Vous êtes ici

Premium Conciergerie, le première conciergerie privée dédiée à l’ultra luxe

La rédaction Yonder, Le mercredi 15 janvier 2020
Jérémy Vosse – Premium Conciergerie © DR
Jérémy Vosse – Premium Conciergerie © DR
Il y a cinq ans, Jérémy Vosse lançait Premium Conciergerie, la première conciergerie privée dédiée à l’ultra luxe, s’appuyant sur un savoir-faire développé notamment auprès des plus grands joueurs de football européens. Un univers impitoyable dans lequel les réponses et les process de décision vont aussi vite qu’une frappe de Kylian Mbappé. Rencontre avec cet entrepreneur qui réinvente le métier de concierge de luxe.

YONDER : Racontez-nous l’origine et la création de Premium Conciergerie ?

Jérémy Vosse : on existe officiellement depuis cinq ans mais j’ai auparavant passé deux ans et demi de travail préparatoire avant de lancer l’activité de Premium Conciergerie. Je ne viens pas de l’écosystème du luxe et j’ai auparavant dirigé une entreprise française de l’industrie musicale et des jeux vidéo. On est donc très éloigné de notre sujet actuel.

L’aventure Premium Conciergerie est née sur un malentendu. Un jour, je reçois un coup de fil d’un ami qui me demande : « Peux-tu me rappeler le nom du très bon restaurant italien en bas de chez toi ? ». Deux minutes après, le téléphone sonne à nouveau : « Aurais-tu les coordonnées de ton contact pour faire des peintures… ? ». La personne avec qui j’étais dans la voiture me fait une remarque. Cela a allumé une lumière. J’ai réalisé que j’avais la chance d’avoir un réseau et j’ai commencé à réfléchir à comment le faire évoluer. L’idée de Premium Conciergerie est partie de là. J’ai passé deux semaines à imaginer une activité et j’ai mis un mot dessus : « Conciergerie ». J’ai ensuite étudié sérieusement le marché des conciergeries déjà existantes afin de comprendre quels seraient mes concurrents.

À ce moment-là, j’ai acquis deux convictions. La première, c’est que j’avais une place à prendre. Après tout, le soleil brille pour tout le monde. La seconde, c’est qu’il était nécessaire d’inverser le fonctionnement du métier de concierge privé. Lorsque mes confrères reçoivent des appels, ils recherchent des ressources en fonction des besoins du client. Je ne voulais pas travailler ainsi. Je ne voulais communiquer que des adresses dont j’étais sûr et que je connaissais déjà. J’ai donc passé deux ans à faire mon propre sourcing, visiter des prestataires, comprendre l’industrie des jets, des yachts…

J’ai ensuite classé l’ensemble des partenaires et des adresses dans une base de données et ce n’est qu’à partir de ce moment qu’on était prêt à débuter l’aventure Premium Conciergerie. 
 

Pourquoi avoir choisi le métier de la conciergerie privée plutôt que celui de la conciergerie d’entreprise ?

J’avais des relations et des connexions qui pouvaient m’aider. On a eu de la chance au lancement de l’entreprise car j’ai commencé assez rapidement à travailler pour de très grands noms du football français. Dès la première année, on a explosé, avec des services de luxe et ultra luxe.
 

Aujourd’hui, pour bénéficier de vos services il faut payer un abonnement ?

Oui, c’est un élément important et j’ai toujours eu la même philosophie : « pas d’abonnement, pas de service ! ».

Au début, j’ai commis cette erreur de travailler sur une demande pour quelqu’un qui souhaite un jet privé par exemple. Quelques jours après, le projet tombe à l’eau. On investit des heures et ça ne rapporte rien. On ne fait plus cela.

Et puis chez Premium Conciergerie, je tiens absolument à rencontrer et connaître personnellement 100% des membres. Je me rends chez eux. Si ce n'est pas possible, on organise des visioconferences s’ils sont à l’étranger mais je connais tous mes clients. C’est une obligation. Quand on affiche la volonté de créer un service réellement sur mesure, mes équipes doivent savoir à qui elles ont affaire, connaître les goûts des personnes à qui elles s’adressent… 
 

Qu’est-ce qui vous différencie des autres conciergeries privées ?

D’abord, on avance 100% des frais pour nos clients. Premium Conciergerie paye tout. Si un membre recherche une montre qui vaut 200,000€, nous allons financer cette montre directement. J’ai eu cette idée car à notre lancement, nous avons manqué des réservations de billets d’avion importants faute d’obtenir un retour sur les codes carte bleue des clients dans les temps. Lorsque l’on a que cinq ou dix minutes pour confirmer un hôtel, un titre de transport ou l’achat d’un bien difficile à dénicher, on ne peut pas se permettre d’attendre. Si je voulais aller jusqu’au bout de la logique de service sans accroc, il fallait que je puisse payer pour le compte de tiers.

Ainsi, quand un membre va à l’hôtel aujourd’hui, Premium prend tout en charge. Tout est plus fluide. Ce service, je l’ai étendu dans beaucoup de grandes villes du monde. J’ai développé Premium comme j’en aurais rêvé, avec l’objectif de devenir un vrai facilitateur de vie et d’envies. 
 

Vous avez mis en place d’autres facteurs différenciants chez Premium Conciergerie ?

Dans nos manières d’échanger, dans notre organisation et dans notre réactivité, nous avons une approche singulière.

Par exemple, on communique différemment et avec beaucoup de facilité. Tous les échanges avec nos membres passent par WhatsApp. J’ai réfléchi l’entreprise au plus pratique. On peut passer à côté d’un email alors que tout le monde communique avec Whatsapp !

En termes d’organisation, l’abonnement étant valable pour un couple, nous impliquons systématiquement un homme et une femme dans tous les groupes. Monsieur fait face à un interlocuteur et Madame à une interlocutrice afin qu’il n’y ait pas de gêne.

Enfin, la réactivité est clé chez nous, on fait les choses très vite. Notre promesse, c’est qu’en cinq minutes chrono, on accuse réception de toutes les requêtes. Jamais un membre ne peut se demander si l’on a compris sa requête, si elle est bien traitée. Dans la vie de tous les jours, quand on envoie des emails importants, on s’interroge souvent de savoir si l’email a bien été reçu. Je voulais que ce stress disparaisse de l’esprit de nos membres. En moins de cinq minutes, on confirme que tout est sous contrôle.
 

Comment voyez-vous l’avenir de votre société, quels sont vos prochains projets ?

Nous travaillons de plus en plus pour des maisons de haute couture et de haute joaillerie. Les grandes marques accueillent leurs clients importants à l’occasion des Fashion Weeks ou d’autres évènements et elles nous font confiance pour tout gérer. Ce marché est passionnant et intéressant à développer.

Mais je pense aussi à un numerus clausus, un nombre de membres à partir duquel nous arrêterons la croissance. Je veux continuer à connaître mes clients. On n’est pas une conciergerie digitale dans laquelle l’ordinateur décide de ce que l’on doit répondre. On ne sera jamais une conciergerie industrielle. On tient à faire les choses humainement, à l’ancienne. Aujourd’hui on compte environ 200 membres et à 400, on s’arrêtera. 
 

Quelles sont les demandes les plus saugrenues que vous avez reçues ?

Il est rare qu’on soit encore surpris ! Plus rien ne nous étonne… Trouver une montre très rare peut être compliqué par exemple. Pour certains modèles de certaines marques, il est même impossible de figurer en liste d’attente. Mais je sais que pour ce type de demande, notre délai est d’une semaine maximum, le temps nécessaire pour aller chercher la montre à l’étranger, traverser plusieurs pays et la rapporter à Paris.

Récemment, cependant, on a reçu une demande particulièrement insolite. Une de nos membres était invitée de marque à un mariage. Elle jouait le rôle de témoin d’une jeune fille fan de rose et de poneys. C’est ainsi qu’elle a décidé d’arriver au mariage à dos de licorne. Dans le sud de la France, on a eu quatre jours pour tout organiser. Il a fallu trouver un haras qui possède un cheval blanc, que le propriétaire accepte de teindre le cheval en rose, faire appel à un artisan spécialisé pour créer et fixer une corne sans blesser l’animal.

On a aussi monté un vrai tour du monde de plus d’un mois en l’espace de trois jours intégrant la réservation des hôtels, des avions, des animations… 
 

Effectivement, la licorne a dû être un vrai challenge ! Vous arrivez à dormir sur vos deux oreilles la nuit ?

Maintenant oui. Quand on s’organise pour répondre correctement aux exigences d’un joueur de foot, on peut tout faire !

Ils constituent une clientèle extrêmement pressée, qui n’a aucune limite en rien. Ils vont dans tous les sens tout le temps et de façon très sympathique. Ils sont jeunes, ils ont énormément d’argent mais tout doit être fait dans un temps record. Jamais nous n’avons plus de 24 ou 48 heures. D’un « kebab à 3h du matin » à « organiser deux semaines de vacances avec les amis », l’attente est immédiate. Mais je ne les remercierai jamais assez, parce que grâce à eux, nous avons été très bien formés !
 

Premium Conciergerie

Adresse : 10 Place Vendôme, 75001 Paris
Téléphone : 01 70 37 59 00
E-mail : contact[at]premium-conciergerie.com
Site Web de Premium Conciergerie