Emmanuel Laveran, Le dimanche 10 mai 2020
Restaurants

Paris : livraison de repas gastronomique à domicile par les plus grands chefs

On teste pour vous les services de livraison ou de vente à emporter (click & collect) des meilleurs chefs parisiens, des restaurants étoilés aux bistrots qui comptent.
  • La cuisine de David Toutain à déguster à la maison © EL / YONDER.fr
    La cuisine de David Toutain à déguster à la maison © EL / YONDER.fr
  • La Réserve Paris propose des repas 2-étoiles Michelin à déguster à la maison grâce à son offre
    La Réserve Paris propose des repas 2-étoiles Michelin à déguster à la maison grâce à son offre "click & collect" © EL / YONDER.fr
  • L'Ami Jean de Stéphane Jégo a repris du service en attendant sa réouverture © EL / YONDER.fr
    L'Ami Jean de Stéphane Jégo a repris du service en attendant sa réouverture © EL / YONDER.fr
  • Retrait de commande chez Tomy & co, le restaurant étoilé de Tomy Gousset dans le 7e © EL / YONDER.fr
    Retrait de commande chez Tomy & co, le restaurant étoilé de Tomy Gousset dans le 7e © EL / YONDER.fr

Article initialement publié le 10/05/2020 et faisant l'objet de mises à jour très régulières. Dernière mise à jour : le 21/05/2020.

Suite à la crise du COVID-19 et la fermeture imposée des restaurants à Paris, YONDER teste pour vous les solutions de livraison gastronomique mises en place par les chefs étoilés de la capitale.

La livraison de repas gastronomiques à domicile s’avère le seul moyen, pour les grands chefs parisiens, de maintenir le contact avec leurs équipes, les cuisines, leurs fournisseurs et les produits qu’ils savent si bien mettre en valeur dans leurs restaurants.

Voici donc le panorama le plus complet du web, mis à jour en permanence, de l’offre de livraison gastronomique dans la capitale. Tous les jours, nous ajoutons des adresses au fur et à mesure des nouvelles ouvertures de grands restaurants à domicile. Enregistrez cette page en favori et revenez y dénicher des idées car elle évolue au fil de nos tests. Les restaurants demeurent fermés mais, bonne nouvelle, ce sont les plus grands chefs qui s’invitent désormais chez vous !

À lire également : notre sélection des meilleurs bars à vins naturels (et caves à manger) ouverts pendant le déconfinement (vente à emporter, click & collect, livraison).

 

Les restaurants en livraison à domicile : cuisine gastronomique étoilée

Thomas Boullault et le service de livraison à domicile du restaurant l’Arôme (1* Michelin)

Coup de cœur de la rédaction

Située juste derrière les Champs-Élysées dans le huitième arrondissement de Paris, on aurait tendance à oublier cette table discrète, pourtant étoilée depuis onze ans. Le chef Thomas Boullault y développe une cuisine sincère et personnelle, teintée de classicisme revisité, basée sur des produits d’exception comme les légumes de son jardin de Douchy, des poissons de pêche artisanale de petit bateau, ou les asperges de sa Sologne natale. Un chef qui ne triche jamais sur les provenances, dont la créativité s’exprime à travers des associations gourmandes et exotiques comme l’excellent « Pressé de tourteau, avocat haas, riz koshihikari, gelée d’eau de tomate relevée de piment de la Véra fumé » (26€), entrée signature du restaurant, figurant dans la liste des plats livrés à domicile. La précision s’avère diabolique.

Que dire du pot en verre à l’ancienne dans lequel est livré la préparation ? « Le Parfait », tout simplement l’emballage le plus soigné et la présentation la plus réussie des solutions actuelles de livraison gastronomique parisienne. Mention très bien avec félicitations du jury aussi pour le pâté en croûte canard, abricots et foie gras (14€) — peut-être le meilleur de Paris — et les asperges blanches de Sologne (18€) à recouvrir d'une crème double à la framboise d'anthologie. Une entrée 3 étoiles. Le filet de bar sauvage/artichauts barigoule/dés de lomo ibérique, purée d’artichauts et gelée de fleur de cerisier (26€) ou le tartare de veau de chez Desnoyer accompagné d'une burrata fumée au bois de hêtre (21€) marqueront également les palais.

En dessert, le vraiment mythique fraisier de l’Arôme (12€) ou le « Finger chocolat Guayaquil » (9€) viendront clore une jolie expérience. À noter enfin, quelques amuse-bouche gourmands à partager pour l’apéro : « Croque-Monsieur du grand-père Leroy » (11€) ou « Tarama au crabe à ma façon » (13€).

Prise de commande la veille avant 16h30 pour une livraison le lendemain entre 14 et 18h ou à emporter en passant au restaurant du 3 rue Saint-Philippe du Roule, Paris 8e, de 12h à 14h30.

  • Restaurant L'Arôme (Paris 8e) - Livraison gastronomique à domicile © DR
  • Restaurant L'Arôme (Paris 8e) - Livraison gastronomique à domicile © DR

 

En résumé : un copier/coller des créations de l’Arôme, une table qui flirte avec la deuxième étoile Michelin. Donc très très bon. Une véritable prestation étoilée à domicile à prix intéressant. Un packaging, une présentation et un rapport qualité/prix qui en font l’offre de livraison gastronomique la plus séduisante du moment à Paris, pour les amateurs de cuisine classique.

La proposition : une carte de quinze créations.

Les prix : 45 à 75€ par personne, selon les choix, pour un entrée plat dessert.

Service de livraison de 14h à 18h limité à l’Ouest parisien (15€).

Emballages aboutis : jolis pots de verre, bambou ou carton recyclable de qualité.

Carte des vins intéressante, à prix cavistes, avec par exemple cette très belle bouteille de champagne Langlet Blanc de Blancs à 35€ ou le fameux champagne rosé Billecart-Salmon à 66€. Coups de cœur pour le Chablis 1er cru de chez Pommier (55€) ou le rare Marsannay du Domaine Trapet (48€). Aussi quelques grands flacons comme le Sancerre Monts Damnés de Dagueneau 2011 (155€).

Commander : www.larome.fr ; 01 42 25 55 98

 

Guy Savoy livre sa soupe d'artichaut à la truffe noire à domicile 

Testé le jour de lancement du service

Trois étoiles Michelin depuis 2002, noté 19/20 au Gault et Millau, Guy Savoy est un monument de la gastronomie française. La bonne nouvelle, c’est qu’il peut s’inviter chez vous, avec son « suprême de volaille de Bresse, foie gras et artichaut » mais surtout la mythique soupe d’artichaut à la truffe noire, brioche feuilletée aux truffes. Cette entrée a certainement contribué à faire de Guy Savoy le meilleur chef du monde selon le classement hexagonal La Liste. Nous l’avons dégustée à plusieurs reprises à son restaurant de la Monnaie de Paris et c’est à chaque fois un souvenir marquant.

À domicile, le précieux potage (110€) est livré dans un élégant bocal, les brioches à part avec un généreux beurre de truffes et quelques lamelles de diamant noir. Il suffit de chauffer la soupe une minute à la casserole, tiédir les brioches et c'est prêt. Facile et grandiose. Le restaurant étoilé Chiberta de Guy Savoy prépare également un "Menu de printemps" avec au choix deux entrées, deux plats et deux desserts. Le tronçon de grosse sole cuite à basse température, coquillages et pommes de terre persil est superbe. le riz au lait du dessert infiniment gourmand et vanillé. Une grande prestation étoilée qui a son prix.

  • La belle Sole basse température préparée au Chiberta de Guy Savoy © EL / YONDER.fr
    La belle sole basse température préparée au Chiberta de Guy Savoy © EL / YONDER.fr

 

La proposition : deux créations de Guy Savoy (3*) et un menu de printemps Chiberta (1*).

Les prix : 55€ par personne le menu Chiberta. 90€ ou 110€ pour les entrées signature "Guy Savoy".

Service de livraison (13€) par triporteur du mardi au samedi 12h-19h 14h à 18h limité à l’Ouest parisien et communes alentours (Boulogne, Neuilly...).

Emballages : qualitatifs (jolis pots de verre, élégants récipients ronds qui passent au four...)

Carte des vins à prix intéressants : Champagnes de 45 à 55€, 13 choix de vins rouges (25-175€), 12 vins blancs (18-58€).

Commander www.lechiberta.com ; 01 42 25 55 98

 

Les restaurants en livraison à domicile : cuisine créative étoilée

David Toutain ouvre son « garde-manger »

L'autre coup de cœur de la rédaction

Cuisinier surdoué, ancien second d’Alain Passard et de Marc Veyrat, doublement étoilé Michelin depuis 2019, David Toutain a développé une interface pratique de commande en ligne et livraison à domicile. D’intrigants intitulés garnissent une carte où l’on retrouve l’ADN du chef. « Veau, asperges blanches, ail des ours » (26€) ou « brocoli, mendiants, citron vert » (16€), les légumes flirtent avec fleurs et herbes sauvages autour des plus beaux produits de saison. Dès l’ouverture du service lié à la crise du Covid-19, nous avons testé le menu « Carte Blanche » en 5 temps (70€).

On est très proche de ce que l’on déguste d’habitude au restaurant David Toutain. Avec « 3 Huîtres, kiwi, poireaux », la créativité du chef s’exprime déjà, la salinité côtoie le sucré, le fruit et l’acide dans un équilibre remarquable. « Asperges vertes / crevettes grises / pamplemousse » vous demandera un peu de réchauffage tout comme le « cabillaud / courgette / verveine ». Enfin le « canard / betteraves / hibiscus » viendra clore un grand repas étoilé où textures et saveurs jouent au ping-pong en bouche. On peut presque commander un seul menu « carte blanche » pour deux, on passera un excellent moment !

  • La cuisine de David Toutain à emporter © EL / YONDER.fr
    La cuisine de David Toutain à emporter © EL / YONDER.fr

 

En résumé : une déclinaison gastronomique enthousiasmante et créative dans la lignée du restaurant David Toutain. Superbes présentations. Un chef qui joue le jeu à fond.

La proposition : 10 plats à la carte, 1 menu dégustation.

Les prix : environ 50€ par personne pour un entrée plat dessert, formule dégustation en 5 services à 76€.

Livraison : de 12h à 14h30 et de 19h à 21h à Paris, Neuilly et Boulogne (15€).

Emballages en papier recyclé et plastique.

Carte des vins à prix aussi doux que le Mas Jullien « Cartagène » (27€), et 9 autres choix.

Contacts : Site Web : https://davidtoutain.com / Email : reservations@davidtoutain.com

 

Jérôme Banctel et les plats du Gabriel, le restaurant de la Réserve Paris, 2 étoiles Michelin

Dégusté par la rédaction

Au cœur du Triangle d’or, Jérôme Banctel a renfilé son tablier le 5 mai et créé deux menus hebdomadaires en livraison à Paris au tarif honnête de 49€ (entrée-plat-dessert) complétés de 10 plats à la carte et d'un menu dégustation en 5 services (69€). Le grand chef d’origine bretonne aime avant tout magnifier les produits de la mer. Sa cuisine est toute de sensibilité, créativité et fraîcheur. Fidèle à l’esprit des hôtels La Réserve, l’ouverture sur le monde est omniprésente à travers des notes asiatiques subtiles (agrumes, condiments…) qui subliment ses créations.

A emporter ou en livraison pour le centre et l’ouest parisien, Jérôme Banctel propose des plats alléchants comme cette « lotte de Bretagne maturée, asperges blanches bio, sauce soja blanche et wasabi ». À passer quelques minutes au micro-ondes dans l’emballage d’origine, il est impossible de rater le réchauffage ou de casser la présentation. La composition, s’appuyant sur un produit noble remarquable, est vraiment réussie. En entrée, les « tomates de pleins champs » sont présentées farcies d’une audacieuse purée de poivrons rouges, flanquées de basilic thaï et habilement relevées de pickles de poivron jaune. Il suffit de verser la sauce tomate gourmande fournie pour frôler l’extase. Amateurs de légumes de saison, à vos téléphones. Les commandes se prennent 24 heures à l’avance de 10h à 18h pour un retrait ou une livraison le lendemain. Plus tôt vous passez commande, plus tôt vous aurez une chance de déguster du Jérôme Banctel « at home ». Attention, quantités limitées et service déjà très couru... seulement 24 heures après son lancement ! Vu la qualité des mets dégustés, on comprend pourquoi.

  • La cuisine de Jérôme Banctel à venir chercher à La Réserve Paris (click & collect) © EL / YONDER.fr
  • Le dîner préparé par Jérôme Banctel, chef doublement étoilé, et servi à la maison © EL / YONDER.fr

 

En résumé : produits d’exception, exécution sans faille, réchauffage dans l’emballage d’origine, belle présentation, du vrai étoilé Michelin à la maison

La proposition : une carte et deux menus. Beau choix de 16 mets.

Les prix : menu complet à 49€ à emporter, 59€ en livraison, hors boisson. 60 à 90€ par personne à la carte.

Service de livraison assuré par le véhicule réfrigéré et le personnel ganté et masqué de l’hôtel La Réserve Paris mais limité à l’Ouest parisien.

Emballages : tous recyclables ou compostables. Plastique et carton.

Carte des vins : bien garnie : Montlouis de chez Chidaine (33€), La Verrerie en Lubéron (30€) ou l'aristocratique Cos d'Estournel 2008 de Michel Reybier, le propriétaire de La Réserve, vendu à prix d'ami (150€).

Contacts : shop@lareserve-paris.com / 01 58 36 60 50.

 

Les meilleurs plats de bistrots de chef en livraison ou à emporter

Stéphane Jégo déplace son Ami Jean chez vous

Meilleur bistrot à emporter testé par la rédaction

À commander la veille et à retirer seulement entre 11h et 16h au 27 rue Malar près des Invalides, Stéphane Jégo mérite une attention particulière pour la qualité et la fraîcheur habituelle des mets servis dans son légendaire bistrot L’Ami Jean. Nous avons testé son « petit salé de porcelet, croc’maraîcher » (8€), servi froid en guise d’entrée et relevé d’herbes fraîches : hyper gourmand. Quant à la joue de bœuf confite, pois chiches et épices (15€), on sent là tout le talent du cuisinier qui s’exprime. Si l'intitulé ne fait pas rêver, on en a plein la bouche, au prix de la cantoche ! Toute la tablée du jour aura la même réaction. Alors qu'on le comparait à moultes denrées étoilées, Jégo était bien le meilleur ce soir-là ! Un homme de goût et de simplicité, à l'image de son antre de la rue Malar, qui n’ouvre malheureusement que les mardi et samedi pour les retraits des commandes. Qu’on se le dise, l’Ami Jean vaut le détour, plus que jamais.

Bonne nouvelle : le « meilleur riz au lait du monde » figure sur sa carte des desserts à emporter au prix cadeau de 12€ pour deux. Profitez pour en commander plusieurs.

  • La façade de l’Ami Jean dans le 7e arrondissement © EL / YONDER.fr
    La façade de l’Ami Jean dans le 7e arrondissement © EL / YONDER.fr

 

En résumé : un bistrot qui ne paye pas de mine mais dont l’essentiel tient dans l’assiette.

La proposition : une carte courte de 6 choix canaille et précis.

Les prix : rapport qualité-prix au top : plat à 15€, entrées et desserts de 5 à 12€.

Service de retrait seulement les mardi et samedi.

Emballages : comme chez le traiteur chinois, mais on n’est pas là pour les manger (les emballages).

Carte des vins : demander une fois sur place.

Contacts : sur stephane-jego.com / 01 47 05 86 89

 

Michel Craca vous fait dîner « Antre amis »

Testé et approuvé

C’est dans les cuisines de l’Assemblée Nationale que Michel Craca a développé le goût du bon qui vaut à son restaurant du 15e arrondissement L’Antre Amis, un Bib Gourmand au Michelin 2020. Non content de figurer parmi les meilleurs rapports qualité/prix de la capitale avec ses menus cartes habituels, il s’est lancé mi-mai dans les ventes à emporter, et ce 7 jours sur 7. « Quand on est là, on est là ! » expliquait-il fièrement, en guise d’amuse-bouche.

Pour suivre, ce ne sont pas moins de 15 choix de tapas de première qualité à partager, de la « chiffonnade de jambon ibérique » (14€) au tendre « carpaccio de poulpe, citron et olives » (12€) en passant par une « focaccia maison » (8€) de folie, ou des huîtres Gillardeau n°3 ouvertes et détachées des coquilles (24€ les 9). Les plats cuisinés jouent la carte du partage et du bien vivre. Côte de bœuf black Angus à réchauffer 10 min au four (48€ pour 2), côte de veau généreuse (24€) ou suprême de volaille aux morilles fraîches (24€ pour 2) vous combleront à coup sûr. À noter : deux choix de plateaux repas à déguster au bureau, des sacs et cartons siglés et une carte des vins comptant pas moins de 150 références. On commande la veille et on y va !

  • L’Antre Amis – Croque aux truffes et focaccia maison © EL / YONDER.fr
    Croque aux truffes et focaccia maison de L'Antre Amis © EL / YONDER.fr

 

La proposition : 20 intitulés de « tapas » à la carte et « plats maison à réchauffer ». Deux formules de plateaux-repas.

Les prix : 20 à 45€ par personne selon les choix, 28€ le plateau-repas.

À emporter seulement mais ouvert 7/7.

Emballages : sacs et coffrets carton élégants ; barquettes alu qui passent au four.

Carte des vins éclectique, à -20%. Très belles quilles que ce Hauvette 2018 (49€), l’exceptionnelle gamme de chez Ganevat (32 à 78€) ou encore l’Auxey-Duresses 2017 d’Agnès Paquet (49€).

Contacts : commandes la veille au 06 34 17 20 02 ou sur contact@lantreamis.com à emporter au 9 rue Bouchut Paris 15e, le lendemain, entre 11h30 et 18h. Menu et informations sur le site www.lantreamis.com.

 

Tomy Gousset et la bistronomie étoilée de son restaurant Tomy & Co

Dégusté par la rédaction

Très alléchant vu le CV et le talent de Tomy Gousset, le service de livraison de repas à domicile du chef franco-cambodgien est dans les faits compliqué à réserver tant il suscite l'engouement. Il faut s’y prendre à 10h pile la veille pour « manger du Tomy » le lendemain. Mais motivés, vous y arriverez ! Si les contenants sont de simples cartons ronds, le contenu est copieux, joliment dressé.

L'houmous maison – offert – se décline avec des petits pois et un assaisonnement génial, la « salade de fenouil et poulpe » avec une vinaigrette à l'orange fraîche et gourmande. Les cabillauds s'avèrent merveilleusement nacrés, aux cuissons parfaites, et les blettes croquantes sautées à la tomate réussies, le tout relevé d’une super sauce chimichuri. On ressent clairement l’investissement du chef, qui cuisine tout lui-même à base de produits frais. En suivant la notice de réchauffage à la lettre (6 minutes au four à 150°C pour le poisson), impossible de se rater et on se régale !

  • Tomy & Co – La cuisine d Tomy Gousset à emporter © EL / YONDER.fr
    La cuisine de Tomy Gousset à emporter © EL / YONDER.fr

 

La proposition : un menu du jour entrée, plat, dessert.

Les prix : 30€ le menu.

Service de livraison assuré par Deliveroo. Commande possible seulement de 10h à 15h, mais recommandée de 10h à 10h30 avant rupture de stock.

Emballages : en carton, écolo.

Carte des vins : particulièrement bon marché, rosé de Provence les Valentines bio à 13€ la bouteille (!), Saint Joseph de Montez à 22€.

Contacts : commandes au 06 79 83 15 75 ou au 06 15 85 19 75 à emporter au 22 rue Surcouf Paris 7e le lendemain entre 11h et 15h30. Livraisons via Deliveroo.

 

Les restaurants qui livrent leurs plats en kit, à cuire ou réchauffer puis à dresser soi-même

Bertrand Grébaut, star du 11e arrondissement, ouvre Septime à la livraison de repas gastronomiques

Testé et approuvé par YONDER

Fort de son étoile Michelin et à la tête d’un des restaurants les plus courus de l'Est parisien, Bertrand Grébaut a conçu le site internet dédié septimealamaison.fr. Dès le matin à 10h et 7 jours sur 7, il convient de se connecter pour découvrir le menu de la semaine. Les plats à emporter évoluent chaque jeudi et la formule à 32€ prévoit entrée, plat et dessert, qui peuvent être complétés d’articles à grignoter (tarama huile d’olive, mozzarella Nanina anchois et cédrat…) ou du beau pain au levain de Ten Belles (4€50). Mais attention, en même temps que « Septime à la maison » arrive un peu de travail de mise en place, réchauffage et dressage.

Contrairement aux autres formules décrites jusque-là, la « sucrine rôtie, sauce grenobloise à la graine de moutarde, amandes toastées » demande de plonger un sac sous-vide dans l’eau frémissante 5 minutes. Juste le temps de faire « fondre la sauce grenobloise au micro-ondes » et l'on ouvre le sac, dispose la sucrine et nappe de sauce tiède. L’idée de la salade chaude est bonne, les saveurs sont là, l’assaisonnement y fait beaucoup. Pour la « bouillabaisse de Didier », on reprend le même process de réchauffage, on dispose les petits croûtons et la poignée d’herbes, on sert la rouille à part. Le poisson et la seiche sont top niveau, le jus corsé. Petites patates et fenouil accompagnent, c’est indéniablement bien meilleur qu’un plat cuisiné traditionnel. Gros coup de cœur pour le dessert rhubarbe en morceaux, crème anglaise parfumée au sureau, rocher de blanc en neige, caramel liquide maison. On termine en beauté.

Carte de vins vivants pointus sur laquelle le restaurant a fait le choix de conserver une marge réduite (23€ le Tavel rosé de Nicolas Renaud, 32€ la Chouette Blanche du Mas Foulaquier…).

  • Septime à la maison – La cuisine de Septime à emporter © EL / YONDER.fr
  • Septime à la maison – La cuisine de Septime à emporter © EL / YONDER.fr

 

En résumé : le Septime simplifié en sous-vide et à assembler, idéal pour jouer au chef.

La proposition : un menu unique hebdomadaire ou végétarien.

Les prix : 32€ entrée, plat, dessert.

Livraison entre 14h et 18h pour le prix de 10€, Paris intramuros seulement et dès 70€ d’achat.

Service de retrait à la cave du Septime 3 rue Basfroi, Paris 11e, de 14h à 18h.

Emballages plastique sous vide, petits pots, cartons, pastilles de couleur et notice pour s’y retrouver.

Carte des vins de vignerons engagés et respectueux de l'environnement, choix large et éclectique.

 

Stéphanie Le Quellec, deux étoiles Michelin en version « plats de bistrots » à emporter chez soi ou livrés à domicile

Des plats conditionnés sous vide qui se conservent trois jours. Des instructions de réchauffage sur son site internet. Une partie du restaurant La Scène de Stéphanie Le Quellec, la lauréate de la saison 2 de Top Chef, rentre chez vous en mode bistronomie. Une offre qui fait écho à celle de son bar gourmand de sa nouvelle table de l'avenue Matignon (son restaurant gastronomique doublement étoilé ayant pris possession du niveau –1) . Le « programme gourmand » à emporter comprend une carte de 5 entrées différentes, 4 plats, 2 fromages et 3 desserts variant en fonction du marché et des envies.

Nous avons opté pour les grosses « asperges blanches, mousseline à la pistache de Sicile » (18€). Le produit est noble et la sauce donne un twist d’originalité à une entrée simple et efficace. Le velouté de petits pois à la menthe (11€) joue la fraîcheur et la délicatesse. On ne se situe pas dans le registre de haute cuisine habituelle de Stéphanie Le Quellec mais dans une proposition soignée, basée sur de jolis produits. Pour le curry végétarien au lait de coco, riz parfumé (19€) ou le suprême de volaille, morilles et asperges vertes (38€), il convient de réchauffer les sachets sous-vides en suivant les instructions de la cheffe. Également disponibles, des paniers de produits prêts à cuisiner comme les « chateaubriands au poivre » comprenant filet de bœuf pour deux (450g), pommes-purée et sauce poivre (76€ pour 2 personnes, à cuire soi-même). Des repas sur mesure sont enfin proposés sur demande.

La carte des boissons mérite un détour avec le Champagne Billecart Salmon rosé vendu à prix raisonnable (62€). Crozes de chez Combier à 26€, magnifique Meursault Les Narvaux 2016 de David Moret à 80€.

  • La Scène – Stéphanie Le Quellec - Les plats à emporter © EL / YONDER.fr
    Les plats de Stéphanie Le Quellec à emporter © EL / YONDER.fr

 

En résumé : des ingrédients à assembler pour profiter d’une cuisine bourgeoise à base de beaux produits de saison (morilles, asperges...).

La proposition : une dizaine de choix à la carte.

Les prix : 40 à 70 € pour un entrée, plat, dessert.

Livraison de 11h30 à 15h à Paris, Boulogne, Neuilly.

Service de retrait de 11h30 à 13h, 32 avenue Matignon, Paris 8e.

Emballages plastique sous vide, petits cartons.

Carte des vins de 10 références en ligne.

Contacts : commandes à passer via internet sur la-scene.paris avant 16h30 la veille pour le lendemain ; 01 42 65 05 61.

 

L'alternative aux cartes de restaurants ?

Commander en livraison un dîner complet Bellota-Bellota / Pierre Hermé / vin d'exception par Viamo

Dégusté par la rédaction

La cuisine étoilée n’est pas toujours synonyme d’extrême complexité, mais souvent de beaux produits. Quelques maisons, qui fournissent habituellement les plus grands chefs, proposent désormais la livraison de mets d’exception et c’est le moment d’en profiter. Pour le dessert, les créations d’un grand pâtissier coûtent moins cher que ceux d’un restaurant étoilé. Un combo jambon ibérique, tapas espagnols, écrasé de pommes de terre au chorizo de Bellota-Bellota, assorti des meilleurs vins naturels du moment et suivi d’une pâtisserie Pierre Hermé saura combler les palais les plus exigeants.
 

Bellota-Bellota

Ferran Adrià, Pascal Barbot, Jean-Michel Lorain, Gérald Passédat, Thomas Boullault... de nombreux grands noms de la gastronomie française se fournissent en jambon ibérique Bellota-Bellota. L’hiver dernier, on retrouvait encore dans nos restaurants préférés la Rolls de la charcuterie taillés en « pétales » sur un cabillaud nacré, une purée de chou-fleur ou encore des couteaux XXL. Mais maintenant, vous pouvez faire byzance à la maison ! Le site Bellota-bellota.com propose en ligne ses jambons déjà tranchées (32,80 les 100g de Jabugo).

Complétez avec d’autres charcuteries (palette, lomo, chorizo), les excellents produits de la mer (gros anchois de Cantabrie à 10€90, ventrèche de thon blanc à 14,90€ à tomber par terre, incroyables mini sardines à 6€), un « écrasé de pommes de terre aux pépites de chorizo » (9,90€ pour 2 barquettes) ou un risotto aux cèpes de Castille (9,90€ pour 2) et vous dînerez « clé en main » grâce à des produits qui comptent parmi les meilleurs au monde de leur catégorie. En vente également la viande de cochon ibérique à griller. Pluma aussi tendre qu’une caresse et « chorizo barbacoa » pourraient devenir les meilleurs amis de vos barbecues. Intéressantes formules « Packs apéro virtuel » à commander pour soi et faire livrer à ses amis.

  • Les produits Bellota Bellota livrés à la maison © EL / YONDER.fr
    Les produits Bellota-Bellota livrés à la maison © EL / YONDER.fr

 

Commandes : sur Bellota-bellota.com, livraison en 24 à 48h.

Service de livraison à 12,50€ jusqu’à 150€ de commande, offerts à partir de 300€ de commande et pour les apéros virtuels.
 

Pierre Hermé

Le roi de la pâtisserie a ouvert un service de livraison par coursier de 6 créations dignes de desserts étoilés. Si le macaron à la rose « Ispahan » (7,50€) fourré d’un litchi, de framboises et de crème joue les best seller, on a préféré le « 2000 feuilles » (7,30€) à base de pâte feuilletée caramélisée, praliné aux noisettes de Piémont, crème mousseline au praliné. Un millefeuille revisité et complexe terriblement gourmand. Mais de toute façon, chez Pierre Hermé, tout est excellent, la tarte « Infiniment vanille » (8,30€) vous emporte à Tahiti et Madagascar alors que le Montebello (7,20€) accorde avec finesse les premières fraises bien mûres à une divine crème pistache. Un must pour terminer un repas gastronomique en beauté.

  • Les pâtisseries Pierre Hermé livrées à la maison © EL / YONDER.fr
    Les pâtisseries Pierre Hermé livrées à la maison © EL / YONDER.fr

 

Commandes : sur pierreherme.com, avant 18h pour une livraison le lendemain à Paris et communes limitrophes.

Service de livraison par coursier à 9,90€ hors dimanches et jours fériés (majoration). Offert à partir de 65€ d’achat.
 

Viamo et sa box de vins solidaires

Grand amateur de vins, Jean-Luc Gonzalez s’est associé à l’un des plus pointus cavistes parisiens pour développer ce site de vente en ligne pas comme les autres. Pas de vignerons de négoce ou à gros volumes comme sur les autres sites similaires. Chez Viamo, on ne sélectionne que des viticulteurs « pépites » dont les vins ne sont parfois vendus que sur allocation (donc rares) et souvent présents sur les tables étoilées. La majorité des références sont bio et les sélections ultra pointues. C’est le moment d’en profiter avec la box « vignerons solidaires » vendue à prix coûtant pendant la crise du Covid. Le domaine Arretxea, le pinot d’Alsace de Laurent Barth, les vins d’Athénaïs de Béru ou ceux d’Elian Da Ros composent ces box « surprises » composées de petits bijoux. Idéal avec votre repas ! 49€90 TTC les 3 bouteilles livrées en 48h.

Commandes viamo.fr/box-hors-serie-solidaires

Service de livraison très pro par la société DPD, emballages anti-casse et créneau horaire précis.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

Un super bistrot et une table toute de simplicité qu’il est possible de dresser chez vous avec un menu fixe qui change chaque jour.

 

Les restaurants en livraison à domicile : la suite de la sélection

Christian Constant et le service de livraison de plats bistronomiques du Café Constant

Dégusté par la rédaction

On ne présente plus le mentor de bien des chefs devenus stars, ancien maître de la bande de l’Hôtel de Crillon à l’époque des deux macasons Michelin. Yves Camdeborde, Jean-François Piège, Eric Frechon, Jean-François Rouquette, Emmanuel Renaut et bien d’autres se sont formés au contact de l’emblématique chef montalbanais qui dirige maintenant la bagatelle de 7 restaurants dont le génial Café Constant. Rue Saint-Dominique à Paris, il dynamite l’ambiance très française d’un café du coin avec des plats traditionnels choisis et des accords toujours gourmands. Un super bistrot et une table toute de simplicité qu’il est possible de dresser chez vous avec un menu fixe qui change chaque jour.

Mercredi, c’était par exemple « carottes râpées à la coriandre et œuf dur », suivies d’une épaule d’agneau de lait aux citrons confits et dessert, le tout livré pour 25€. Jeudi, on a dégusté à emporter (22€) de gourmandes et bien assaisonnées « rillettes de sardines aux câpres et ciboulette », une saucisse de Toulouse de grande qualité flanquée de gourmandes lentilles au foie gras. Pour finir, le flan pâtissier était tout frais, riche en vanille et en saveurs. D’autres jours, vous retrouverez les pommes de terre farcies au pied de porc, la brandade de morue ou un hachis parmentier de compétition. Une vraie cuisine de ménage soignée livrée à domicile ou à emporter.

  • La cuisine de Christian Constant à déguster à la maison © EL / YONDER.fr
    La cuisine de Christian Constant à déguster à la maison © EL / YONDER.fr

 

En résumé : les recettes canailles du terroir français qui respirent la joie de vivre

La proposition : un menu unique (entrée, plat,dessert).

Les prix : menu à 22€ à emporter, 25€ en livraison, hors boisson.

Service de livraison assuré par Deliveroo à Paris uniquement.

Emballages simples, en plastique ou cartonnés.

Carte des vins : Prix doux, belle sélection. A noter le Champagne brut Pierre Gimonnet à 28€ ou le Bugey Cerdon rosé, pour l’apéro, à seulement 16€ la bouteille de 75cl !

Contacts : livraison en commande exclusive sur Deliveroo. À emporter, pré-commande sur cafe-constant.com ou au 01 47 53 73 34. Retrait des commandes de 12h à 21h au 139 rue Saint Dominique, Paris 7e.

 

Sébastien Gravé cuisine le Sud-Ouest à emporter au Pottoka 

Dégusté par la rédaction

Passé, entre autres, chez Joël Robuchon et Christian Constant, le chef bayonnais Sébastien Gravé propose dans son Pottoka parisien une cuisine conviviale de bistrot du Sud-Ouest. À emporter, un menu du jour entrée, plat dessert à prix sage (22€). On a pu déguster « l’espadon mariné/mangue/passion », comme un rappel de l’océan, une cuisse de canard confite, « mousseline de patate douce et chou rouge » de belle facture et un coquin riz au lait crémeux, caramel et fruits secs. Les vins à emporter sont à 50% du prix de la carte : l’occasion de rapporter chez soi un somptueux Jurançon sec du domaine Cauhapé (25€) ou un Irouléguy « Ilori » de chez Brana (30€), idoines pour célébrer l’espadon du Pays Basque.

  • Restaurant Pottoka - Commande à emporter © EL / YONDER.fr
    Commande à emporter à venir chercher chez Pottoka © EL / YONDER.fr

 

La proposition : un menu unique en trois temps.

Les prix : 22€ le menu du jour (entrée, plat dessert).

À emporter seulement mais ouvert 7j/7.

Emballages : plastique et cartons, simples.

Carte des vins : à -50%.

Contacts : commandes par SMS au 06 31 99 07 48 à faire la veille pour le lendemain et à venir chercher entre 11h30 et 14h au 4 rue de l’Exposition, Paris 7e. Plus d'infos sur le site Web pottoka.fr/vente-a-emporter/.

 

Alain Ducasse lance son service de livraison à domicile « Ducasse chez moi »

Dégusté par la rédaction

Disponible sur la page Facebook Ducasse Paris ou sur le compte Instagram @alainducasse, ce tout nouveau service comporte l’originalité de mixer 17 plats issus des 7 restaurants différents du plus grand collectionneur d’étoiles Michelin français. Les entrées « délicat velouté de petits pois, caillé de brebis » (10€) ou le « ceviche de dorade, leche de tigre » (17€) sont ainsi signés du restaurant Champeaux, aux Halles, alors que l’aguichant pâté en croûte au foie gras et pickles (25€) provient de la carte du bistrot étoilé Benoit (Paris 4e). Les « asperges vertes / sésame et coriandre » (19€) sont siglées « Naturalité » en référence à la philosophie du chef appliquée au Plaza Athénée. En guise de plats, on a l’embarras du choix entre le tronçon de « sole / légumes primeurs » (38€), le biryani jodhpur (queue de boeuf cuite longuement, riz au four avec oignons, safran au bouillon de bœuf…), un tradi « canard aux olives vertes » (34€) ou le plat veggie « petit épeautre, artichaut et basilic » (18€).

  • Offre "Ducasse chez moi" - La cuisine d’Alain Ducasse à emporter © EL / YONDER.fr
    Offre "Ducasse chez moi" - La cuisine d’Alain Ducasse à emporter © EL / YONDER.fr

 

Dans les faits, les cuisines d’Alain Ducasse vous livrent sous-vide ou dans des contenants plastiques simples, les éléments de chaque préparation, séparés. Il convient de les réchauffer puis de les assembler vous-mêmes en suivant le mode d’emploi fourni. Ainsi les asperges vertes sont à laisser dans leur papillote et à passer au four 10 minutes (180°C) puis à napper de sauce froide. Le produit est là, la sauce est judicieusement relevée, c’est bon, et bien meilleur qu’un plat de traiteur traditionnel, sans pour autant avoir des visées gastronomiques.

Idem pour le tronçon de sole, à passer quatre minutes au four, copieux et issu d’une belle pièce de poisson frais, accompagné de petits légumes à sauter à la casserole, et d’un jus à réchauffer à part, dans une autre casserole… Avec sa formule, Alain Ducasse vous propose de jouer au chef au moment du coup de feu. Il livre les éléments préparés à réchauffer puis présenter vous-même et une cuisine de très bonne brasserie en guise de résultat.

 

La proposition : une carte issue de 7 restaurants différents avec un vaste choix de mets à réchauffer puis présenter soi-même.

Les prix : assez élevé, compter 60 à 80€ par personne pour un repas entrée, plat, dessert.

Service de livraison par Olvo en vélos électriques équipés de glacière réfrigérée, sur Paris mais aussi 17 communes de petite couronne. Un point fort.

Emballages : plastique et/ou sous-vide, comme chez les traiteurs classiques. Un point faible.

Carte des vins : belle bouteille de champagne Moët et Chandon Grand Vintage 2012 à 43€. Pour se faire plaisir, Grands Bordeaux disponibles à des tarifs plus intéressants que chez les cavistes online. Rauzan Ségla 2011 à 130€, Pavie 2014 à 350€ ou encore Mouton Rothschild 2003 à 580€.

Contacts : commandes au 06 22 58 55 90 ou sur ducassechezmoi@ducasse-paris.com du mardi au samedi 10h-17h la veille pour le lendemain, mais aussi en mode express avant 12h pour une livraison l’après-midi même.

 

Akrame lance son site de livraison de repas à domicile

Goûté par la rédaction

Une étoile Michelin avec son restaurant emblématique à deux pas de la Madeleine, Akrame Benallal est l’un des chefs les plus doués de sa génération. Avec sa cuisine gastronomique décomplexée et contemporaine, l’homme qui a côtoyé Ferran Adrià et Pierre Gagnaire a pris les devants et investi dans un tout nouveau site de livraison à domicile. Il y propose 5 entrées avec, par exemple, le « chou-fleur rôti au parfum de citron noir d’Iran et sauce tahiné » (15€), un peu décevant contrairement à la magnifique mousseline pistache-safran qui relève des asperges vertes à la cuisson parfaite (15€). 

Pour suivre, le « poisson du jour en papillote, parfum d’algues et zaatar » (28€), est cuit à l’étouffée et farci de quelques légumes, courgettes jaunes, radis... Le magret de canette à l’orange et fleur d’hibiscus (35€) est servi peau brûlée avec une purée de pommes de terre et noisettes. C’est bon, sans être au niveau des créations du chef dans son restaurant. À la prise de commande, on apprend que la livraison des petits plats du chef aura lieu « dans les trois jours » et que l’on nous appellera par téléphone la veille pour fixer un créneau. Le lendemain, nous recevons l’appel et rendez-vous est fixé. Le livreur arrive alors à l’heure, très pro.

  • Canard et poisson en papillote par Akrame © EL / YONDER.fr
    Canard et poisson en papillote par Akrame © EL / YONDER.fr

 

La proposition : 13 suggestions aux choix.

Les prix : 45 à 95€.

Service de livraison efficace et gratuit dans 20 communes environ + Paris, un vrai point fort.

Emballages siglés Akrame, en papier recyclé.

Carte des vins : une dizaine de choix de 22 à 110€ avec une curiosité, le Savalan d’Azerbaïdjan (22€).

Contacts : commandes au 01 47 23 09 48, par mail (commande@akramehome.com) ou sur le site www.akramehome.com.

 

Noam Gedalof, sa « comfort food » et l’e-shop du restaurant Comice

Repéré et mis en avant par de nombreux media majeurs, le chef canadien, ancien membre de la brigade multi-étoilée de The French Laundry, a déjà commencé depuis plusieurs semaines les ventes de sa comfort food. Le principe, un bon petit plat quotidien à réchauffer chez vous comme « l’épaule d’agneau confite à l’huile d’olive et aux herbes, polenta crémeuse, ragoût de champignons » (22€) assorti d’un court choix de grignotages faits maison (houmous, taboulé, labné, olives…).

Livraisons Paris banlieue et à emporter. Le programme sur comice.shop.

 

Stéphane Pitré présente le « lunch bag » spécial déconfinement du restaurant Louis

Le chef étoilé qui aligne d’ordinaire des menus 6 et 8 plats a réduit la voilure à une lunch box quotidienne à emporter Plat + Dessert » à 19€. Lundi, c’est « paleron de bœuf et légumes de pot au feu » suivi d’un dessert praliné, mardi « ravioles de veau / fondue de poireau aux 4 épices » avec tarte aux fruits rouges. Une excellente alternative aux sandwichs ou fast food du coin.

Box à retirer entre 12h et 12h45 au restaurant le Cellier, 25 rue de la Victoire, Paris 9e. Commande la veille avant 18h sur reservations@louis.paris. Infos sur le compte Instagram du chef.

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

Stéphane Jégo mérite une attention particulière pour la qualité et la fraicheur habituelle des mets servis dans son bistrot.

 

Inaki Aizpitarte a laissé ouverte la porte de sa « Cave »

Si le chef du 11ème arrondissement de Paris a fermé la porte de son bistrot étoilé Le Chateaubriand, il est resté aux fourneaux et vend, depuis sa cave attenante du 129 avenue Parmentier quelques plats cuisinés à emporter. Epaule d’agneau confites, sauté de lapin, pigeons de Mesquer, brandade de lieu jaune et condiment persil et citron confit, palette de porc au poivre vert, champignons, carottes et asperges…

Commandes la veille au 01 43 55 06 74 et infos sur les réseaux sociaux du chef. On y va d’autant plus vite que la sélection de vins nature disponibles est génialement éclectique.

 

Raphaël Rego, une étoile Michelin au restaurant Oka, propose la livraison de repas gastronomiques à domicile

Adeptes de cuisine sud-américaine et de gastronomie, bienvenue chez Oka. Si vous ne connaissez pas encore l’adresse discrète du seul grand chef brésilien du 5e arrondissement, l’occasion est toute donnée de prendre un uppercut gourmand. Goûter à la pintade au puxuri d’Amazonie ou au mulet noir gravlax, légumes et cachaça ne saurait laisser indifférent.

À l’instar du prix des menus en 3 services à 30€ à emporter, à commander au 01 45 30 94 56 ou par email sur reservation@okaparis.fr. Bientôt disponibles à la livraison.

 

Gregory Marchand to go

Formé auprès d’Alain Ducasse, « Greg Marchand » a ouvert Frenchie en 2009 dans le 2è arrondissement de Paris. Meilleur cuisinier 2010 du Fooding, il ne décrochera l’étoile Michelin qu’en 2019. Il propose une carte à emporter via sa page Facebook (Frenchie – rue du Nil, Paris) composée de plats appétissants comme le « poulet rôti au vin jaune, champignons de Paris, asperges vertes » (17€), la « Truite des Pyrénées fumée, freekeh, tzatziki à la menthe » (18€), des entrées à 8 ou 12€ et des desserts bon marché (sorbet mangue à 4€, glace banoffee noix de pécan 5,5€…).

Un service livraison « Frenchie to go » existe aussi sur Uber Eats avec des plats comfort food (sandwichs, breakfast avec œufs au bacon…). 9 rue du Nil, Paris 2e.

 

Gabriel Grapin vient vous causer à domicile

Encore formé dans la galaxie Ducasse au Spoon puis au Plaza Athénée, Gabriel Grapin, associé à Arnaud Bachet, l’homme de salle, ont ouvert la Causerie , une chouette brasserie qui dépoussière le quartier de Passy/la Muette. Animés par la passion du produit, leurs gibiers hivernaux valent le détour (grouse d’Ecosse, lièvre…) tout comme les plats de "ris de veau croustillant" ou de lotte rôtie/crème de maïs/risotto d’épeautre. À emporter, on attend avec impatience de goûter l’œuf bio mollet, croûtons et lard fumé, suivi d’une palette confite aux lentilles. Quand les ex-étoilés donnent dans la vraie cuisine de famille, le résultat est souvent détonant.

Chaque semaine, l’ardoise affiche à même la rue « 2 entrées / 2 plats / 2 desserts au choix » pour 15€ le plat ou 29€ le menu complet. À emporter seulement, commandes au 01 45 20 33 00, infos sur le site http://lacauserie.fr/.

 

Passerini « a casa » via une livraison gourmande ou à emporter

En 2019, le guide 50 Top Italy avait élu Giovanni Passerini et son restaurant éponyme « meilleur restaurant italien du monde en dehors d’Italie » ! Avec 14,5/20 au guide Gault et Millau, le prix du Meilleur Chef Fooding 2017 et le Michelin qui attribue « un talent fou » au chef, impossible de passer à côté de cette offre-là si vous êtes amateurs de pasta.

Entrées à la carte, pâtes fraîches à cuire vous-mêmes mais avec des sauces « maison » toute prêtes, la formule est alléchante. « Melanzane alla parmigiana » (gratin d’aubergine, 8€), « salade de caille, noisettes du Piémont et ricotta fumée » (8€), les petites suppli (boulettes de riz frites au ragoût de porc, 9€), des sauces pour pasta qui déchirent (au choix ragoût de cochon, légumes de printemps ou anguille fumée-oignons-fenouil…) et des pasta trop trop belles (tagliatelles, casarecce, pappardelles, tonnarelli ou raviolis), on a juste le sentiment qu’il n’existe qu’un seul vrai restaurant italien artisanal à Paris. Choix de produits d’épicerie pour compléter ses commandes (jambon de Parme, Pecorino, Parmigiano mais aussi une attrayante crème de noisettes bio pour le petit déj’).

Commandes à passer la veille pour retrait au 65 rue Traversière (Paris 12e) ou livraison le lendemain, du mercredi au samedi, dans 12 arrondissements de Paris. Toutes les infos sur passerini.paris.

 

La Tour d’Argent distribue les canards d’exception de ses producteurs en livraison à domicile ou en click & collect

Non, la Tour d’Argent n’est pas qu’un restaurant réservé aux touristes américains. La dernière fois que nous y avons déjeuné, l’expérience s’est avérée plus que concluante. Non seulement le restaurant 1 étoile Michelin dispose de l’une des plus belles vues de la capitale, mais aussi de l’une des meilleures caves. La cuisine du chef Yannick Franques y est précise, actuelle et de haute volée. Pour l’instant, le service de livraison de repas gastronomique se limite aux canards emblématiques du restaurant, à cuire, ou déjà rôtis, et à une carte de mets « traiteur » préparés par l’annexe de la Tour, la Rôtisserie d’Argen». Gaspacho de tomate au basilic (7€), poireaux vinaigrette (6€), filet de canard au miel (18€), poulet rôti entier (26€) ou encore canard croisé rôti de 1kg élevé en Vendée (32€). Le fameux canard « Tour d’Argent » (2,4kg), issu de la Maison Burgaud, maigre et non saigné, est vendu cru et conditionné sur barquette filmée. Nous l’avons commandé et vous en dirons plus très vite.

À commander en ligne jusqu’au mardi soir pour une disponibilité à partir du jeudi en s’inscrivant sur boulangerdelatour-commande.com. Possibilité de click and collect à la Boulangerie de la Tour, 2 rue du Cardinal Lemoine Paris 5e. 01 43 54 62 53.

 

Julia Sedefdjian et ses bisous à emporter

Etoilée à 21 ans seulement, Julia Sedefdjian avait ouvert son restaurant Baieta, qui signifie « bisous » en patois du sud, et fait souffler un vent de jeune féminité sur Paris avec sa « bouillabaieta », une bouillabaisse revisitée. Elle propose maintenant à emporter une sélection de plats qui fleurent bon la Méditerranée mais aussi les Antilles de son bar exotique.

Menu Entrée, plat, dessert (30€) à commander la veille au 06 15 64 74 03 et à récupérer le lendemain entre 11h et 17h au 5 rue de Pontoise, Paris 5ème. Du mardi au samedi et dans notre liste « À essayer en priorité ».

 

Jean Imbert s’invite chez vous avec sa Mamie

Pas étoilé mais proposant une cuisine de bistrot soignée dans son restaurant Mamie par Jean Imbert (Paris 16e) mentionné dans notre liste des nouveaux restaurants de Paris et qu’on a déjà testé plusieurs fois avec plaisir, le médiatique Jean Imbert veut continuer à faire vivre ses petits producteurs en cuisinant, chaque jour, des menus sympas à emporter ou en mode « delivery ». La formule a l’air simple avec par exemple un enchaînement « houmous de petits pois / ficelle, concombre chèvre frais estragon ; salade niçoise de Mamie ; clafoutis rhubarbe / amande » pour 32€ le midi ou encore un « foie gras cassis, burrata/poireau/roquette/crouton ; poulet rôti purée sauce diable ; confiture, cake surprise et ficelle » pour 49€ au dîner. Ajoutez 10 ou 15€ de frais de livraison selon votre adresse et vous arriverez à une addition rondelette.

Commandes sur mamiejeanimbert.com, livraisons possibles Paris et petite couronne, aussi en mode click and collect à 12h ou 18h au restaurant du 35bis rue Jean de la Fontaine, Paris 16e.

 

Fulgurances à la maison depuis la fin avril

Sylvain Parisot sera le premier chef en résidence confinée chez Fulgurances, ce restaurant tremplin qui accueille d’aspirants cuisiniers différents tous les 6 mois. Passé par de grandes maisons comme l’Astrance, Apicius, l’Arnsbourg, Lameloise ou La Marine d’Alexandre Couillon, le chef a conçu un menu en 5 temps qui donne drôlement envie : Brioche chou-fleur, camembert, origan / asperges vertes, truite marinée, crème de jaune d’œuf curcuma et agrumes confits / gaspacho fraises, tomates, piments / joue de bœuf, fumet texan, céleri, framboise, estragon et basilic / sticky rice, rhubarbe, coco et persil.

Pré-commandes, pour la semaine, le dimanche à 16h sur fulgurances.com pour une box « Restaurant » au prix sage de 49€ pour 2 personnes. Un super concept déjà tout le temps "sold out". Fulgurances L’Adresse, 10 rue Alexandre Dumas, Paris 11e, 01 43 48 14 59.

 

Juan Arbelaez livre à domicile les spécialités grecques de ses YAYA avec « YAYA to Go»

Formé chez les 3 étoiles Michelin Pierre Gagnaire et Eric Frechon, c’est via ses restaurants de spécialités grecques YAYA que le jeune chef d’origine colombienne propose tzatziki, tarama, ktipiti, suprême de poulet aux citrons et olive de Kalamata et ses pitas veggie ou agneau. Ici, on ne joue pas dans le registre du gastro mais de la bonne cuisine méditerranéenne avec toujours un twist» ou une épice qui fait la différence.

Vente à emporter sur place au 33 rue Secrétan, Paris 19e ou au 8 rue de l’Hippodrome à Saint-Ouen, du lundi au samedi de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h. Livraison à commander sur Deliveroo.

 

Jean-Marc Notelet livre à domicile les ardoises bistronomiques du Caïus

Passé par les cuisines de Marc Meneau à Vézelay ou encore de Gérard Boyer à Reims, Jean-Marc Notelet exprime désormais son goût pour la cuisine de bistrot soignée en mode « livraison à domicile ». En salade, la pomme de terre Roseval côtoie le saucisson à l’ail (12€) alors que les asperges blanches se trempent dans une gribiche (14€) en entrée. La matelote de poisson (16€) jouxte la volaille aux morilles (22€) et l’estouffade de Blonde d’Aquitaine (21€) en plats parmi la quinzaine de choix de la carte.

Service livraison Paris Ouest, Levallois et Neuilly pour 13€ additionnels. Commandes au 06 30 55 79 13 ou sur jmnotelet@gmail.com la veille avant midi pour livraison le lendemain.

 

Pierre Sang Boyer et ses bimbimbap

Si aucun des trois restaurants de Pierre Sang Boyer n’est étoilé, l’ex finaliste de Top Chef, natif de Séoul, décline le plat typique coréen « bimbimbap » (10 à 13,5€) de trois manières à emporter sur les plateformes Ubereats et Deliveroo sous sa marque « Pierre Sang Express ». Appétissant et bien présenté.

Livraison 11ème et alentours.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !