La rédaction Yonder, Le dimanche 09 août 2020
Restaurants

Paris : les restaurants les plus attendus de la rentrée 2020

Nouveaux concepts ou tables d’auteurs, reconversions ou déménagements, chefs étoilés ou futures stars, on fait le point sur les nouveaux restaurants qui ouvriront à la rentrée à Paris.
  • La vue depuis Tortuga, le futur rooftop des Galeries Lafayette Haussmann © DR
    La vue depuis Tortuga, le futur rooftop des Galeries Lafayette Haussmann © DR

Auteurs : Pierre Gunther, Mathieu Belay. Article susceptible d'être mis à jour en fonction des dernières actualités. Dernière mise à jour : le 30/08/2020.

À lire également : la sélection des meilleurs restaurants de l'été 2020 à Paris.

 

Les 13 tables les plus attendues de la rentrée 2020
 

1. Tortuga (Paris 9e)

Qui ? Le chef Julien Sebbag (Chez Oim, Créatures, Je Cuisine chez Toi...) en collaboration avec le Moma Group (Manko, Froufrou, Ran, La Gare, NOTO, La Fontaine Gaillon, Lapérouse...).

Pourquoi on s’y intéresse ? Deuxième adresse sur l’immense toit-terrasse des Galeries Lafayette Haussmann en face de Créatures, ouvert à l'été 2019, premier rooftop 100% végétarien de Paris dont la carte était déjà signée Julien Sebbag. Avec une vue à couper le souffle sur l’Opéra Garnier, le lieu proposera une carte où le poisson — saisonnier, local et sauvage uniquement — tiendra le haut de l’affiche, dans un décor pensé par l’architecte Franklin Azzi (Yoyo au Palais de Tokyo, Blend à Paris, Mama Shelter Dubai...). 

  • Depuis le rooftop des Galeries Lafayette © DR
    Depuis le rooftop des Galeries Lafayette Haussmann © DR

 

Quand ? Septembre 2020.

Où ? Le toit-terrasse des Galeries Lafayette Paris Haussmann. Entrée par le 25, rue de la Chaussée d'Antin, 75009 Paris.

Lire notre article complet consacré à Tortuga, le restaurant rooftop des Galeries Lafayette (publié le 1/10/2020).

 

2. MoSuke (Paris 14e)

Qui ? Le jeune talent révélé par Top Chef 2020 (saison 11) Mory Sacko, qui s’est illustré cet été à la terrasse éphémère EDO au Palais de Tokyo. 

Pourquoi on s’y intéresse ? Après deux ans aux côtés de Hans Zahner au Royal Monceau et quatre années dans les cuisines de Thierry Marx au Mandarin Oriental, le jeune chef Mory Sacko ouvrira Rive Gauche son premier restaurant MoSuke (« Mo » pour Mory et « Suke » en hommage à Yasuke, premier et unique samouraï africain du Japon). Une adresse qui se veut gastronomique, où l’on goûtera une cuisine inédite, d’inspiration africaine et métisée d’influences japonaises et françaises : stick rice au gombo et caviar, sole en feuille de bananier, boeuf sauce mafé au tamarin... Quant au menu « Vol de nuit », il mettra à l’honneur le poulet yassa, turbot et banane plantain ou encore des gambas au miso.

  •  
  • Le chef Mory Sacko © Chris Saunders
    Le chef Mory Sacko © Chris Saunders

 

Quand ? Ouverture le 1er septembre 2020 (ouverture des réservations le 21 août).

Où ? 11 rue Raymond Losserand, 75014 Paris.

 

3. Ischia par Cyril Lignac (Paris 15e)

Qui ? La star des chefs cathodiques Cyril Lignac, aux réussites gastronomiques multiples (Le Chardenoux, Aux Prés, le Bar des Prés, La Chocolaterie, Dragon…).

Pourquoi on s’y intéresse ? Si le New York Times juge que « Paris serait la meilleure ville pour la cuisine italienne en dehors d’Italie », Cyril Lignac ajoutera sa pierre à l’édifice en ouvrant Ischia, en lieu et place de son premier restaurant Le Quinzième, où il avait gagné une étoile Michelin en 2012. Le chef, qui déclare être arrivé au bout de l’expérience du restaurant gastronomique et vouloir être plus en phase avec les attentes actuelles des foodies, servira donc une cuisine transalpine, aux accents peut-être napolitains, si le nom d’Ischia, île du golfe de Naples, n’a pas été choisi au hasard.

  • Cyril Lignac © James McDonald
    Cyril Lignac © James McDonald

 

Quand ? Prévu pour la fin de l'année. 

Où ? 14 rue Cauchy, 75015 Paris.

Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !

 

4. Astrance (Paris 16e)

Qui ? Pascal Barbot et Christophe Rohat, qui oeuvrent depuis 20 ans à la tête de l’Astrance rue Beethoven dans le 16e arrondissement, déménagent pour un lieu trois fois plus grand !

Pourquoi on s’y intéresse ? C’est un nouveau chapitre de l'histoire de l’Astrance qui s'écrit. La table d'auteur intimiste (25 couverts seulement), qui avait décroché trois étoiles Michelin en 2007 avant d’en perdre une en 2019, s'installe dans les locaux de l’ancien Jamin, restaurant mythique de Joël Robuchon, lui-même triplement étoilé en ces lieux de 1984 à 1996. Dans une interview à L'Express (septembre 2019), Christophe Rohat explique vouloir ouvrir un lieu « moderne et chaleureux, pas du tout ampoulé, avec un vrai espace d'accueil, pourquoi pas un bar pour boire un verre de champagne » alors que Pascal Barbot précise vouloir viser 35 couverts dans le nouvel écrin de l'Astrance.

Quand ? Novembre 2020.

Où ? 32 rue de Longchamp, 75016 Paris.

 

5. Brigade du Tigre (Paris 10e)

Qui ? Le duo Adrien Ferrand, le chef derrière Eels, et son meilleur ami et ancien second de cuisine Galien Emery.

Pourquoi on s’y intéresse ? On avait adoré Eels, l'un des bistrots les plus réussis du 10e arrondissement. Difficile donc de ne pas être enthousiasmé par cette nouvelle aventure à moins de 200 mètres de la première affaire d'Adrien Ferrand. Après plusieurs mois de voyage en Asie — et même 5 ans en Malaisie pour Galien Emery —, les deux compères rentrent avec dans leurs valises les meilleurs ingrédients et techniques d'Indonésie, de Thaïlande, du Sri Lanka ou de Singapour. Au menu : tataki de viande, sashimis et poissons entiers à la chinoise, canard laqué et poitrine de cochon croustillante, etc. C'est toute la gastronomie d'Asie qui sera interprétée par le binôme. Dans les verres : vins, sakés, umeshus et cocktails pointus.

  • Aubergines à la sichuanaise, bouillon d’oursins, crevettes, cochon et bouillon pimenté © Pierre Lucet Renato
    Aubergines à la sichuanaise, bouillon d’oursins, crevettes, cochon et bouillon pimenté © Pierre Lucet-Penato

 

Quand ? Ouverture fin septembre 2020.

Où ? 38 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris.

 

6. Forest | Musée d’Art moderne de Paris (Paris 16e)

Qui ? Le Musée d’Art Moderne de Paris s’allie lui aussi au Moma Group de Benjamin Patou (Noto à la Salle Pleyel, Froufrou au Théâtre Édouard VII) accompagné du chef Julien Sebbag (Chez Oim, Créatures, Tortuga).

Pourquoi on s’y intéresse ? Dans l’entresol de l’institution parisienne, le futur restaurant Forest prolongera l’esthétique du Musée dans un décor brutaliste de béton brut avec grande hauteur sous plafond et colonnes, réalisé sous la houlette du studio Uchronia. Le restaurant qui s’articulera autour de quatre espaces — la terrasse, l’entrée, l’agora et la grande salle — sera chapeauté par le chef montant Julien Sebbag, qui signe déjà pour Moma Group les cartes des rooftops des Galeries Lafayette Haussmann Créatures et bientôt Tortuga (lire plus haut à ce sujet).

  • Le futur Forest au Musée d’art moderne © Uchronia
    Le futur restaurant Forest au Musée d’Art moderne de Paris © Uchronia

 

Quand ? Automne 2020.

Où ? 11 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris.

Préparer votre voyage ? Organisez votre  séjour dans des destinations exceptionnelles  en toute sérénité avec notre agence partenaire Eluxtravel et bénéficiez de services ultra premium :

 

7. Nosso (Paris 13e)

Qui ? La cheffe brésilienne Alessandra Montagne, aux manettes de Tempero depuis 2012.

Pourquoi on s’y intéresse ? Fidèle au 13e arrondissement, Alessandra Montagne s’apprête à ouvrir Nosso — « notre » en portugais — face à la Bibliothèque François Mitterrand, dans une large salle avec terrasse. Une cuisine de partage où les producteurs franciliens seront à l’honneur pour proposer une cuisine zéro déchet influencée par les origines libanaise, brésilienne, serbe et costaricienne de l’équipe. Créative et multiculturelle, la carte comptera notamment l’emblématique poitrine de porc confite et le pão de queijo (spécialité brésilienne).

  • Alessandra Montagne © Anne-Claire Héraud
  • Nosso (Alessandra Montagne) - Poulet © Anne-Claire Héraud

 

Quand ? Ouverture à la rentrée 2020.

Où ? 22 Promenade Claude Lévi-Strauss, 75013 Paris.

 

8. Bouillon République (Paris 3e)

Qui ? La famille Moussié (Chez Jeannette, Brasserie Barbès, Le Mansart...) prévoit un bis du Bouillon Pigalle à quelques mètres de la place de la République.

Pourquoi on s’y intéresse ? Chartier, Julien, Pigalle, et bientôt République, le retour des bouillons, véritable phénomène dans le monde de la restauration parisienne, gagne toute la capitale. Le Bouillon Pigalle, dont les files d’attente témoignent d'un succès aussi insolent que durable ouvrira donc une deuxième adresse en bas de la place de la République, dans l'ancienne brasserie alsacienne Chez Jenny. Au programme, . On y retrouvera le combo gagnant des pentes de Montmartre : recettes tradis (oeufs mayo, profiteroles, tête de veau, bœuf bourguignon...) et prix riquiqui.

  • © Bouillon Pigale
    © Bouillon Pigale

 

Quand ? Ouverture fin 2020, déjà disponible à emporter. 

Où ? 39 boulevard du Temple, 75003 Paris.

 

9. La Ferme du Doyenné (Saint-Vrain, Essonne)

Qui ? Le chef australien James Henry, qui a travaillé aux côtés de Daniel Rose, s’est fait un nom Au Passage (Paris 11e) puis chez lui chez Bones (toujours dans le 11e), et son complice Shaun Kelly (ex Au Passage, Yard).

Pourquoi on s’y intéresse ? Installés à Saint-Vrain dans l’Essonne, à 40 km au sud de Paris, les deux amis ont dévéloppé une ferme-potager autosuffisante, dans les anciennes écuries d’une propriété baptisée Le Doyenné. Prochaine étape ? L'ouverture d'un restaurant farm-to-table de 40 couverts doublé d'une auberge de 10 chambres où passer la nuit. Les intérieurs seront signés du studio parisien ciguë (Cheval d’Or, Café Kitsuné au Palais-Royal...). En attendant, le duo livre déjà certaines des tables les plus en vue de la capitale (Septime, Passerini, Le Chateaubriand…).

Quand ? Pas de date officielle.

Où ? 5 Rue Saint-Antoine, 91770 Saint-Vrain.

 

10. L'Oiseau Blanc au Peninsula Paris (Paris 16e)

Qui ? David Bizet, le nouveau Chef exécutif du Peninsula Paris.

Pourquoi on s’y intéresse ? En s’attachant les services de David Bizet, le Peninsula Paris peut enfin rêver plus grand (c'est d'actualité !). Le chef quadragénaire, l’un des plus talentueux de sa génération, retrouve avenue Kléber l’univers qu’il a côtoyé pendant près de vingt ans : celui des palaces. Avant son passage express au Taillevent où il a décroché une seconde étoile Michelin, David Bizet a en effet construit sa carrière au Four Seasons George V où il devient en 2014 chef du Cinq (trois étoiles Michelin) avant de se voir confier les clés de l'intimiste Orangerie.

À L'Oiseau Blanc, la table gastronomique française du Peninsula sur les toits de Paris, il devrait poursuivre la conquête des étoiles initiée par son prédécesseur Christophe Raoux et propulser la table à son plus haut niveau. Une excellente nouvelle pour l'hôtel dans un contexte particulièrement morose pour les palaces parisiens.

  • L’Oiseau Blanc au Peninsula Paris © DR
    L’Oiseau Blanc au Peninsula Paris © DR

 

Quand ? Déjà ouvert. En guise de prélude, le restaurant propose depuis la fin juin une carte estivale simplifiée imaginée par le chef fraîchement arrivé. La nouvelle carte complète de David Bizet devrait être proposée dès le mois de septembre.

Où ? The Peninsula Paris, 19 Avenue Kléber, 75116 Paris.

 

11. Eats Thyme (Paris 1er)

Qui ? Élevée entre le Liban, la France et le Brésil, Carla Rebeiz a fait carrière dans la haute finance avant de se lancer un nouveau défi dans l'univers food en créant la marque Eats Thyme.

Pourquoi on s’y intéresse ? Après l'ouverture de l'excellent Qasti d'Alan Geaam en début d'année, voici une autre adresse qui entend redonner ses lettres de noblesse à la gastronomie libanaise . Décor contemporain épuré et sourcing de qualité, Carla Rebeiz revendique « un rapport qualité / prix /créativité unique » pour l'enseigne dont elle prépare soigneusement le lancement depuis deux ans. Toujours selon la fondatrice d'Eats Thyme, « le moment est venu pour la cuisine libanaise de révéler tout son potentiel de modernité » en mettant à l'honneur une cuisine libanaise familiale authentique, encore « méconnue ». La carte fera notamment la part belle aux légumes et aux céréales avec des plats végétariens traditionnels. Voilà qui est prometteur.

  • Eats Thyme © The Social Food
    Eats Thyme © The Social Food

     

    Quand ? Déjà ouvert (soft opening).

    Où ? 44 Rue Coquillière, 75001 Paris

     

    12. Le Bistrot d’à côté Flaubert (Paris 17e)

    Qui ? Le chef coréen Sukwon Yong prend les commandes du célèbre bistrot créé par la famille Rostanng et récemment repris par Stéphane Manigold (Substance, Contraste, Maison Rostang).

    Pourquoi on s’y intéresse ? Le Bistrot d’à côté Flaubert, accolé à la renommée Maison Rostang (deux étoiles Michelin depuis 1978) reprise cette année par le restaurateur/entrepreneur Stéphane Manigold, accueille donc un nouveau chef en la personne de Sukwon Yong. Le Coréen aura pour mission d'injecter de réinterpréter les classiques des bistros avec un twist créatif mâtiné d'influences coréennes (escargots en persillade et émulsion de curry vert, quenelle de brochet et riz grillé). On s’y rendra midi et soir pour le menu entrée, plat, dessert à 49€.

    • Le Bistrot d’à Côté Flaubert - Tartare de boeuf façon asiatique avec chips de riz © Ugo&Valentin
      Le Bistrot d’à Côté Flaubert - Tartare de boeuf façon asiatique avec chips de riz © Ugo&Valentin

     

    Quand ? Déjà ouvert (soft opening).

    Où ? 10 rue Gustave Flaubert, 75017 Paris.

     

    13. Table Square Paris La Défense

    Qui ? Six signatures gastronomiques multiculturelles, d’Anne-Sophie Pic à Olivier Bellin (l'Auberge des Glazicks, Mersea) en passant par Akrame Benallal.

    Pourquoi on s’y intéresse ? Dernier-né de la folie des food courts dans la capitale, Table Square rassemblera — sur 4,500 m² répartis sur trois pavillons différents, une terrasse de 785 m² et une grande place centrale de 800 m² — six restaurants dont Daily Pic d’Anne-Sophie Pic, Eclipse et Mersea, des chefs étoilés Akrame et Olivier Bellin, Grillé, qui satisfera les carnivores, IT Trattoria où goûter une cuisine italo-new-yorkaise ou enfin Koedo, premier ekiben-ya en France qui servira des bentos minute.

    • Table Square La Défense © Urban Renaissance
    • Grillé à La Défense © Urban Renaissance

     

    Quand ? Ouverture officielle prévue courant septembre.

    Où ? Au pied des tours Cœur Défense et EDF. 9 Esplanade du Général de Gaulle, 92800 Puteaux.

     

    En bref, les autres ouvertures de la rentrée / automne 2020
     

    Marchon (Paris 11e)

    Le jeune chef indépendant Alexandre Marchon ouvrira sa première adresse rue Saint-Maur le 1er septembre. Une cinquantaine de places, terrazzo, terracotta, poteaux en pierre et parquet d'époque serviront de cadre à une cuisine où le légume promet d'être roi, toujours bio et sourcé. On y déjeunrae simplement le midi, en 3, 5 ou 7 temps le soir, ou on y récupère son poulet dominical, complété d’une sélection de vins en biodynamie.

    161 rue Saint-Maur, 75011 Paris.

    • Le restaurant d’Alexandre Marchon © DR
      Le restaurant d’Alexandre Marchon © DR

     

     

    Le 19.20 au Prince de Galles (Paris 8e)

    Réouverture prévue le 7 septembre pour l’hôtel de l'avenue George V et son nouveau bar le 19.20. Entre bar à cocktails, à cognac, tea-time et brasserie, on y trouvera de 8h à 1h du matin les cocktails signatures du chef barman Roberto Catalano, une sélection de cognacs et des plats emblématiques de brasseries comme le vol au vent ou la sole meunière par le chef Gérald Poirier et le chef pâtissier Tristan Rousselot. 

    33 Avenue George V, 75008 Paris.

    • Le bar 19.20 au Prince de Galles © DR
      Le bar 19.20 au Prince de Galles © DR

     

    Akira Back au Prince de Galles (Paris 8e)

    Dans la suite de la refonte totale de l’offre restauration du Prince de Galles, le serial restaurateur et chef étoilé Akira Back dévoilera en fin d’année ou début 2021 sa première adresse européenne, un nouveau concept, décrit comme « innovant, ambitieux […] et inédit » qui s’installera en lieu et place du bar Les Heures dans un décor d'« inspiration japonisante des années 1930 ». 

    33 Avenue George V, 75008 Paris.

     

    Coyo Taco (Paris 2e)

    Après Miami, le Panama, Lisbonne et la République Dominicaine, le temple américain de la street-food mexicaine débarque dans le Sentier. Au menu : tacos, quesadillas, guacamole et burritos à base de produits frais et locaux, à l'exception des épices venues tout droit du Mexique. Ouverture prévue le 28 septembre.

    109 Rue Montmartre, 75002 Paris.

     

    La Grande Bouffe & La Mer à Boire (Paris 9e)

    Au sein du tout nouvel hôtel Chouchou dans le quartier Opéra, un espace façon marché / food court comptera deux échoppes terre et mer, La Grande Bouffe d’une part, charcuterie-fromagerie-bar à vin, et La Mer à Boire, déjà présent sur la terrasse de l’hôtel OFF Paris Seine et qui s’approvisionne auprès de petits producteurs.

    11 Rue du Helder, 75009 Paris.
     

    Giorgio (Paris 11e)

    Après son restaurant tout rose dans le deuxième arrondissement où la pizza napolitaine est à l’honneur (garnie d’ingrédident bio, estampillés Slow Food, IGP ou DOP), le groupe Dalmata occupera dès septembre un angle de la rue de Charonne et réplique son concept dans une salle toujours aussi italo disco avec deux fours à bois napolitains, et pasta al forno en nouveauté.

    21 Rue de Charonne, 75011 Paris.
     

    Season Martyrs (Paris 9e)

    Cinquième adresse dans la capitale pour l'enseigne Seasons. Au menu, brunch toute la journée en mode sain et bio, avec en bonus une grande terrasse où trouver comme à l'accoutumée pancakes, tartines d’avocats et açaï. 

    Rue des Martyrs, 75009 Paris. 
     

    Pique-Poule (Paris 2e)

    Le quartier Montorgueil s’enrichira à l’automne d’une deuxième rôtisserie fermière par Benjamin Baches (ex Potel & Chabot), après sa première ouverte à Madeleine en 2018. Simplicité et qualité en maîtres-mots pour des volailles en provenance direct du Gers, rôties, à emporter ou en sandwich pulled chicken.

    142 rue de Saint-Denis, 75002 Paris.

    Réservez cet hôtel gratuitement et immédiatement en ligne !