Vous êtes ici

Sophie Corvaisier, Le mardi 16 août 2022
72 heures à...

72 heures sur la route des vins de Provence, itinéraire des plus beaux vignobles en Porsche

Sous les soleil et les embruns, détour par les AOP Côtes de Provence, de Porquerolles à Saint-Maximin en passant par Lorgues et Bandol.
  • Les vignobles du domaine La Courtade © Hervé Fabre
    Les vignobles du domaine La Courtade © Hervé Fabre
  • L'hôtel Baumanière aux Baux-de-Provence © L. Parrault
    L'hôtel Baumanière aux Baux-de-Provence © L. Parrault
  • Les jardins du Château Saint Roux © Emmanuel Laveran
    Les jardins du Château Saint Roux © Emmanuel Laveran
  • Le Château de Mentone © DR
    Le Château de Mentone © DR
  • Vendanges dans les vignes de Peyrassol  © C.Goussard
    Vendanges dans les vignes de Peyrassol © C.Goussard

On le sait peu et pourtant la formule existe : la marque allemande de voitures de sport la plus titrée des 24 heures du Mans propose dans 18 centres en France la location de ses derniers modèles au travers de son offre Porsche Drive. On a testé la formule avec 2 Porsche Taycan électriques (500 km+ d’autonomie s’il-vous-plaît) et autres Panamera hybrides, sur la route des vins de Provence. Outre le plaisir absolu de conduire ces bolides et partager quelques photos, voici un itinéraire parsemé d’adresses d’exception, entre vignobles, belles tables et art de vivre.

NB : les hôtels conseillés dans cet itinéraire autour de la route des vins de Provence disposent tous de chargeurs Porsche gratuits pour les possesseurs des véhicules de la marque. Aucun problème d’autonomie en vue !

En route vers la Provence viticole pour emprunter une route des vins de Provence à travers des paysages escarpés de vignes et de garrigue, découvrir ses centaines de domaines et plonger dans le berceau du rosé… mais pas que !

 

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

En saison, les plages de Porquerolles s’avèrent paradisiaques. Leur bleu n’a rien à envier à celles des Maldives

Jour 1 | De la Provence à la Côte d’Azur


Arrivée — Descendre l’autoroute du soleil

Aussitôt débarqué à la gare TGV de Montélimar, direction le centre Porsche pour emprunter sa voiture de sport. À bord de son bolide, direction l’île de Porquerolles, pour une plongée viticole et farniente. On roule jusqu’à l’embarcadère de la Tour Fondue (260 km d’autoroute avalés en moins de 2 heures, un bonheur absolu) et on prend le bateau. L’embarcadère est situé à quelques kilomètres d’Hyères sur la presqu’île de Gien, juste après Toulon. En chemin, sur la route des Salines, regardez sur votre droite vous aurez peut-être la chance d’admirer les flamants roses qui ont pris leurs quartiers d’été dans les marais. Porquerolles étant une île sans voiture, il faudra se garer dans l’un des parkings payants qui se trouvent à proximité de l’embarcadère.

  • Porsche © DR
    Porsche © DR


Centre Porsche Montélimar
Zac Portes de Provence, 10 Bd Charles André, 26200 Montélimar
 

10 h — Débarquer à Porquerolles et visiter la Fondation Carmignac

Cap sur Porquerolles que l’on atteint en 15 mn de traversée (réservation conseillée pendant l’été). Dès votre arrivée au port, vous avez la possibilité de louer un vélo pour la journée. À pied ou à vélo, en route vers la Fondation Carmignac (l’un des lieux incontournables pour qui recherche les plus belles expositions artistiques et culturelles du sud de la France) et le vignoble du Domaine La Courtade, tous deux situés à 10 mn du village et appartenant à l’homme d’affaires Édouard Carmignac.

  • Les sculptures dans le domaine de la Fondation Carmignac © C. Moirenc
    Les sculptures dans le domaine de la Fondation Carmignac © C. Moirenc

 

La visite commence par la Villa où l’on déambule nu-pied à travers les œuvres d’art de la collection permanente et les expositions éphémères. Puis, la balade artistique se poursuit dans le jardin de sculptures, au détour d’un visage XXL de Jaume Plensa, un Bonzaï de Tom Sachs, une mappemonde de Jean Denant, autant d’artistes d’envergure internationale. Le meilleur pour la fin, avec l’espace dégustation et le restaurant extérieur. À ciel ouvert, les vins bio du Domaine La Courtade en AOP Côtes de Provence se goûtent autour du tonneau. Déclinées en 3 couleurs, rouge, blanc et rosé, les cuvées La Courtade ou Les Terrasses sont essentiellement constituées d’un assemblage des cépages rolle, mourvèdre, grenache et cinsault. Typique des vins de Porquerolles, le rosé « Les Terrasses » est un joyau de fraîcheur et de salinité (16 € la bouteille).

  • Le chai du domaine La Courtade © Hervé Fabre
    Le chai du domaine La Courtade © Hervé Fabre


 

13h30 — Piquer une tête à la plage de La Courtade

En saison, les plages de Porquerolles s’avèrent paradisiaques. Leur bleu n’a rien à envier à celles des Maldives. La plus proche de la fondation se trouve à cinq minutes à pied. Un détour s’impose avant de prendre une collation à l’Escale sur le port de Porquerolles. Direction le restaurant l’Escale, ouvert du petit-déjeuner, déjeuner en terrasse ou tapas le soir. Ambiance festive et estivale assurée.

  • La Courtade © Hervé Fabre
    La Courtade © Hervé Fabre


L’Escale Porquerolles
2 rue de la Ferme, 83400 Hyères
Site Web
 

17 h — Étape au domaine de Figuière à La Londe-Les-Maures 

À 20 mn de voiture de l’embarcadère, le domaine de Figuière, pionnier en biodynamie, propose de nombreuses activités autour du vin : dégustation et vente à la boutique, visite du domaine, VTT dans les vignes avec panier pique-nique mais également le restaurant « l’assiette Figuière » ouvert midi et soir pendant l’été. Le bon plan avec « l’heure joyeuse », un concept d’apéro-tapas et une remise de 50 % sur le prix du verre de vin. À consommer avec modération entre 18h30 et 19h30. S’il fallait n’en goûter qu’une, la cuvée Pionnière. Un rosé de gastronomie élevé en fût et travaillé comme un vin blanc. Un clin d’œil aux origines bourguignonnes de la famille Combard, propriétaire de Figuière depuis 30 ans. Un domaine où il faut s’arrêter, de près de 120 hectares de vignes dirigé par les quatre enfants de la famille Combard.

  •  Domaine de Figuière © DR
    Domaine de Figuière © DR


Domaine de Figuière
605 Rte de St Honoré, 83250 La Londe-les-Maures
Site Web

 

19 h — Dîner et dormir à Ultimate Provence

Départ vers l’hôtel Ultimate Provence (UP pour les habitués) en empruntant le bord de mer en direction de Brégançon puis du Lavandou et Saint-Tropez. Cette petite route bucolique, très empruntée l’été, serpente à travers mer et vignes. La vue et les domaines sont magnifiques ! Clos Mireille des domaines Ott, Château Léoube, Château Malherbe, Château de Bregançon, etc… Tous disposent d’une boutique, où les vins se vendent à prix départ caveau.

  • Ultimate Provence © Francis Amiand
    Ultimate Provence © Francis Amiand

 

On se prépare à une arrivée triomphale dans cet hôtel festif situé à 30 minutes de Saint-Tropez, entouré de 46 hectares de vignes entièrement en AOP Côtes de Provence certifiés en agriculture biologique. On entre par le chai ultra-design, le long des cuves inox, pour accéder à l’accueil et avoir la joie de dormir dans l’une des 33 chambres cocooning de l’établissement de style boutique hôtel-chic et tendance. L’atmosphère est à la fête. Dès la fin de journée, les deux bars extérieurs se remplissent et prennent des airs de vacances. Des tapas et cocktails imaginés par le chef corse Romain Franceschi qui œuvre aussi au restaurant gastronomique enchainant les accords mets-vins à la perfection. Rouge, blanc ou rosé, les vins du vignoble UP se font remarquer par leur élégance et leur bouteille sublime. Après une nuit bercée par les cigales, on quitte cet hôtel de Provence avec l’envie d’y revenir très vite.

Ultimate Provence (Small Luxury Hotels of the Word)
15 chambres et 18 studios et appartements
À partir de 140€ la nuit en basse saison
7270 Route du Luc, La Garde-Freinet

Site Web

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

  • Ultimate Provence © Francis Amiand

 

Jour 2 | En route vers le Haut-Var


10 h — Rosé à 360º

Incroyable mais vrai, la Maison des Vins Côtes de Provence située à Arcs-sur-Argens est la plus belle vitrine de l’AOP Côtes de Provence. Presque tous les domaines de l’appellation sont présentés, avec une sélection de plus de 800 références en rosé, rouge et blanc, vendues à prix producteur. En sus de la boutique, des cours d’œnologie et des dégustations sont proposés presque quotidiennement. S’y arrêter vaut le détour !

Maison des Vins Côtes de Provence
RDN7, 83460 Les Arcs-sur-Argens
Site Web

  • © Maison des Vins Côtes de Provence
    © Maison des Vins Côtes de Provence

 

11 h — Goûter les fromages de chèvre et les vins du Château Saint-Roux

La route se poursuit en direction de Château Saint Roux, situé à proximité de la Garde Freinet à une quinzaine de kilomètres des Arcs-sur-Argens. L’expérience est unique, à la fois domaine viticole, ferme, potager, fromagerie, boulangerie, mais aussi hôtel et restaurant, le tout dans une démarche 100% écoresponsable. On visite librement les animaux, on assiste à la fabrication des fromages de chèvre (primés à la Foire de Brignolles en 2021 et 2022) et mieux encore, on déguste fromages et vins bio. Sublime accord entre la cuvée Pigeonnier Rosé et le fromage de chèvre frais aux herbes de Provence. Également succulent, avec le vin rosé pétillant La Guinguette. Deux vins bio, signés Saint-Roux. Une expérience très sympa à faire avec des enfants mais qui séduit aussi les adultes. Encore une belle occasion de repérer l’hôtel et le restaurant pour y revenir lors d’un prochain voyage.

  • Château Saint Roux © Emmanuel Laveran
  • Château Saint Roux © Emmanuel Laveran

 

Château Saint-Roux
RD17, route de la Garde Freinet, 83340 Le Cannet-des-Maures
Site Web
 

13 h — Déjeuner à la Table Mentone

Autre domaine viticole bio, situé entre Lorgues et Salernes, Château Mentone a développé une offre oenotouristique très engagée. Des chambres au château, plusieurs gîtes écologiques et une table-auberge où sont servis les légumes du potager et les vins du château. La carte est signée Sébastien Sanjoux (une étoile au Michelin dans son restaurant Relais des Moines – Les Arcs-sur-Argens) qui offre ici une cuisine aux parfums méditerranéens, réalisée avec des produits du domaine ou des producteurs locaux. Le menu du marché à 38 € joue sur la fraîcheur et s’articule autour de 3 entrées, 3 plats et 3 desserts au choix. Comme un tartare de concombre aux herbes ; une bonite de Méditerranée ; une coupe granité rosé aux fraises et espuma de yaourt Grec. Un régal !

  • Château de Mentone © DR
    Château de Mentone © DR


Les vins du Château Mentone, produits sur 32 hectares de vignes, sont déclinés dans les 3 couleurs en AOP Côtes de Provence. Sur le vignoble, 7 des 11 cépages de l’appellation cohabitent : syrah, grenache, carignan, cinsault, cabernet sauvignon, rolle et clairette. Une jolie palette pour des assemblages qui enchantent les papilles.

  • Château de Mentone © DR
    Château de Mentone © DR



Château Mentone
401 chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin-du-Var
Site Web

15 h — L’art à ciel ouvert à la Commanderie de Peyrassol

Situé à 30 kilomètres de Château Mentone, la Commanderie de Peyrassol est un incontournable pour qui aime l’art et le vin. Dans ce domaine séculaire de presque 1000 hectares, l’art a pris racine et dialogue harmonieusement avec les 100 hectares de vignes bio. Plusieurs dizaines d’œuvres contemporaines (70 environ) en plein air sont accessibles à travers 3 parcours que l’on découvre au gré de ses rêveries. Parmi elles, des sculptures monumentales d’artistes mythiques comme Daniel Buren, Nikki de Saint Phalle, Jesús-Rafael Soto, Victor Vasarely, Lee Ufan, Bernar Venet ou encore Johana Vasconcelos. On en prend plein les yeux.

  • Peyrassol - jardin © C.Goussard
  • Peyrassol - Sculpture de Victor Vasarely © C.Goussard

 

À l’abri, d’autres œuvres majeures sont exposées dans les espaces intérieurs pour mieux les mettre en valeur, autour d’expositions permanentes et temporaires, dignes des plus grands musées. Un art qui se conjugue au vignoble travaillé en agriculture biologique, disposant d’une incroyable variété de cépages. Vinifiés dans les 3 couleurs, les vins de la Commanderie de Peyrassol font partie des grands de Provence. C’est presque 1,5 millions de bouteilles de rosé qui sont vendues chaque année. Dernière cuvée née, « La Bastide Pyrassol Rosé » reflète à merveille les couleurs du terroir. Élégante dans sa bouteille signée Pierre Yovanovitch, elle est gourmande, sur le fruit, délicatement fleurie avec une jolie salinité et une belle fraicheur. À acheter dans la belle boutique située à l’entrée du domaine ou à déguster à la table du bistrot « Lou » ou « Chez Jeannette » les deux restaurants de la Commanderie.

Commanderie de Peyrassol
RN7, 83340 Flassans-sur-Issole
Site Web
 

  • Peyrassol  © C.Goussard
    Peyrassol © C.Goussard

 

19 h — Diner, nuit… et vins au Château de Berne

À une trentaine de kilomètres, un autre fleuron figure parmi les plus beaux hôtels de Provence. Ce « Relais & Châteaux » 5 étoiles, entouré de près de 1000 hectares de forêts, de champs d’oliviers et de vignes est un bijou de chic et d’élégance que l’on découvre après une longue traversée sauvage. On se croirait dans un village provençal, mais 34 chambres seulement pour quelques privilégiés ! Une atmosphère « casual chic » règne sur les lieux dans un décor classique et raffiné. Le top du top en matière de service, autant côté hôtellerie, spa, gastronomie que viticole.

  • Château de Berne © droneyourproperty
    Château de Berne © droneyourproperty


À la table gastronomique (1 étoile verte au Michelin) les chefs Louis Rameau et Éric Raynal offrent une cuisine du sud proche de la nature. Locavores dans l’âme, ils cultivent l’art des accords inédits et des textures surprenantes. Une carte de saison qui fait la part belle aux légumes (miam pour les tomates en différentes textures en entrée), aux herbes et fruits du potager. Au total, quatre restaurants sur le domaine pour un voyage gustatif provençal. La dégustation se poursuit au chai sous le palais aguerri d’Alexis Cornu, œnologue du Château de Berne qui veille sur les 175 hectares de vignes bio. Les vins du Château de Berne sont facilement reconnaissables dans leur flaconnage carré. Ils sont mémorables après dégustation. Notamment la Grande Cuvée Château de Berne Rouge ou Rosé. Deux vins bien structurés, sur la fraîcheur, très représentatifs du terroir du Haut-Pays et qui offrent une belle finesse aromatique. Pour découvrir le vignoble, rien de mieux que partir à sa rencontre sur les nombreux sentiers pédestres qui traversent les collines et vallons calcaires des 1000 hectares du domaine.

Château de Berne
34 chambres et 2 villas à partir de 377 € la nuit
Chemin des Imberts, 83780 Flayosc

Site Web

Jour 3 | Direction Baumanière 
 

10 h — Cotignac en Provence verte

À 30 km à l’ouest, Cotignac au cœur de la Provence Verte est un des plus beaux villages de France. Dressées au pied d’une falaise de tuf, les maisons typiquement provençales s’entremêlent dans de petites ruelles et la vie de village est un spectacle à part entière avec ses cafés animés, ses nombreuses fontaines et son marché provençal. Plus haut, à flan de rocher, en y regardant de plus près, on aperçoit les habitations troglodytes qui se sont glissées dans la roche à l’époque médiévale.

  • Cotignac @AbodeStock
    Cotignac @AbodeStock


11h30 — Arrêt au Clos de l’Ours

Toujours à Cotignac, le domaine Clos de l’Ours est une pépite pour ses vins divins cultivés en biodynamie par la famille Brotons. Que ce soit en rosé, en blanc ou en rouge, toutes les cuvées font le bonheur des grands sommeliers. Dans ce terroir paradisiaque entouré de bois, les vieilles vignes sont travaillées à cheval, les vendanges sont faites à la main, les levures sont indigènes et l’élevage est réalisé en cuves acier émaillé pour les blancs et rosés, en foudres et barriques et œufs en béton pour les rouges. On fond de plaisir à déguster “Le Clos de l’Ours Blanc Milia 2020”. Tout en finesse et équilibre, cet assemblage de rolle, clairette et d’ugni blanc offre des notes poivrées sur une envolée de fraicheur et d’agrumes. Même le dieu Bacchus en serait tombé amoureux.

Clos de l’Ours
4776 chemin du Clos du Ruou, Cotignac
Site web
 

12h30 — Déjeuner à l’Abbaye de la Celle

Direction Brignoles puis le petit village de la Celle (situé à 20 km de Cotignac) pour déjeuner à la table d’Alain Ducasse à l’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle, l’un des plus beaux hôtels du Var. Installé dans cette bastide depuis 1999, le chef étoilé cultive un art de vivre à la provençale depuis l’assiette jusqu’à la décoration des 10 chambres et suites que compte l’établissement. Récompensé d’une étoile au Michelin, le restaurant est souvent pris d’assaut, notamment à la haute saison. Et selon la météo, les tables sont dressées sous la verrière ou en terrasse dans le jardin de curé qui fait face à l’abbaye romane bénédictine du XIIe siècle. Ici, le chef Nicolas Pierantoni compose sa carte au gré des étals locaux et des légumes du moment récoltés dans le potager maison. Une carte courte (4 propositions par service) et des produits gourmands d’une qualité remarquable.

  • Hostellerie de l’Abbaye de la Celle © Matteo Carassale
    Hostellerie de l’Abbaye de la Celle © Matteo Carassale

Impossible de résister en entrée aux encornets et crevettes de Méditerranée accompagnés de fenouil sauvage. Comme au succulent Pagre du littoral varois sur un lit d’artichauts cuits crus. Côté dessert, le croustillant au chocolat est réalisé avec le chocolat de la Manufacture Ducasse à Paris. Un must, pour les accros de cacao ! Et pour accompagner ces mets, un vin des Coteaux Varois en Provence se mariera subtilement. Une très belle appellation avec des vins d’une grande finesse aromatique, qui surfent sur la fraîcheur, car dans cette région du Haut-Var, les nuits sont fraîches, ainsi les raisins se gorgent de soleil la journée et profitent d’un souffle bienfaiteur le soir. L’été, on optera pour le rosé, de Patricia Ortelli du Château La Calisse. À découvrir sans tarder à la Maison des Vins Coteaux Varois en Provence, une boutique située à quelques mètres de l’Abbaye.

  •  
  • Hostellerie de l’Abbaye de la Celle © Matteo Carassale
    Hostellerie de l’Abbaye de la Celle © Matteo Carassale


Hostellerie de l’Abbaye de la Celle
10 clés à partir de 250 € la nuit
10, place du Général-de-Gaulle, La Celle-en-Provence

Site Web
 

17 h — Arrivée à Baumanière aux Baux-de-Provence

Une centaine de kilomètres séparent l’Abbaye de la Celle du refuge emblématique des Alpilles qu’est Baumanière, sur la route du retour vers Montélimar. À l’arrivée, vous aurez le choix de choisir entre une balade à travers l’un des plus beaux villages de France, une randonnée dans le chaos du Val d’Enfer ou simplement vous détendre au bord de l’une des trois piscines du domaine, fréquentées par la Reine Elizabeth d’Angleterre, les Présidents des États-Unis et une multitude de stars. Le spa de l’hôtel de luxe est évidemment à disposition. Mais l’on peut aussi choisir de terminer cette route des vins de Provence par une dégustation des 3 crus produits par Jean-André Charial, vigneron et propriétaire des lieux.

  • Baumanière © LParrault
    Baumanière © LParrault


Pionnier du bio et de la biodynamie, créateur du Château Romanin dans le milieu des années 80, les 3 cuvées qu’il réalise et commercialise aujourd’hui à Baumanière (« l’Affectif » en rouge et rosé), valent la peine qu’on s’y attarde. Elles représentent à merveille ce terroir confidentiel et sauvage des Baux de Provence. Le clou de l’itinéraire demeure évidemment un dîner à l’Oustau de Baumanière, restaurant 3 étoiles Michelin qui figure parmi les plus pointus de l’Hexagone. Glenn Viel, plus jeune chef 3 étoiles de France, y décline une cuisine contemporaine marquée par de nouvelles créations. Coups de cœur inoubliables pour le « homard à l’étalée » et ses betteraves confites, les couteaux au pistou servis verticalement ou encore le foie gras cuit par inertie dans un céleri entier… à Baumanière, un dîner tourne au festin. Et rassurez-vous si le restaurant 3 étoiles est complet, la Cabro d’Or, seconde table de l’hôtel, offre une partition de grande qualité sur l’une des plus belles terrasses de Provence, face aux jardins du domaine et aux roches des Baux.

  • Baumanière © GVoinot
    Baumanière © GVoinot


21 h — S’endormir à Baumanière

Poser ses valises à Baumanière, dans l’un des 4 mas provençaux typiques de la région, est à inscrire dans sa bucket list ! Avec ses superbes chambres et suites, parfaites alliances de tradition et de modernité, l’hôtel 5 étoiles, sans cesse redécoré et amélioré s’avère intemporel de classe et de confort. Nouveauté cette année, la chocolaterie maison, occasion toute trouvée de rapporter un souvenir sucré du périple ! Le lendemain matin, on file rejoindre le centre Porsche de Montélimar, situé à 1h15 de là.

  • Chambre 60 - Baumanière © Johan Meallier
    Chambre 60 - Baumanière © Johan Meallier
 
Baumanière Les Baux-de-Provence
53 clés, à partir de 400€ la nuit.
D27, Mas de Baumanière, 13520 Les Baux-de-Provence
Site Web

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !