ni accumulation de mobilier. On aime certains détails comme les têtes de lit articulées colorées et ourlées de laiton, les coussins en velours saupoudrés de tons rose, bleu ou vert céladon suivant le code couleur de l’étage, les fauteuils profonds et touche très raffinée : les écrans de TV, invisibles à l’arrêt, intégrés dans le miroir au-dessus de la cheminée. Quant aux salles de bain, elles affichent une jolie profusion de marbre et de miroirs et on vote une mention très bien aux produits d’accueil Dyptique. Bon à savoir : 50% des chambres sont communicantes, idéal pour les familles. Le top ? La vaste suite Elégance au 6e étage avec sa vue directe sur la Tour Eiffel ? So chic!

  • Suite Élegante avec vue sur la Tour Eiffel © DR
    Suite Élegance avec vue sur la Tour Eiffel © DR

 

Le restaurant ? Le Café 52, faisant suite à un petit bar cosy, est prolongé cette année d’une terrasse sur la rue François Ier. La carte menée par le chef Maxime Raab (ex Fouquet’s) affiche une identité « healthy » qui ne rime pas avec monotonie ou privation ! Jugez plutôt, on s’y régale de tarama et poutargue accompagné de crackers sans gluten évidemment, de truite fumée des Pyrénées et d’avocat, de suprême de volaille jaune des Landes bio et même de fusilli à la tomate sans gluten. 

Côté bien-être Le Spa Thala est carrossé de trois marbres différents dont celui de Thala en Tunisie, ou « marbre royal » et offre un jacuzzi, un sauna, un hammam, une salle de soins et une salle de fitness aux équipements Technogym. On y va pour s’offrir un soin pointu de la jeune marque française Absolution, qui va très loin dans la recherche du bio et du naturel et dont les produits sont non testés sur les animaux. La carte bien fournie propose des soins du visage parmi lesquels le Soin Re-Star, très complet, est à retenir. Bien vu aussi le soin jet lag et le massage du corps Ayurvédique Abhyanga. Sans oublier la possibilité de s’adonner à des cours de yoga … La preuve ultime que le Grand Powers est bien dans l’air du temps.

  • Grand Powers — jacuzzi © DR
  • Grand Powers — restaurant © Romain Ricard

 

5 choses que l’on a aimées au Grand Powers

  • La situation idéale au cœur de Paris ;
  • Le Café 52 et sa très tendance et délicieuse cuisine healthy ;
  • Le côté cosy et discret du lieu ;
  • L’habile mix entre esprit classique et déco contemporaine ;
  • Les soins qui peuvent se faire dans la chambre.

Hôtel Grand Powers
50 chambres dont 13 suites À partir de 425€ la nuit.
52, rue François 1er, Paris 8e
Site Web du
Grand Powers.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Le Cinq Codet a été pensé comme un luxueux pied-à-terre parisien.

2. Le Cinq Codet | Ou l’art de la métamorphose

Né d’un pari fou : transformer un central téléphonique des années 1930 en un hôtel 5-étoiles chic de 67 chambres et suites, le Cinq Codet a été pensé comme un luxueux pied-à-terre parisien. Dès le lobby, on comprend que le designer, Jean-Philippe Nuel, a su tirer parti des caractéristiques de ce bâtiment industriel : lignes pures, larges baies vitrées sur la façade, volumes intérieurs hors norme… Dans les chambres et les parties communes, le chêne clair et les tons gris pâle piqués de quelques touches colorées tiennent le haut du pavé. Le top ? Les quatre suites avec terrasse arborée qui dominent tout Paris depuis le sommet de l’immeuble. Un mini-spa, un restaurant le Chiquette mené par le chef David Maroleau (ex Plaza Athénée, Ritz Londres, Lancaster...) et un bar, ouvrant sur le un patio extérieur dès les beaux jours font de ce lieu un « incontournable » parisien ! On y découvre une sélection éclectique d’œuvres signées Christian Bassot, Véronique Durruty, Christophe Dugied, Caroline Touzet, Jean-Pierre Porcher et Cyril Destrade-Léveillé. 

On y va pour ? Se régaler du brunch dominical au restaurant La Chiquette.

  • La suite Dôme du Cinq Codet, avec une vue imprenable sur le Dôme des Invalides et la Tour Eiffel © Antoine Schramm
    La suite Dôme du Cinq Codet, avec une vue imprenable sur le Dôme des Invalides et la Tour Eiffel © Antoine Schramm


Le Cinq Codet
67 chambres et suites, à partir de 288€ la nuit,
5, rue Louis Codet, Paris 7e.
Site Web : lecinqcodet.com

 

3. Maison Albar Hotels Le Vendome | La renaissance d’un lieu mythique

Ce sixième établissement de l’enseigne Maison Albar Hotels s’est installé en lieu et place du célèbre hôtel, restaurant et cabaret : Le Lyon d’Or, non loin de l’Opéra et de la place Vendôme. On tombe tout de suite sous le charme de ce lieu où l’architecte Fabien Roque, a réalisé un accord parfait entre passé, tradition et déco contemporaine. Les 51 clés de ce 5-étoiles subliment le charme et l’art de vivre à la française. On y retrouve les codes chics des hôtels particuliers d’antan : mobilier doré, marbre blanc, parquet, murs habillés de blanc et de beige, l’ensemble étant ponctué de touches de vert émeraude... Le top ? La Suite Opéra avec sa terrasse regardant l’Opéra Garnier. Un spa Carita de 350 m², doté de 4 cabines, d’une piscine, d’un hammam, d’un jacuzzi, d’une douche sensorielle, d’une salle de fitness apportent l’ultime touche bien-être à l’hôtel.

On y va pour ? Le Patio, une terrasse au cœur de l’hôtel, véritable écrin de verdure en plein Paris. À la carte, de 10h à 23h, des cocktails frais, une sélection de vins et de champagnes Joseph Perrier et une cuisine aux accents méditerranéens. À adopter dès les beaux jours !

Maison Albar Hotels Le Vendome
51 chambres et suites, à partir de 250 € la nuit.
7, rue du Helder, Paris 9e.
Site Web : maison-albar-hotels-le-vendome.com

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Maison Albar Hotels Le Vendome - supérieure © Meero
  • Maison Albar Hotels Le Vendome - restaurant © Stefan Kraus

 

4. Grand Hôtel du Palais Royal | Un voisinage prestigieux

HÔTEL PARTENAIRE
Doté d’une situation exceptionnelle en face du jardin du Palais-Royal à deux pas du musée du Louvre, cet hôtel chic en plein centre de Paris, bénéficie d’un calme impressionnant. Derrière sa façade Grand Siècle classée, le lobby réserve bien des surprises : un faux pin, trône dans l’entrée voisinant avec des bustes de Diderot ou de Lully et une énorme malle à l’ancienne au pied des escaliers abrite la bagagerie ! Sous le crayon de Pierre-Yves Rochon, les 68 chambres et suites s’habillent de ton clair, rehaussés de vert tilleul en écho aux jardins du Palais-Royal. On y a le privilège rare à Paris de dormir la fenêtre ouverte en écoutant le chant des oiseaux ! Un spa Carita, un hammam et un salon de coiffure complètent l’offre de cet hôtel incarnant la quintessence du bon goût !

On y va pour ? Découvrir la cuisine healthy du restaurant Café 52 Paris 1er qui décline le concept du restaurant du Grand Powers, prolongé d’une terrasse sur la place de Valois.

  • Suite Palais Royal © Grand Hôtel du Palais Royal
    Suite Palais Royal © Grand Hôtel du Palais Royal


Grand Hôtel du Palais Royal
À partir de 390€ la nuit en chambre double.
4, rue de Valois, Paris 1er.
Site Web : grandhoteldupalaisroyal.com

 

5. Brach | « The place to be » dans l'Ouest de la capitale

Qui aurait pu imaginer que ce bâtiment des années 1970, ancien centre de tri postal, devienne un étincelant cube de verre abritant un des lieux les plus hype de la capitale ? En plein 16e arrondissement, l’hôtel chic parisien de 59 clés, multiplie les atouts pour séduire aussi bien les voyageurs que les locaux. Philippe Starck, qui en signe le design, s’est surpassé. Tous ses codes s’affichent avec panache : bois, cuir et miroirs habillant les murs, étagères à mi-hauteur remplies d’un mélange hétéroclite de totems africains, d’objets, de beaux livres… « Brach n’est pas un hôtel, c’est un lieu de vie et de culture unique où mystères poétiques et surprises fertiles nourrissent l’imaginaire », souligne le designer. Pour ancrer cette volonté de « lieu de vie » le rez-de-chaussée abrite le restaurant à la cuisine ouverte, immense, à la fois bar, salon de thé… et une pâtisserie où les clients viennent du matin au soir faire main basse sur les créations de Yann Bris (Meilleur Ouvrier de France 2011). 

On y va pour ? Faire du sport dans l’immense club, doté d’une piscine de 22 m de long au fond ocre strié de rayures blanches pour se croire à Roland-Garros !

Brach Paris
59 chambres et suites, à partir de 410€.
1/7, rue Jean Richepin, Paris 16e.
Site Web : brachparis.com

  • Brach Hotel Paris — Potager © Guillaume de Laubier
  • Brach Hotel Paris — Chambre © Guillaume de Laubier

 

L'Hôtel Rochechouart emblématique de la Belle Époque, dominé par le Sacré-Cœur.

5 autres hôtels chics — et abordables — à Paris qui méritent le détour

Hôtel Rochechouart

Ouvert en il y a quelques mois cet hôtel 4-étoiles à Paris de l’enseigne Orso, emblématique de la Belle Époque, dominé par le Sacré-Cœur, offre 106 chambres, une brasserie et un rooftop doté d’un espace vert tutoyant le Sacré-Cœur.
55, bd de Rochechouart, Paris 9e. Site Web : hotelrochechouart.com 

Hôtel du Sentier

Autour de l'historique passage du Caire, construit en 1798, ce 4-étoiles intimiste d’un genre nouveau affiche 30 chambres toutes différentes, une table, accueillante proposant une cuisine de bistrot dont on va aussi se régaler sur la terrasse de la place du Caire.
2, place du Caire, Paris 2e. Site Web : hoteldusentier.com

Hôtel Monte Cristo 

Entre le Panthéon et le Jardin des Plantes, ce 4-étoiles coloré de 50 chambres, rend hommage à Alexandre Dumas et affiche tous les codes déco chers au XIXe. Le 1802, un bar à rhum promet une sélection des meilleurs rhums arrangés. 
20-22, rue Pascal, Paris 5e. Site Web : hotelmontechristoparis.com

Hôtel Chouchou

Ce 4-étoiles dans le quartier de l’Opéra, affiche une ambiance colorée au travers de ses 63 chambres et suites, de son foodcourt et de sa guinguette plus vraie que nature avec guirlandes de lumières. Un des hôtels secrets les mieux gardés de la capitale. 
11, rue du Helder, Paris 9e. Site Web : chouchouhotel.com 

The Hoxton Paris

Après Londres et Amsterdam, The Hoxton s’est installé dans le désormais très hype quartier du Sentier, investissant un hôtel particulier du XVIIIe. On y trouve 172 chambres et suites, signées du cabinet d'architectes Humbert & Poyet, une cour int

érieure, une brasserie et un bar à cocktails, le Jacque’s Bar, aux allures de boudoir-bibliothèque. 
30-32, rue du Sentier, Paris 2e. Site Web : thehoxton.com

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Nous recommandons aussi