Vous êtes ici

Pierre Gunther, Le dimanche 25 avril 2021
Transport
Nightjet, nouveau train de nuit entre Paris et Vienne
Nightjet, nouveau train de nuit entre Paris et Vienne
S'endormir à Paris et se réveiller à Vienne ? Depuis décembre 2021, la SNCF et les Chemins de fer autrichiens (ÖBB) ont mis en circulation un train de nuit entre Paris et Vienne en Autriche. Un trajet de 1,400 km en 14 heures, qui dessert également Munich, Salzbourg, Linz et Sankt Pölten. De quoi revivre le charme des voyages en train.

Article initialement publié le 20 octobre 2021, mis à jour le 25 avril 2022.
Ouverture du Paris-Nice, réouverture du Paris-Tarbes via Lourdes… c’est un nouveau train de nuit qui arrive depuis le 13 décembre 2021 pour relier la France à l’Autriche. Économique (les premiers prix sont annoncés à 29,90€ en place assisse), écologique et romantique diront certains pour qui la lenteur rehausse la notion de voyage, l’engouement pour le train ne faiblit pas. Les horaires du Nighjet Paris-Vienne, du nom du service de trains de nuit de la compagnie ferroviaire autrichienne ÖBB ? Coup de sifflet à 18h58 à la Gare de l’Est à Paris, et arrivée 14 heures plus tard à Vienne, à 10h13, de quoi avoir le temps de prendre son petit déjeuner dans sa cabine. 

Nightjet Paris Vienne © ÖBB Harald Eisenberger

Nightjet Paris Vienne © ÖBB Harald Eisenberger

 

Le trajet dessert également la gare de Strasbourg (d’où l’on ne peut que monter dans le train), Karlsruhe, Munich (5h41), Rosenheim, Salzbourg, Linz (9h20), St Pölten et Vienne Meidling. De quoi découvrir la ville de naissance de Mozart, goûter une Linzer Torte au bord du Danube à Linz ou découvrir le Frühlingsfest, la fête de la bière du printemps de Munich. Trois allers-retours seront disponibles chaque semaine les mardis, vendredis (départ 18h58) et dimanches dans le sens Paris-Vienne, et les lundis, jeudis et samedi dans le sens Vienne-Paris (départ à 19h48 de Vienne et arrivée à 8h35 à Paris).

Carte train Paris Vienne © YONDER.fr

Carte train Paris Vienne © YONDER.fr

 

Dans le train composé de 7 voitures (360 places au total), le choix se fait entre 3 classes :

  • Des places assises, les moins chères mais encore faudra-t-il supporter 14 heures de voyage sur un siège, pour la somme imbattable de 29,90€. Une douche commune est disponible pour chaque wagon. 
  • Des compartiments couchettes pour 4 à 6 personnes (à partir de 59,90€) avec des compartiments réservés aux femmes, avec douche commune pour chaque wagon et petit-déjeuner.
  • Des cabines privées « standards » et « deluxe » simple, double ou triple (à partir de 89,90€, avec options de privatisation). Tandis que la classe standard comprendra un compartiment avec lavabo, set de literie et petit déjeuner, la classe « deluxe » proposera en plus une petite salle de bain privée avec douche, lavabo et toilette, ainsi qu’un set de literie et de toilette, petit-déjeuner et restauration sur commande. De quoi rabibocher mêmes les plus réticents au train de nuit et à la magie de s’endormir en France et de se réveiller à Vienne…

 

Quelles sont les villes en Autriche desservies par le Nightjet ?

 

Linz | La ville du futur au bord du Danube

Histoire et futur se rencontrent à Linz, sur les bords du Danube. On y passe de la galerie de graffitis à ciel ouvert « Mural Harbor », dans le port fluvial, à la plus ancienne église d’Autriche (VIIIe siècle), du centre-ville historique baroque à l’Ars Electronica Center. Surnommé « musée du futur », on peut y converser avec un androïde ou apprendre ce qu’est l’intelligence artificielle. Le cœur de la ville bat aussi bien au printemps et en été pendant la saison des festivals — festival international de musique Brucknerfest, parcours d’art interactif Höhenrausch sur les toits de la ville —, que l’hiver avec son marché de Noël. Un petit creux ? On s’arrête dans un café pour une Linzertorte ou dans l’un des bars de plage sur les bords du fleuve pour admirer le coucher de soleil en compagnie des habitants, et voir la façade du musée d'art moderne Lentos s’illuminer. 

À deux pas ? Le Pöstlingbergbahn, un tramway qui conduit du centre-ville à la colline du Pöstlingberg, à 539 m d’altitude, pour une vue inoubliable sur Linz.

Le festival d’art sur les toits Höhenrausch offre des vues imprenables sur la ville © ÖsterreichWerbung VolkerPreusser
Le festival d'art sur les toits Höhenrausch offre des vues imprenables sur la ville © ÖsterreichWerbung VolkerPreusser

 

Salzbourg | Où la musique résonne sans cesse

Inscrite au Patrimoine mondial de l'UNESCO, Salzbourg peut s’enorgueillir d’une vieille-ville unique. Son centre baroque dominé par la forteresse de Hohensalzburg a vu naître le prodige Wolfgang Amadeus Mozart, et c’est tout naturellement que la musique prend une place particulière dans l’art de vivre des Salzbourgeois. De l’opéra à la musique classique au Festival de Salzbourg à la musique dans les gare et les transports publics pour Take The A-Train - Jazz Festival am Bahnhof, tout est permis. Et qui dit fête dit bière, l’une des traditions de la ville qui compte pas moins de 11 brasseries, à découvrir lors d’un même circuit. Côté gastronomie, de la brasserie Sternbräu, institution depuis 1542 à'Imlauer Sky Bar Restaurant et sa vue sur le centre-ville, les gourmands n’ont que l’embarras du choix.

À deux pas ? Le Château de Hellbrunn et son parc où flâner entre les dizaines de fontaines et d’automates animés par la seule force de l'eau.

Le centre-ville de Salzbourg © Tourismus Salzburg Gmbh
Le centre-ville de Salzbourg © Tourismus Salzburg Gmbh

 

Sankt Pölten | L'Autriche confidentielle

Sankt Pölten (Saint-Hyppolite en français) est une jeune métropole de 54,000 habitants entre Vienne et Linz. Petite mais bien vivante, attirant des milliers de personnes en août au festival Frequency, on y découvre une architecture baroque préservée et des bâtiments contemporains comme le siège de gouvernement à la forme d’une coque de bateau effilée. Après une pause au Café Schubert, on monte dans la Klangturm, haute de 80 mètres pour une vue sur la ville et les alentours. 

À deux pas ? Sankt Pölten est aussi la porte de la vallée de la Wachau qui court le long du Danube sur 50 km et qui inspira à Egon Schiele de nombreux paysages. Cette région aux allures de carte postale se parcourt à vélo sur l’Euro Vélo 6 qui traverse des paysages de vignobles en terrasse, châteaux en ruine perchés et vergers de cerisiers et d’abricotiers. 

Le siège du parlement à Sankt Pölten © NiederösterreichWerbung Romeo Felsenreich
Le siège du parlement à Sankt Pölten © NiederösterreichWerbung Romeo Felsenreich

 

Vienne | Capitale d'Empire et ville branchée

Capitale d’Empire et ville branchée, peuplée et remplie de parcs, Vienne est une ville de contrastes. Des édifices somptueux du Ring et ses illustres cafés — Café Sacher, Prückel, Landtmann, Café Central — aux arrondissement périphériques branchés, des bords verdoyants du Danube aux Biergarten au bord du Praterufer, pas de doute, une visite à Vienne s’impose. Récompensée dans de nombreux classements pour sa qualité de vie, on s’y promène à vélo en grignotant un bout au Nachtsmarkt, en pédalant jusqu’au fameux palais de Schönbrunn ou en commençant la journée par un brunch. Le soir, rendez-vous chez Plachutta pour goûter les spécialités locales (Wiener Schnitzel ou Tafelspitz) avant de finir à l’Aurora Rooftop Bar ou sur la terrasse musicale du 25hours Hotel.

À deux pas ? La Beethovenhaus de Baden, ville thermale où le compositeur venait en villégiature. Installé à Vienne, tout comme Mozart et Schubert, on peut marcher dans ses pas en suivant les itinéraires dédiés aux grands compositeurs sur le site Austria.info

La ville vue depuis les vignobles qui l’entourent © ÖsterreichWerbung Dietmar Denger
La ville vue depuis les vignobles qui l'entourent © ÖsterreichWerbung Dietmar Denger

 

PRATIQUE

logo Autriche