La Suisse lance son « Grand Tour », la route 66 helvétique

Mathieu Belay, Le vendredi 22 mai 2015
Grand Tour de Suisse - Col du Saint-Gothard
La mythique route du Tremola, au col du Saint-Gothard, dans le Sud de la Suisse.
Pour faciliter la découverte de ses différentes régions, la Suisse mise sur un nouveau parcours touristique, inspiré des routes mythiques mondiales. Un « Grand Tour » façon Route 66, imaginé par l’office de tourisme et promu en partenariat avec le Routard.

Dans un contexte où le tourisme dans la Confédération Helvétique est quelque peu « plombé » par la hausse soudaine du franc suisse (qui s’est apprécié brutalement de près de 20 % face à l'euro le 15 janvier dernier), on ne peut que saluer la belle initiative de Suisse Tourisme pour inciter les voyageurs, et en particulier ceux des pays frontaliers, à venir visiter ce beau pays qu’est la Suisse.

L’idée ? Créer un parcours touristique inspiré des grandes routes qui font rêver des générations de voyageurs, comme la mythique route 66 américaine. L’objectif ? Permettre de découvrir une très grande partie des attractions touristiques et paysages exceptionnels qu’offrent les différentes régions du pays, concentrés sur un périmètre réduit.

Au programme de ce circuit, à découvrir en voiture, en moto, en camping-car mais aussi en train, à travers huit tronçons (merci la CFF pour la densité de son réseau), 44 sites touristiques incontournables, 4 régions linguistiques, 5 cols alpins, 11 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, 2 biosphères, 22 lacs, le long de pas moins de 1 643 kilomètres de bitume, formant une immense boucle à travers tout le pays.

De Genève à Zürich, de Saint-Moritz à Gstaad, de Lucerne à Interlaken en passant par Berne, Bâle, Lugano, Montreux ou Crans-Montana, les cols du Gothard ou du Saint-Bernard, ce parcours est l'opportunité de découvrir « les plus beaux endroits » du pays. « Des paysages dont la beauté est reconnue à travers le monde » comme l’a rappelé l'ambassadeur de Suisse en France.

Pour faciliter la découverte de ce « best of » suisse, l’office du tourisme s’est associé avec Le Routard qui commercialise pour l'occasion une édition spéciale Le Grand Tour de Suisse, version premium, toute en couleurs et sur papier glacé, de ses guides habituels.

Une association maline qui permet de montrer que la Suisse n’est pas si chère qu’on pourrait l’imaginer de ce côté du Jura. Comme l’a souligné Philippe Gloaguen, le fondateur du guide, « le Routard s'est toujours attaché à présenter des adresses avec le meilleur rapport qualité-prix, c'est une raison de son succès ».

Et pour ceux qui souhaiteraient monter en gamme par rapport aux adresses du Routard, Suisse Tourisme tient à disposition des voyageurs une sélection de 114 hôtels chaudement recommandés, dont de très nombreux hôtels 5-étoiles, du Mandarin Oriental Genève à l’Alpina à Gstaad en passant par une myriade de palaces estampillés Leading Hotels of The World (le pays en compte 33, soit 7 de plus qu’en France !).

Enfin sur le terrain, le circuit aura sa propre signalétique, en « rouge et blanc », pour permettre aux touristes de ne pas se perdre. « Des panneaux qui sont en cours d'installation » selon Gilles Dind, le patron du tourisme suisse en France.

Ne reste plus qu’à planifier un voyage sur place !

Crédit image : © Suisse Tourisme/Nico Schaerer