Vous êtes ici

La rédaction Yonder, Le vendredi 10 octobre 2014
Hôtels
5 choses à savoir sur Brûlé, le nouveau bar du W Paris
5 choses à savoir sur Brûlé, le nouveau bar du W Paris
A peine plus de deux après son ouverture, et quelques mois après l’inauguration de Coquette, le nouveau restaurant de l’hôtel, le W Paris-Opéra inaugure un nouveau bar de nuit à l’esprit new-yorkais, Brûlé. On vous dit tout ce qu’il faut en retenir.


Encore du nouveau au W Paris-Opéra ! Il y a quelques mois on apprenait  le départ du chef espagnol Sergi Arola, dont le passage parisien aura été éphémère faute de succès, remplacé au pied levé par un nouveau concept de restaurant, Coquette, mis en scène par le chef français Julien Gasperi.

C’est désormais un nouveau bar qu’inaugure l’hôtel de luxe de la rue Meyerbeer, pour mieux coller à l’image branchée de la marque mais aussi pour attirer aussi bien les Parisiens que les trendsetters internationaux, en bref faire du W Paris un hot spot de la capitale, ce que n’avait jamais réussi à faire son prédécesseur.

On résume ici les 5 choses à savoir au sujet de Brûlé, le nouveau bar du W Paris :

1) Nouveau lieu : le Brûlé s’est installé au premier étage de l’hôtel, dans l’espace anciennement occupé par Arola, le restaurant de tapas du chef ibérique éponyme. Accès privé, escalier redécoré par le street graffeur Ludo, vues sur le Palais Garnier derrière les larges baies vitrées, l’espace occupé par Brûlé est bien délimité et offre un sentiment d’intimité renforcé. Un bon point.

2) Nouvelle atmosphère : fini l’ambiance lounge un peu passe-partout qui caractérisait le bar du W jusqu’à maintenant. Murs en cuir capitonné, parquet et rideaux sombres, alcôves intimistes, éclairage tamisé à la bougie, lustres et coussins noirs, street art sur les murs et derrière le comptoir, Brûlé semble être la rencontre entre un bar façon speakeasy d’inspiration new-yorkaise et un club de poche où l’on vient faire la fête plutôt que siroter un verre. On ne sait pas encore si ça le succès sera au rendez-vous mais au moins le ton est donné.

3) Nouvelle direction artistique : en confiant la direction artistique du lieu au chanteur et DJ originaire de New York Karl, aka IllustriousOne, le fondateur de French Lopez Records, producteur de Sound Cathedral, Brûlé lorgne une nouvelle fois du côté de la Grosse Pomme et se démarque des bars d’hôtels faisant appel à des DJ house ou électro. « Les jeudis seront hip-hop et R’n’B, les vendredis « open format » mixant électro, hip hop, danse et les samedis nu-disco » nous explique-t’on au sujet de la programmation du bar.

4) Nouvelle carte : qui dit New York et speakeasy dit forcément… cocktails. Pour s'imposer comme un bar à cocktail digne de ce nom, Brûlé s'est attaché les services du barman Emeric Aguilar passé par le Prince de Galles, le Plaza-Athénée, le Dorchester à Londres ou encore le Royal Monceau. Rien que ça. Le Français y proposera une carte articulée autour de whiskeys américains. Au programme une quarantaine de références rares de whiskey américains provenant de micro-distilleries sont proposées à la carte, en version pure ou en version cocktail dont le cocktail signature « Le Brûlé », présenté sous une cloche en verre et enfumé à l’aide d’un bâton d’encens au citron. Sans être révolutionnaire, c’est prometteur.

5) Nouveaux horaires : pas évident d’imposer ce concept à mi-chemin entre le bar d’hôtel, le lounge et le club tous les soirs de la semaine. Le W ne prend pas de risques et limite l’ouverture de Brûlé à la fin de semaine, du jeudi au samedi seulement. La bonne nouvelle est que le bar, qui ouvre dès 19h pour boire un verre en sortant du bureau, fermera ses portes à 3h, soit 1 heure plus tard que la plupart des bars de la capitale… Idéal pour les couche-tard. Le reste du temps, le bar pourra être privatisé pour des évènements.

En attendant de savoir si le concept va prendre et si le W Paris va enfin réussir à s'imposer dans la nuit parisienne, on ne peut que saluer cette inauguration ambitieuse, signe que l'hôtel sait se réinventer pour mieux régner.

Pratique

Brûlé au W Paris-Opéra
2 rue Meyerbeer – 75009 Paris
01 77 48 94 49

Ouvert jeudi, vendredi et samedi de 19h à 3h
Privatisation sur les autres jours et créneaux horaires

http://bar-brule.fr

Photos : W Paris-Opéra
Les plus populaires